• Rattus - FICHE DE JEU
  • 0

Rattus

Note moyenne
7.25
(2 notes)
Règles: 20' - Partie: 45'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 6,5  /10

Rattus est un jeu simple et ingénieux.  Le but du jeu est de se défaire d’un maximum de ses cubes.  On peut choisir des personnages pour s’aider via certains bonus mais ils vous donnent des désavantages:  lorsque la peste arrive (pion noir) et qu’on retourne les jetons peste, au plus de personnages on possède au plus de cubes on doit reprendre dans sa réserve.

Rattus est donc un jeu simple, et un peu trop à mon goût.  Il est bien fait, c’est évident, mais manque de profondeur, de réflexion.

Philrey212: 8/10

Rattus est une bonne surprise. Tellement bonne que j’ai décidé d’en ramener une boîte dans mes bagages. Les règles sont faciles à assimiler, une partie de déroule en moins d’une heure et l’interaction entre les joueurs est omniprésente. Certe, c’est un jeu léger, trop pour certains peut-être, mais très agréable à jouer.

A son tour, le joueur actif peut « appeler » un personnage pour bénéficier de son avantage. Une astuce intéressante: les personnages déjà au service des autres joueurs vous sont aussi disponibles. En bref, vous en choisissez un parmi tous les personnages. L’extension rajoute de nouveaux personnages afin de varier un peu les parties et les stratégies. Ensuite, vous déplacer le pion peste en essayant de renvoyer les cubes adverses dans la réserve de leur propriétaire. On en déduit donc facilement que le gagnant en fin de partie est celui qui le plus de cube sur le plateau.

Mécanisme fluide donc, je recommande Rattus à tous.

Spécial pour El Grillo 😉 : Et voilà le type de bon vin blanc Allemand qu’on peut boire dans un hôtel à Essen.  Très bon en fait.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *