• Gosu - FICHE DE JEU
  • 3

Gosu

Note moyenne
5.33
(3 notes)
Règles: 30' - Partie: 90'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 6  /10

Ce qui m’a étonné avec Gosu, c’est la grandeur de sa boite: elle est toute petite!  Mais déjà trop grande pour contenir les quelques cartes & jetons.

Vu le buzz autour de Gosu, je dois avouer que je m’attendais à mieux.  Gosu est un petit jeu de cartes où la place au hasard est importante.

Au début du jeu, on reçoit 7 cartes.  A chaque tour, on en place une devant soi et on effectue son effet s’il y en a un.  Les effets qu’on retrouve le plus souvent sont piocher des cartes et détruire des cartes adverses.  Le but est de se constituer l’armée la plus forte.  Autrement dit, essayer d’avoir un maximum de cartes devant soi.

Le jeu demande cependant une assez bonne réflexion: il faut lire et analyser les cartes de sa main pour décider de l’ordre dans lequel on va les poser afin de bénéficier au maximum des avantages des différentes cartes.  Mais à part cette tactique, on est vraiment tributaire des cartes que l’on pioche.

Pour donner un exemple: notre partie d’hier.  C’est le premier à 3 points qui gagne la partie.  Pour gagner un point, il faut gagner une bataille qui se déroule à la fin d’une phase composée de plusieurs tours.  Dans notre partie, après une heure de jeu (lire toutes les cartes prend du temps / La boite indique 45 minutes!!!), nous approchions de la fin de la première phase car 2 joueurs sur 4 avaient déjà passé.  Enfin, un de nous 4 allait bientôt gagner son premier point!  Quand un des 2 joueurs joue une carte qui indique que si un joueur possède les cartes X, Y et Z, il gagne la partie.  A ce moment là, j’avais devant moi la carte X.  Je me dis « chouette, j’ai Y en main, manque plus que Z.  Je joue donc Y.  Après quelques tours, je pioche 2 cartes et quelle n’était pas ma surprise d’y trouver Z.  Et voilà, par pur bol, je gagne la partie!  Ceci dit, j’imagine que toutes les parties ne se déroulent pas comme ça, mais bon, je pense que c’est un bel exemple pour montrer qu’il faut accepter une bonne part de hasard avant de pouvoir apprécier Gosu à sa juste valeur: un jeu de cartes légers qui plaira beaucoup à vos gamins férus de monstres et de gobelins!

Philrey212 5/10

Et bien, je ne sais pas trop quoi dire de plus que SwatSh. Beaucoup de buzz autour de ce jeu et, in fine, plus qu’il n’en faut. Je ne regrette quand même pas d’en posséder une boîte car mon fils de 10 ans accroche très bien. En effet, le thème des Goblins est bien respecté. Et à cet âge-là, c’est important.

Pas mal de hasard en effet car les cartes viennent de la pioche. Et toutes les cartes n’offrent pas les mêmes possibilités. Dans notre partie, terminée soudainement, Maxime (10 ans) n’a pu poser que … 4 cartes dans son armée. Il a ensuite du passer. Et quand on passe, et bien on attend la fin de la ronde et la « grande » bataille. Maxime n’a pas eu l’occasion de revenir puisque la partie s’est achevée avant la « grande » bataille et le début de la seconde manche. On a donc remarqué la déception que peut provoquer Gosu chez un enfant.  Cela ne l’empêchera pas de l’emmener en classe verte 😉

Thierry: 5/10

Gosu est un bon petit jeu familial qui se joue et s’emporte (petit format) facilement.  Le principe est assez simple puisqu’il s’agit de construire une armée la plus forte possible tout en bloquant le développement de celle des autres.  Son armée est constituée de trois niveaux qui s’emboîtent l’un dans l’autre (les gobelins étant divisés par famille, vous ne pouvez placer un gobelin au 2ème et 3ème niveaux que si un gobelin de la même famille se trouve déjà au niveau inférieur).    Et donc, au plus vous pouvez mettre des cartes sur la table (mais cela a souvent un prix) et au plus haut vous pouvez les placer (les cartes du niveaux 3 rapportant le plus, puis niveau 2, puis le 1), au plus forte sera votre armée.  Mais bon, comme mes compères l’ont déjà souligné, il faut une bonne dose de chance car si vous n’avez pas de bonnes cartes, vous serez vite dans l’impasse.  Toutefois, certains choix se présentent, et il convient de faire les bons car cela peut vous permettre de rester dans la partie plus longtemps.  Ce qui est évidemment un peu dérangeant, c’est qu’avec ce système, vous pouvez passer une bonne partie du tour en tant que spectateur…  Donc, même si je conçois que ce jeu peut certainement plaire aux ados, pas de coup de coeur de mon côté…

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

3 de réponses

  1. Gamer dit :

    Pour ma part, j’aime bien ce jeu. Il y a du hasard certes mais il y a un aspect stratégique intéressant. J’ai joué avec des joueurs expérimentés lors de mes premières parties et je n’ai pas encore perdu une partie jusqu’ici alors ça ne peut pas être le fruit du hasard. J’aime aussi mélanger l’extension Kamakor avec tout ça. Ce qui est drôle à ce jeu c’est que quand on pense qu’on est foutus, on peut quand même arriver à revenir dans le jeu, quitte à ce que ce soit à la ronde suivante.

  2. Crenom dit :

    Salut Chabouk. Perso, je suis pas un grand fan de tous ces jeux en ligne, je préfère le vrai avec de vraies personnes 😉
    Mais merci en tous cas pour ton avis après autant de parties!
    Amuse-toi bien!
    SwatSh.

  3. chabouk dit :

    Bnosoir,
    je pense que vous devriez faire quelques parties sur boardgamearena afin de rencontrer des joueurs expérimentés. Le hasard est certe présent, mais ce jeu demande une certaine expérience afin de bien savoir quand utiliser ses cartes. Le plus important étant de réussir à se créer un moteur de pioche.
    Moi je mettrais un 8/10. (170 parties au compteur sur boardgamearena )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *