• Les Aventuriers du Rail: Allemagne - FICHE DE JEU
  • 2

Les Aventuriers du Rail: Allemagne

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 15' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 9
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1572 Aventuriers Allemagne 1

Swa 13

SwatSh : 7,5/10

Après le sympathique Yamatai et la chouette petite extension de Quadropolis Public Services, Days of Wonders est en grande forme pour le moment puisqu’ils ont décidé de sortir une nouvelle version des Aventuriers du Rail: l’Allemagne.

Si mon compte est bon (à force on s’y perd un peu), l’Allemagne est le 10eme pays visité par les Aventuriers du Rail. Ca en fait des versions et c’est sans compter les éditions Marklin, Autour du Monde, Premier Voyage et autres.

Avant de se pencher sur les nouveautés mécaniques de cette version germanique, un mot sur le matériel s’impose. Une nouvelle fois, Days of Wonders nous gâte avec un matériel toujours de grande qualité et ce, depuis la version originale … 13 ans déjà…  Toujours les magnifiques wagons en plastique détaillé, les pions en bois et les cartes de haute qualité. A ce matériel irréprochable,  viennent s’ajouter les, très jolis aussi, 60 passagers en bois sous forme de meeples originaux avec des chapeaux et des jupes pour les dames meeples. Là où j’ai été étonné et déçu, c’est sur le plateau et les cartes. Alors que les Aventuriers du Rail Allemagne est 100% en Français, le plateau et les cartes, eux, n’ont pas été traduits. Les Aventuriers du Rail étant un jeu familial, il se joue en … famille!  Et jouer avec des cartes et un plateau qui indiquent Frankfürt, Köln et autre München, c’est pas toujours facile pour nos petites têtes blondes pour qui Francfort, Cologne ou Munich parlent déjà plus. Mais jusque là, on aurait pu imaginer que Days of Wonders avait décidé de garder les noms des villes originaux, un choix certes contestable mais acceptable.  Là où on frôle le ridicule, c’est que même les pays ont gardé leur nom Allemand!   C’est passable pour le Danemark et les Niederlande, mais ça se corse avec Österreich et Schweiz, et la palme est attribuée à Frankreich. Si si :-). Bon, on imagine que ce n’est pas une erreur mais bien un choix éditorial de garder le même matériel pour toutes les langues et de ne traduire que les règles mais pour un jeu Français réalisé par un éditeur Français de renom, on aurait pu s’attendre à mieux. 1572 Aventuriers Allemagne 2

De plus, Les Aventuriers du Rail Allemagne ne propose qu’une seule carte, pas de recto-verso. Et cette carte n’est pas inédite car c’est la même que celle de l’édition Marklin!!!  Days of Wonders fait de l’économie d’échelle 😀

Heureusement, Les Aventuriers du Rail Allemagne n’est pas que du recyclé et propose une nouvelle mécanique de majorité, grâce à ses passagers.  Même si les passagers ont vu le jour dans d’autres éditions des Aventuriers (dont l’édition Marklin d’ailleurs), c’est la première fois qu’ils sont utilisés de la sorte.

Lors de la mise en place, on place entre 1 et 5 passagers sur chaque ville en fonction de la ville. Là aussi, on aurait aimé un rappel du nombre de passagers à placer sur le plateau sans devoir, à chaque fois, bien regarder la mise en places des règles.

1572 Aventuriers Allemagne 5Quand on relie 2 villes avec nos wagons, on peut prendre un passager dans chacune des 2 villes reliées, s’il en reste. A la fin du jeu, on procède à un décompte de majorité dans les 6 couleurs differentes de passagers. Dans chaque couleur, la joueuse qui possède le plus de passagers gagné 20 PVs tandis que la seconde en gagne 10.  Voilà une source de PVs non négligeable et jouer les passagers devient une tactique en soi. On va toujours privilégier réussir ses contrats mais lorsqu’on gagne des passagers, on fera bien attention à ce que possèdent les autres. De plus, grâce à cette mécanique, la stratégie gagnante de la version de base consistant à amasser les cartes wagons ne tient plus la route ici. Un joueur suivant cette stratégie ne récoltera que trop peu de passager et perdra trop de majorités pour pouvoir prétendre à la victoire.

On regrettera donc une version Française pas totalement traduite ainsi qu’une carte identique à la version Marklin. Les fans de la série seront probablement déçus par cette version surtout s’ils possèdent déjà la splendide édition Marklin. Ceux qui, par contre, découvrent la série, trouveront l’essentiel dans cette version Allemagne : la simplicité et la pureté de l’édition originale avec une petite mécanique de majorité supplémentaire qui permet d’équilibrer mieux le jeu et de le rendre plus dynamique. Voilà une édition Allemande fort Germanique 🙂


1572 Aventuriers Allemagne 8

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. Philippe Denis dit :

    Le Monopoly des temps modernes !
    Comme tu le dis, c’est le xième recyclage d’un jeu qui leur rapporte un max. sans grand effort éditoRail 🙂
    Une version chaque année, comme Musso, Levy et Nothomb en littérature.
    Ouf j’ai la version Marklin …

  2. le zeptien dit :

    Je ne connais pas cette version, mais le Märklin est jusqu’à maintenant mon édition favorite. Ayant déjà 3 boites d’AdR, je ne pense pas acquérir celle-ci mais j’y jouerai à l’occasion avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *