• La Isla - FICHE DE JEU
  • 14

La Isla

Note moyenne
7.83
(3 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 20' - Partie: 50'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s): ,
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

LaIslaBoxPhilRey212: 8/10

La Isla est le dernier né de notre amis Stefan Feld, avec cette année un autre jeu auquel on reviendra, Aquasphere.

Avec La Isla, Stefan est plus dans du familial/moyen. Et franchement, le jeu tourne bien et est agréable à jouer. Quelques remues-méninges lors du choix des cartes en font un familial-moyen.

Il y deux phases (cela démontre ce qui est dit plus haut):

Phase carte: Lors de cette phase, qui se joue en simultané, chaque joueur pioche 3 cartes et les affecte à trois lettres de son étui (A, B ou D)
En fonction de son placement, la carte servira:
A: pour sa fonction spéciale (un petit pouvoir bien bénéfique);
B: pour récolter une ressource (nécessaire pour placer ses explorateurs);
D: pour augmenter la « valeur » d’un animal (utile pour les points de victoires)

Vient ensuite la phase Actions: dans l’ordre des lettre (de A à D), on applique l’effet de la carte comme suit:

A: la carte, en elle même, n’apporte rien (pas de PV, pas de ressource). On la place dans un des trois emplacements de son étui. Lors des trois premiers tours, c’est rapide puisqu’il y a un emplacement de libre. A partir du 4è tour, il vous faudra écraser une autre carte, perdant ainsi sa fonction spéciale. Et c’est ici un aspect intéressant du jeu: parmi les trois cartes, quelle fonction je désire garder. Ensuite, parmi les trois que j’ai déjà, de laquelle puis-je me passer. Cela dépendra évidemment de la configuration du plateau de jeu et où vous planifiez de placer vos explorateurs (on y revient en C).

B: en bas à gauche de la carte, on vous indique la ressource que vous gagnez, tout simplement. Et la carte est défaussée.1053 La Isla 2

C: Ici, et notez qu’il n’y a pas de carte affectée à cette action, vous pouvez si vous le voulez placer/déplacer un explorateur sur le plateau central. Il suffit pour cela de donner deux ressources de même couleur que l’emplacement désiré (2 cubes jaunes pour se placer sur un emplacement jaune). Suite à ce placement, on vérifie si vouz entourez une zone. Si c’est le cas, vous parvenez à capturer l’animal qui s’y trouve et vous marquez des PV en fonction du nombre d’explorateurs nécessaires à la capture. Il faudra donc bien vérifier le placement des autres joueurs afin de ne pas se faire piquer sa cible en dernière minute 😉

D: en bas à droite de la carte, on vous indique l’animal qui gagnera en valeur. On augmentera donc le marqueur de l’animal en question d’une case sur la piste Animal. De plus, vous gagnez autant de PV que vous avez de jetons animaux correspondants.

Ensuite, on change de premier joueur et on recommence. On joue ainsi jusqu’à ce que la valeur totale de tous les animaux (sur la piste Animal) atteigne 7, 9 ou 11 (pour 2, 3  ou 4 joueurs). On a donc une vision sur la fin plus ou moins proche de la partie. En fin de partie, on gagnera encore des PVs comme suit:
– 10 PV par lot de 5 jetons Animal différents
– Pour chaque type d’animal, on multiplie sa valeur par le nombre de jetons et on gagne autant de PV.

Comme vous voyez, les règles sont simples et vite expliquées, une partie prend 45 à 60 minutes (dépendant du nombre de joueurs) facilité par une partie qui se joue en simultané.
La réflexion se situe dans le choix des emplacements de ses trois cartes et dans le « pouvoir » à perdre. Une part de hasard est bien évidemment présent dans la pioche des trois cartes.
Le plateau est modulaire ce qui offre une bonne rejouabilité. Une partie n’est pas trop longue ce qui évite un sentiment de répétitivité.

_________________________________________________________

SwatSh8/10

Je n’étais pas des plus chauds pour jouer à La Isla.  Bon, il s’agit tout de même d’un Feld, un auteur qu’on apprécie particulièrement à Vin d’jeu notamment grâce à son dernier Aquasphere.  Mais j’avais lu qu’il était très léger, et je me méfie des jeux « très légers » 😉

Comme avec tout (cinéma, restaurant, théâtre, vacances, soirées,…), lorsqu’on ne s’attend pas à grand-chose, on peut être agréablement surpris ce qui a été mon cas avec La Isla.

1053 La Isla 3Plateau
Cela commence avec le plateau entièrement et ingénieusement modulable permettant une infinie variété de parties.

Cartes & actions
Tout comme dans de nombreux autres jeux de cartes maintenant, les cartes de la Isla peuvent être utilisées de différentes manières, 3 en tout :
1) Pour bénéficier de leur bonus permanent (recevoir un cube dans tel ou tel autre cas, recevoir un bonus de PV dans tels cas, diminuer le coût de tel truc,…)
2) Pour recevoir un cube ressource
3) Pour faire augmenter la valeur d’une denrée

Le truc sympa c’est qu’à chaque tour, on reçoit 3 cartes de la pioche (bonjour le hasard) et qu’on va choisir laquelle des 3 utilités on va utiliser pour chaque carte en sachant qu’on doit utiliser les 3 utilités : une carte sera utilisée pour son bonus, une autre nous fera gagner un cube et une dernière fera augmenter la valeur d’une denrée.

Les cubes & les denrées
Il ne faut pas confondre les deux et le lien entre ces 2 est concrétisé grâce à vos aventuriers. Pour placer un aventurier sur une case du plateau, il faut payer 2 cubes de la couleur de la case sur laquelle on place son aventurier. Pour récupérer une denrée, il faut entourer cette denrée avec nos aventuriers.  En fonction de l’endroit du plateau où se trouve la denrée, cela nécessitera entre 2 et 4 aventuriers du même joueur pour la récupérer.  Ce qui est excellent, c’est que des synergies sont possibles : 1 aventurier placé à un endroit peut servir à récupérer plusieurs denrées.  On va donc laisser certains aventuriers aux mêmes places et déplacer quelques autres pour profiter un maximum du placement de ces aventuriers.

Le truc qui va tout chambouler, c’est la valeur des denrées.  A chaque tour, chaque joueur va faire augmenter la valeur d’une denrée (voir point 3) des cartes).  A la fin du jeu, on va multiplier le nombre de denrées de chaque type qu’on a par leur valeur.  Et ça peut aller de rien du tout (0) à 5 (soit 5 fois plus de point !!!).  Et c’est cette valeur qui va déterminer le vainqueur.  Mieux vaut donc récolter les denrées qui valent le plus au détriment des synergies de position ainsi que bien choisir les denrées dont on veut augmenter la valeur.

Et c’est toutes ces contradictions qui font la saveur de La Isla : utiliser ses aventuriers sans trop les déplacer pour récupérer des denrées mais si on veut récupérer les denrées les plus lucratives, il faudra être prêt à devoir plus souvent déplacer ses aventuriers.  De plus, comme il n’y a qu’un seul plateau, une certaine course à la recherche des denrées a lieu entre les joueurs qui vont tenter de les récolter avant leurs adversaires.  Les valeurs des denrées bougeant à chaque tour, il faudra avoir de la souplesse pour pouvoir souvent s’adapter et rechercher les denrées de plus fortes valeurs.  Pour cela, parmi les 3 cartes que vous piochez au hasard à chaque tour, celle qui servira à l’action « augmenter la valeur d’une denrée » devra être bien choisie pour vous favoriser au détriment des autres car vous possédez plus de cette denrée que les autres.  Les 2 autres cartes serviront au bonus et au cube à récolter.  Malheureusement, le bonus peut être très intéressant et certaines contraintes vous obligeront à récolter les cubes d’une couleur plutôt qu’une autre.  Oui mais alors, je choisis quelle carte pour quelle action ?  Voilà tout le dilemme, la beauté et la saveur de La Isla !

____________________________________________________

Tapimoket7,5 /10

Ahhhh! un Stefan Feld …. Oui… ça c’est l’auteur. Le fameux auteur de jeux connu tel que  Trajan, Bora Bora, Amérigo, Bruges, die burg … enfin les châteaux de bourgogne. Vous savez les bons gros jeux que les joueurs experts apprécient. Enfin… quand je dis « gros », j’avoue que la Isla m’a intrigué avec sa petite boîte…

Un mini Stefan feld, en quelque sorte…  Mais est il à la hauteur ?

Ouverture… Matériel plutôt sympathique avec les étuis et les petites figurines d’explorateur… Moi, j’aime plutôt bien au vu du prix.

Des règles simples, même si on sent bien la patte de l’auteur.

Allez hop, en route pour quelques parties !

Quelques parties plus tard…

Et bien, ce n’est pas trop mal… On n’est pas dans le « super Stefan Feld », mais ce n’est pas trop mal. C’est léger et plutôt joli…

Enfin, J’avoue que le thème est un peu surprenant, puisqu’il faudra capturer des animaux rares…. Ce qui n’est pas trop écologique, ma foi….

Mais le jeu est agréable à condition bien sûr de le considérer comme un jeu « light »…. Un mini Stefan Feld comme je disais…

Avec plein de couleurs et des stratégies courtes, la Isla est un jeu pour faire un « Feld » rapide … Autour de moi, les joueurs ont plutôt aimé…

____________________________________________________

1053 La Isla 4

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

14 de réponses

  1. Lordsavoy dit :

    Je m’y suis ennuyé et je l’ai trouvé très répétitif à vrai dire

  2. Lordsavoy dit :

    Je crois que j’ai du mal avec les  »petits » jeu de Feld, enfin les petites boites de Feld.
    Que ce soit Notre Dame ou La isla, ça ne m’a pas emballé et entre choisir une partie de la isla et bora bora, ce sera bora bora, de même entre Notre Dame et Trajan, ce sera Trajan. (ou mieux les chateaux de Bourgogne). Biensur je ne mentionne pas l’excellent Aquasphere 🙂

  3. champalaune dit :

    J’avais regardé la vidéo de Rahdo, oui la traduction est éronnée et dans ces temps d’écologiquement correct , il est mal de dire qu’on va tuer des do do , blague à part , c’est un bon jeu qui necessite quand même de la réflexion , pour les adultes , c’est pas de la grande réflexion mais si vous jouez avec des enfants de moins de 11 ans, c’est top ,

    christ roll the dices

  4. champalaune dit :

    Content que le jeu trouve son public , il a pas fait le buzz mais c’est un grand jeu !!!
    j’ai refait une partie hier soir avec mon épouse et avec les cartes NUMERO 2 ,
    super sympas et très scoring,

    ludiquement à tous les internauts

    christ roll the dices

  5. kub2boa dit :

    Voila Noel passé et deja trois parties de La Isla. Je kiffe :-). Un miracle ma moitié adore. Un jeu léger qui exige néanmoins de la tactique sur le placement de ses explorateurs. Et comme toujours avec Mister Feld quel sacrifice est le moins douloureux 🙂 lors de la phase de choix des 3 cartes. Certes le hasard des cartes peut en enerver plus d’un surtout quand l’adversaire enchaine sur la piste de connaissance de son animal « fetiche ».
    Essayez le vous passerez un bon moment ludique.

  6. El grillo dit :

    Je suis joueur avant tout. Par exemple j’adore adventurers, witness ou encore dixit. Gros, aussi. L’univers mental d’un enfant de huit ans, ben ça dépend de ce qu’il aime tout simplement. J’en fait jouer toute l’année. Et tant mieux si la isla convient à votre famille, l’important est de jouer et de s’amuser. Je dis juste que je ne m’y amuse pas beaucoup quant à moi, et que pour le coup j’ ai trouvé le jeu répétitif et quelque peu ennuyeux. Ce n’est qu’un sentiment personnel apparaissant il est vrai très tôt dans ma découverte du jeu (alors que par exemple je ne me lasse pas d’un Tobago, très light lui aussi). Et pour le coup, aquasphère, qui est bien plus costaud, et qui n’a rien à voir sinon son auteur, a pour moi un rapport mécanique/thème plutôt excellent pour un jeu de mister Feld, et mérite son buzz. Ce ne sont que des ressentis, juste personnels. Ce que l’on fait tous. Bonnes parties

  7. champalaune dit :

    L’univers mental d’un enfant de 8 à 10 ans , n’est pas le même que celui d’un adulte !!!!
    quand on présente un jeu , il faut ( comme dans le jeu de röle ) présenter le jeu en fonction de qui va jouer ,

    un gros joueur ne jouera à LA ISLA que 2 parties et ensuite il passera à autre chose, je le comprends ,

    ludiquement votre

    christ roll the duices

  8. el grillo dit :

    Oui c’est super light, c’est plutôt joli et bien fichu, mais alors j’en ferai pas dix parties. J’en suis à 2 et j’ai l’impression d’en avoir fait le tour! Rarement un Feld m’avait fait cet effet là. Bruges est bien plus riche par exemple.

  9. kub2boa dit :

    Moi c ‘est bien simple, suite à ce post et aux commentaires, il est commandé 🙂

  10. champalaune dit :

    10 parties à mon actif dont 4 avec ma famille : 2 garçons de 8 et 10 ans et ma femme

    mise en place facile : 5 mn
    le thême : écolo et scientifique avec une mécanique de jeu liée au thême
    il y a peu d’actions mais le choix des cartes exigent une réfexion certaine
    c’est un GET AWAY càd qu’il permet de faire jouer des non connaisseurs , des familles et les gros joueurs éprouveront du plaisir.
    Ce jeu n’a pas fait le BUZZ mais c’est un grand jeu beaucoup mieux qu’un AQUASPHERE !!!

    je m’explique : LA ISLA : tu le ressorts quand tu veux : gestion facile mais avec de l’exigeance
    AQUASPHERE : que pour les gros joueurs , de plus la mécanique est déconnectée du thême

    le prix : personne n’en parle : AVEZ-VOUS PEUR DE PARLER DES PRIX DES JEU DE SOCIETE ACTUELLEMENT : c’est une honte – c’est 50 euros minimum pour des fois avoir rien dans la boite !!!

    la ISLA : 25 euros !!!!!! prix défiant toutes concurence pour 45 à 60 mn de jeu !!!

    christ roll the dices

  11. kub2boa dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=HHdnwGPk4Vo
    Pour confirmer la mauvaise traduction. D’ailleurs sur la boite le scientifique (car s’en est un) a un appareil photo. Il ne s’agit pas de chasseurs (hunter) et de la terminalogie qui va avec : capture, chasse etc…

    C’est d’ailleurs en correlation avec Aquashere où la aussi il s’agit de scientifiques 🙂

  12. kub2boa dit :

    D’apres Radho, sur bgg, c’est justement une grossiere erreur de traduction allemand anglais ou dans ce cas allemand francais. Il ne s’agit en aucun cas de capture mais d’etude d’animaux… C’est donc un theme ecologique 🙂

  13. PELLETIER Bruno dit :

    Dans les jeux légers de M. Feld on semble oublier souvent It’s Happen….

  14. thyuig dit :

    Je trouve ce Feld très bien également.
    S’il a un défaut, c’est vraiment son temps de mise en place pour finalement ne pas faire grand chose à part mettre de tous petits pions sur les emplacements prévus.
    C’est un Bruges light mais qui se joue très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *