• L’île de Pan - FICHE DE JEU
  • 0

L’île de Pan

Note moyenne
6.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 3' - Partie: 40'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

Tapimoket : 6,5/10

Pan mais sans Peter

Merci de lire « Piteur ».. Et oui, on parle bien de Pan, mais pas de Peter Pan. L’île de Pan serait plutôt une île paradisiaque et un poil fantastique.

Une île préservée du passage de l’homme que vos explorateurs vont découvrir, en particulier sa faune ! Des découvertes qui vous rapporteront les points pour la victoire.

L’île de pan est un jeu de pose de Tuiles créé par Johan Benvenuto (, Kokomots, …) et Florian Siriex (Imaginarium, Oh Capitaine, …).

A la découverte de l’île

Après avoir placé la tuile de terrain de base et son explorateur au centre, les joueurs vont jouer tour à tour de manière très simple.

Pour commencer, on piochera une tuile représentant trois terrains. On aura, parmi les possibilités de terrain, des prairies, des montagnes, des déserts, des lacs et parfois un portail illustré par un nuage. Lorsque la tuile est prise, on pioche alors pour chaque prairie présente sur la tuile choisie, un petit meeple vert d’herbivore qu’on ajoute à sa réserve personnelle. On fait de même pour la montagne avec un animal noir et le désert avec un jaune, et enfin, celui de son choix pour un portail.

On place ensuite la tuile pour agrandir l’île (3 côtés au moins devront se toucher). enfin on déplace son explorateur de 0 à 3 cases. La seule chose qu’il ne sait pas faire, c’est nager. Ainsi, il devra contourner les lacs. Il pourra toutefois se téléporter d’un endroit à un autre avec les portails (les nuages). Il devra enfin s’arrêter sur une case vide.

Une fois sur place, il dépose alors, s’il le désire, de 1 à 3 animaux sur le terrain où il se trouve, en respectant la correspondance, par exemple des herbivores sur une prairie. Chaque animal déposé fera avancer le jeton correspondant sur la piste de score du joueur. Il y en a un pour chaque race d’animal.

Le joueur peut, à la place de cet action, installer une de ses trois tuiles « lacs Merveilleux » qu’il a reçu au début du jeu. Ceci est possible, s’il est adjacent à un lac, que les trois races soient présentes autour du lac merveilleux ainsi formé, et que ce ne soit pas déjà un lac merveilleux créé par un autre. Ceci fera alors apparaître un animal marin fantastique (un petit meeple bleu) qu’on posera sur le lac. Et le joueur pourra lors avancer l’un de ses jetons score-animal d’autant de cases que de tuiles occupées par des animaux autour du lac.

Lorsqu’un des jetons score atteint le « 3 », le joueur peut alors rejouer, mais sans piocher de tuiles. Il pourra alors ainsi reprendre des points si c’est possible, voire même faire refranchir le « 3 » par un autre jeton et rejouer encore.

La partie se termine lorsque tout le monde aura joué neuf fois (plus que 2 tuiles dans la pioche). Les joueurs additionnent alors les scores de leur jeton, puis pour chaque lac merveilleux non déposé sur le l’île, ils marqueront autant de points que la plus grande région correspondante. En effet, au début on place les 3 tuiles de lacs merveilleux sur le côté de son plateau dans des encoches représentant chaque type de terrain (Prairie, Montagne, Désert). Donc en fin de partie, par exemple, si sa tuile lac merveilleux est encore présent dans l’encoche désert et que le plus grand désert fait 8 cases, on marque 8 points.

Le joueur avec le plus de points gagne la partie

Très très simple… trop ?

J’ai été très attiré par les très belles illustrations de L’île de Pan réalisées par Camille Chaussy et le très beau distributeur d’animaux en 3D qui nous plongent bien dans l’univers du jeu. Les pièces sont toutefois un peu petites et moyennement visibles une fois posées sur les tuiles (Vert sur vert, jaune sur jaune). En dehors de cela, l’île de Pan est un beau jeu agréable pour le plaisir des yeux.

Au niveau de la stratégie, il s’adressera plutôt à un public novice ou débutant. Les actions sont simples, et il y a pas ou peu de combinaisons. On ne se coince pas trop sur le terrain car il y a de nombreux portails. Il faudra juste bien penser à l’enclenchement du « 3 » pour pouvoir effectivement profiter d’un second tour sans le perdre. Personnellement j’aurais bonifié ou ajouté plus de combinaisons, par exemple avec l’ajout d’un lac merveilleux en débloquant un « pouvoir » avec son animal merveilleux . En effet, au fil de la partie, je trouvais plus rentable de ne pas créer de lacs merveilleux et profiter de grandes étendues contiguës pour plus de points.

L’île de Pan est un jeu très très simple (trop ?), et très joli. Je le conseille aux joueurs qui débutent dans le jeu de société, moins pour les joueurs confirmés


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *