• Time of Legends: Destinies - FICHE DE JEU
  • 7

Time of Legends: Destinies

Note moyenne
9.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 5' - Partie: 120 à 150 mins'
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 14 (mais 12 possible)
Nombre de joueurs: de 1 à 3 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

Tapimoket : 9/10

Disponible actuellement sur Kickstarter à ce lien : https://www.kickstarter.com/projects/destinies/time-of-legends-destinies

Pas de débat ! Un jeu à découvrir au plus vite !

J’avais commencé à écrire une présentation sur l’évolution des jeux de société et le rapprochement vers, à la fois le jeu de rôle, et le jeu vidéo. Le jeu de rôle, parce que les joueurs incarnent un personnage dans des aventures scénaristiques, et le jeu vidéo car on trouve de plus en plus la présence d’une application comme support de jeu. Puis au bout de 25 lignes, je me trouvais encore dans mon débat… Alors je me suis dit « Mais qu’est ce que tu fais !? Parle donc du Time of Legends : Destinies ! Car c’est cela qu’on attend de toi dans cet article !

Time Of Legends : Destinies est justement un jeu d’aventures à scénarios qui s’inscrit dans un univers médiéval quasi historique, mais avec une couche de mystères et de fantastique. Et si je débattais des jeux de plateau, de rôle et vidéo, c’est justement que TOL : Destinies est placé entre les trois type de jeu, avec des scénarios, un plateau, des pions et des figurines, le tout piloté par une application afin que tout le monde participe autour de cet IA.

Chacun sa route, chacun son chemin

A ce jour, je n’ai testé qu’un seul scénario de démonstration, mais ne tournons pas autour du pot : On a vraiment pris notre pied ! Et oui, on n’a rien vu du temps que l’on a passé, tellement nous étions plongés dans l’histoire du jeu, si ce n’est au moment où mon personnage est mort…

Pardon ? … Oui, oui ! votre personnage pourra mourir si vous prenez trop de risques ! Cela pourrait rebuter certains, mais du coup j’ai trouvé que cela donnait encore plus de réalisme et surtout il ne faudra pas prendre nos décisions à la légère au risque d’être out !

TOL : Destenies reprend l’univers, cher à Mythic Games, celui de Joan of Arc. Cette fois, il ne s’agit pas, bien sûr, d’un jeu de figurines et de combats, mais bel et bien d’une suite de scénarios dans lesquels chaque joueur va incarner un personnage.

Mais cette fois, même si la trame générale du scénario sera plus ou moins commune à tous les joueurs, chacun aura un but précis à atteindre pour la victoire : Sa destinée ! Et c’est là, l’une des idées géniales du jeu. En effet, on va tous être impliqués dans une histoire, mais chacun va la vivre avec sa propre expérience. Certes, on pourra croiser les mêmes personnages du jeu, mais on n’ira pas forcement envie de voir tous les mêmes. Et si cela arrive, on n’aura pas forcement envie d’interagir de la même façon avec quelques uns parmi eux. Par exemple, chez un marchand, on n’achètera pas forcement les mêmes objets, car certains ne correspondront pas avec notre but. Ainsi chaque joueur recevra la carte de présentation d’un personnage avec, au dos, ce qu’il doit accomplir, une destinée propre qui restera à discrétion des autres joueurs (ou pas selon vos envies).

J’ai totalement adoré cet aspect du jeu qui me rappelait les jeux de rôle où nous partions tous en aventure, mais avec parfois, ce petit côté quête personnelle qui donne tant de dimension aux personnages. C’est d’autant bien fait que l’application va en tenir compte, parfois selon votre personnage, mais aussi selon les rencontres et les choix !

« Et oui, noble seigneur, je suis désolé mais j’ai déjà vendu la hache il y a quelques instants… »

Bref tout cela est extrêmement bien fait et parfaitement synchronisé.

Mais ce n’est pas tout, vous allez former votre trait au fur et à mesure de l’aventure et l’application en tiendra compte. Je veux dire par là que le comportement de votre personnage, selon les choix qui lui seront proposés et les décisions prises, pourra influer sur d’autres personnages !

« Damned ! je n’aurais peut être pas dû faire cela à lui… »

Ainsi chaque personnage va évoluer dans le même décor, mais non seulement vivre sa propre histoire mais la faire varier en partie selon son comportement. Bien entendu, on pourra se croiser sur le chemin.

Une mécanique bien huilée

D’un point de vue mécanique, TOL : Destinies est également très bien pensé.

Pour commencer, on y retrouvera un côté exploration, un peu comme on l’a dans le 7th continent, avec des lieux à explorer sous forme d’une espèce de brouillard à découvrir. Chaque lieu révélé va alors comporter différents points d’intérêt, signalés par des jetons prévus à cet effet et parfois même de jolies figurines à installer. On pourrait dire que ces figurines ne sont pas indispensables, mais non seulement elles permettent de donner de la dimension au jeu, mais elle nous plongeront plus facilement dans l’univers avec une représentation plus visuelle… Et puis quoi ! C’est vachement plus beau avec ! non ?

Les personnages n’auront alors qu’à se déplacer de lieu en lieu et se placer sur un point d’intérêt pour continuer l’aventure avec l’aide de application.

La plupart des actions seront des choix à prendre et parfois, il faudra utiliser les compétences du personnage.

Nous n’en aurons pas 50, mais seulement 3 : La connaissance, La dextérité et la force. Ce sont trois lignes qui se trouvent sur nos plateaux individuels.

Là aussi, TOL : Destenies offre un système très malin ! En effet, selon nos personnages, on disposera sur ces 3 lignes des jetons en bois. Chacun d’eux seront placés sous un numéro allant de 1 à 12. Lorsqu’un test est demandé, nous devrons alors jeter 2 dés d’action et y ajouter selon notre bon vouloir ou leur disponibilité de 0 à 3 dés « d’efforts ». Les dés d’actions donneront alors chacun un résultat (de 1 à 4) à additionner, auxquels on ajoutera le résultat des dés d’efforts que l’on aura investi (ou pas). Le tout donnera un total.

Ce total nous indiquera alors la case qu’il faut choisir dans la ligne de la compétence utilisée. On regarde alors le nombre de jetons en bois qui se trouvent à gauche à partir de cette case et cela donne enfin le nombre de succès de votre test de compétence.

Par exemple, si vous avez un jeton en 3,7 et 10 sur votre ligne de dextérité, et que l’addition des dés donne 8 alors, vous aurez 2 succès (le jeton 3 et 7).

Bon si vous avez suivi, ce nombre de succès sera à entrer dans l’application et cela donnera le résultat narratif de votre action.

On se doute, bien sûr, que plus on a de succès, plus l’action a de chances de réussir !

La progression des personnages

C’est pourquoi, on voudra tout le temps améliorer nos compétences. C’est là que plusieurs solutions existent.

La première, c’est l’utilisation des dés d’effort bien sûr ! Seulement voilà, une fois utilisés, ils sont mis de côté et un seul revient par tour ! Il faut donc les gérer soigneusement !

La seconde sera de placer plus de jetons en bois sur sa ligne de compétence. Cela est possible par certains objets ou compagnons que vous trouverez durant l’aventure. Par exemple, une arme augmentera votre force car la carte de l’objet vous fera ajouter un jeton en bois.

Mais il sera possible « d’acheter » des jetons grâce à l’expérience (autres jetons gagnés lors de la partie au gré de vos actions). Bien entendu, plus vous en dépenserez, plus ils sera possible de les placer plus à gauche sur une ligne de compétences et augmenter ainsi vos chances de succès.

Cela peut paraître compliqué comme ça, mais c’est extrêmement simple avec une prise en main très rapide !

Objets et compagnons

Comme je vous parlais d’objets et de compagnons, là aussi TOL : Destinies offre de bonnes idées.

Tout d’abord, les objets viendront influer sur vos succès, vous apporter des bonus pour vos compétences, mais seront aussi parfois des objets indispensables pour votre destinée. Il faut donc veiller à les trouver (avant les autres), mais aussi avoir de quoi les acheter s’ils sont à vendre ou à fabriquer par quelques marchands ou artisans.

Bien entendu, on pourra les échanger entre joueurs, mais aussi les revendre ! il faut dire qu’on ne pourra pas tout garder, vu qu’on est limité à 5 objets maximum.

Enfin, on pourra aussi y trouver des compagnons comme des chiens, des chevaux, etc… Et peut être même d’autres personnages ? Chacun apportant leur bonus propres. Un cheval permet par exemple de se déplacer plus loin.

Encore une fois, c’est très bien fait et cela donne, une nouvelle fois, une véritable dimension de roleplay du jeu !

Un excellent jeu d’aventures

Bon, vous l’aurez compris, j’aime beaucoup Time Of Legends : Destinies.

J’aime son univers. J’aime ses règles faciles à prendre en main. J’aime l’application. J’aime son système de compétences et de succès. J’aime sa variabilité entre la vie des personnages et les interactions qui en découlent, soit entre les personnages, soit avec l’application. J’aime le système de brouillard, les petites musiques et bruitages d’ambiance. J’aime le matériel bien fait mais sans dégueuler dans le kilo-plastique.

Mais alors pourquoi ne pas avoir mis la note ultime de 10 ? Et bien, parce que je n’ai fait qu’un seul scénario et c’est difficile de dire si les autres sont aussi palpitants. J’ai eu aussi un petit bug dans l’application en surfant entre plusieurs autres applications (je sais…. je chipote, d’autant plus que la progression est automatiquement sauvegardée).

En tous cas, j’espère que les autres aventures seront aussi bien, avec chacune leur lot de découverte. Mais cela, je le saurais plus tard.

Toujours est-il que si vous aimez les jeux d’aventures, si le côté jeu de rôle vous titille et si la présence d’une application ne vous dérange pas, alors sachez que Time Of Legends : Destinies est actuellement en Kickstarter (lien ci-dessous) à partir du 24 Septembre.

Il offre 5 scénarios dans la boite de base avec pas moins de 30 personnages à jouer. De plus, il y aura 3 scénarios dans une extension offerte avec le pledge de base. Pour ma part, j’ai hâte de connaitre la suite, de jouer de nouvelles aventures et de découvrir d’autres personnages !

https://www.kickstarter.com/projects/destinies/time-of-legends-destinies

PS : oui, vous auriez aimé plus de photos, mais j’ai choisi de ne pas tout vous spoiler non plus


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

7 de réponses

  1. Branddock dit :

    Bonjour,

    D’après ce que j’ai pu comprendre c’est un jeu à usage unique (avec plusieurs scénario) mais ils comptent faire une application pour créer des scénario nous même?
    En scannant le « code » sur la tuile, créé des point de rencontre ainsi que les dialogues…
    De plus il serait compatible avec un autre jeu en kickstarter TOL: Joan of arc…
    Donc soit ce jeux est énorme parce qu’il ne peut pas être à usage unique, soit j’ai pas compris lol

  2. Philippe Tapimoket dit :

    1- Si on veut faire simple, on est dans le même cas que Time stories d’un point vue scénaristique. Si on l’a fait, on le connait, mais peut être qu’on est passé à côté de certains points.
    2 – Oui chaque carte a ses informations. Je suppose qu’on interprète un personnage différent à chaque scénario, vu le contenu (boite de base : 15 cartes destinées pour 5 scénarios). Ça me semble évident
    3 – Comme on interprète un personnage différent à chaque scénario, quand on meurt, je suppose qu’on en a un autre pour le suivant, mais comme je le précise, je n’ai eu qu’un seul scénario pour le découvrir
    4 – logique oui. C’est clairement un jeu non rejouable sur un même scénario sauf si, à la rigueur, on n’est pas allé jusqu’au bout (cf point 1)

  3. Stan dit :

    pour creuser un peu plus concernant la rejouabilité :
    1) Il n’est pas possible de rejouer un scénario , même avec d’autre joueur (a moins de prêter le jeu a des joueurs dont aucun ne connais le scénario). C’est bien cela?
    2) J’ai cru comprendre que chaque carte destiné avait des informations a tenir secrète , cela implique donc, qu’on ne peu pas réutilisé cet carte pour un autre scénario personnalisé? (pour les campagnes, j’entend bien qu’on donnera la carte déstiné au joueur qui jouais celle-ci la fois précedente)

    Si c’est le cas, ça ne risque pas de réduire grandement les possibilités de scénario crée par la communauté? ^^’

    3) (je comprendrais très bien qu’il est difficile de répondre sans avoir jouer une campagne) Si un personnage meurt, j’imagine qu’il n’y a pas de retour en arriére possible ou de nouveau départ, donc fin du scénario pour le joueur concerné… mais du coup, pour une campagne, si on meurt a un scénario, ça impliquerais l’impossibilité de jouer aux scénarios suivant? xD Y a moyen de tester la campagne, mourir au premier scénario , et donc ne plus pouvoir faire l’expérience de trois scénario d’un coup? xD

    4) en toute logique, jouer a un scénario en solo rend « impossible » d’y rejouer ensuite avec des joueurs.

  4. Philippe Tapimoket dit :

    Faire une comparaison est difficile. Ce n’est pas le même thème, pas vraiment le même principe non plus puisque déjà on est dans un jeu compétitif. Je rappelle qu’ici chacun doit accomplir sa destinée (son but). Le premier a le faire gagne. Je n’ai qu’unseul scénario à mon actif, mais même si nos destinées étaient dans le même but, le moyen d’y arriver était différent. Du coup, on a une espèce de partage d’informations, mais mesuré entre les joueurs, histoire de savoir, mais sans trop en dire… C’est une sensation qu’on n’a pas dans COC. Il y a aussi le côté découverte que l’on a dans 7th continent, en explorant des tuiles, donc moins de sensations de restrictions « géographiques » comme dans COC. il y a aussi plus de diversités. Dans COC, on interroge, on fouille et on déduit. Là on va un peu plus loin puisqu’on interroge, on fouille, on déduit, mais on combat, on fuit, on achète du matériel, on revends, et surtout on a une fiche personnage avec 3 compétences à améliorer. POur conclure, je dirais que je me rapprochais plus du jeu de rôle avec celui-ci que du jeu d’enquête avec COC. On peut dire aussi que c’est une sorte de mixage entre 7th continent et les demeures de l’épouvante aussi. Ce qui est dsûr, c’est que l’application est omniprésente à chaque action ! Donc si cela gène, il faut passer son chemin

  5. Philippe Tapimoket dit :

    Oui c’est un jeu à scénarios. Le scénarios est à usage unique si on est allé jusqu’au bout. Le jeu n’est pas unique puisqu’il y a plusieurs scénarios. J’espère me faire comprendre

  6. Dionysos dit :

    Est-ce un jeu « à usage unique »? Une fois qu’on a fait les scénarios c’est fini ?

  7. ERIC PANAYE dit :

    @Tapimoket, peux-tu faire une comparaison avec Chronicle of crime que tu as aussi bien aimé (mais pas moi!)? Est ce dans l’écart entre ta note de 9 pour Destinies et 8.5 pour CoC, il y aurait des arguments, des différences significatives qui pourraient me faire apprécier Destinies? Je ne voudrais pas passer à côté d’une pépite. Mais en même Destinies me semble tellement proche de CoC, de Seigneur des Anneaux, de Demeures de l’epouvante… Je ne vois pas trop la révolution…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *