• Expancity - FICHE DE JEU
  • 0

Expancity

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 70'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

PhilRey:  8/10

Breaking Games nous présente un jeu de construction de ville avec une mécanique principale de placement de tuiles et d’objectifs à remplir.

Les tuiles

On retrouve principalement 2 types de tuiles : type résidentiel et type commercial. De plus, d’autres tuiles viennent compléter le tableau, tuiles qui modifient la valeurs des immeubles. Positivement mais également négativement dépendant aussi du type de bâtiment. Par exemple, un stade sera positif pour le commerce mais négatif pour les habitants.

Les bâtiments

On touche ici au côté agréable et fun de Expancity : voir la ville se construire au fur et à mesure que les bâtiments sont érigés. Les règles de constructions sont assez simples : il faut avoir construit un bâtiment d’un certain niveau avant de pouvoir construire un bâtiment d’un niveau plus haut. Un bâtiment terminé est tout de suite comptabilisé et un toit y est placé. Et Breaking Games a bien fait les choses : les toits sont différents en fonction du type d’immeuble ! Et chaque joueur ne peut avoir que 3 bâtiments en construction simultanément.

De plus, un bâtiment résidentiel ne pourra avoir que trois étages au maximum. Par contre, un bâtiment commercial devra avoir au minimum de 4 étages. Le décompte lorsqu’un bâtiment est achevé est lié au nombre d’étages.

Le tour de jeu

Le joueur commence par placer une des 2 tuiles qu’il a en main.

Ensuite, le joueur doit effectuer 3 actions en combinant la construction (nouveau ou bâtiment en cours) et l’obtention de matériaux de construction.

En option, après ses trois actions, le joueur peut compléter un ou plusieurs de ses bâtiments. Ce faisant, il obtient les PVs de ces bâtiments et pioche une carte Contrat par bâtiment complété. Les cartes Contrat sont des exigences urbanistiques à remplir (par exemple, construire au moins une résidence à côté de chaque Banque) afin d’obtenir des PVs.

Le joueur finit son tour en complétant sa main.

Comme déjà dit, Expancity est vraiment agréable. Voir ses immeubles prendre de la hauteur, bien placer les tuiles « modificatrices » pour diminuer la valeur des bâtiments adverses, garder un œil sur les 3 objectifs visibles et en tête les contrats de sa main. Les choix ne sont pas compliqués et seront restreints par les tuiles de sa main et le jeu des adversaires. Le jeu tire un peu en longueur, ce qui donne un petit aspect répétitif. Cela n’est pas trop gênant tant on est captivé par la ville qui s’étend. Les joueurs peuvent également se mettre d’accord pour retirer quelques tuiles pour raccourcir la durée d’une partie.

Expancity est vraiment une réussite visuelle !


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *