• Kanagawa (+ vidéo) - FICHE DE JEU
  • 7

Kanagawa (+ vidéo)

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 40'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
7.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1422-kanigawa-1

swa-6

SwatSh8/10

Avec Autour du Monde en 80 jours et la Forêt Mystérieuse, Kanagawa était une des sorties d’Essen 2016 pour Iello.  Ses 2 auteurs sont loin d‘être des inconnus puisqu’il s’agit du « couple » Cathala (7 Wonders Duel (Vin d’jeu d’l’année des lecteurs 2016), Five Tribes (Vin d’jeu d’l’année des lecteurs 2015), Cyclades,…) / Chevallier (Antarctica,…) qui ont d’ailleurs déjà réalisé Abyss ensemble.

Acquisition des cartes

Kanagawa est un jeu familial d’acquisition de cartes dont la mécanique d’acquisition se base sur celle de Zooloretto.  Il y a autant de colonnes de cartes que de joueurs.  A 3 joueurs par exemple, on va présenter 3 cartes, une dans chaque colonne.  Chaque joueur aura alors l’opportunité de prendre toutes les cartes d’une des 3 colonnes.  Celui qui prend une colonne, ne participe plus à l’acquisition des cartes suivantes.  On va placer une carte supplémentaire dans les colonnes non prises.  Et si personne ne se sert, une troisième et dernière carte va compléter les colonnes restantes.  En fonction du moment lors de la distribution des cartes donc, une joueuse pourra prendre une colonne d’une, de deux ou de 3 cartes.  La particularité dans Kanagawa c’est que certaines cartes vont être présentées face cachée.  Une indication sur le dos des cartes va montrer quel type de carte c’est sans pour autant montrer tous les détails.  On va donc choisir une colonne avec un peu d’incertitude.  Mais ce n’est pas grave car aucune carte n’est négative et les joueurs vont bien souvent, et à juste titre, attendre d’avoir 3 cartes dans une colonne avant de se servir.  Il est dommage qu’il n’y ait pas plus de prise de risque dans cette mécanique.

Disposition des cartes1422-kanigawa-2

Après leur acquisition, il faut placer ces cartes dans son espace personnel.  Les cartes montrent 2 types d’indications : une peinture avec différents éléments et, quand on retourne la carte dans l’autre sens, un atelier avec d’autres types d’éléments.  La joueuse doit décider dans quel sens elle place la carte.
Si elle la place côté atelier, elle va augmenter ses ressources : sa capacité à réaliser des peintures avec certains paysages (plaine, montagne, océan ou forêt) ainsi que certains bonus pour pouvoir changer rapidement de capacité, pour gagner des pots de peinture ou pour pouvoir changer facilement de style de peinture.
Si elle la place côté peinture, elle doit d’abord avoir les capacités (= ressources) pour le faire.  Chaque carte peinture indique les capacités nécessaires pour la réaliser : savoir peindre des paysages d’océan, de plaine,…  Certaines peintures exigent une spécialisation en demandant 2 voire même 3 capacités d’un même type (3 plaines, 3 forêts,…).  Pour satisfaire à l’exigence de chaque peinture, il faut avoir un pot de peinture placé sur chaque capacité exigée.  Et chaque pot de peinture ne peut servir qu’à une peinture.  De plus, si vos pots ne sont pas placés sur les capacités exigées, vous ne pourrez en déplacer qu’un seul sauf si vous avez acquis la possibilité d’en déplacer plusieurs (cette possibilité se trouve sur certaines cartes atelier).  Gagner des pots supplémentaires permet également cette souplesse nécessaire dans l’exigence en capacités.  Car vous aurez plus de ressources disponibles à chaque tour.

1422-kanigawa-3La beauté du jeu

Ce qui est époustouflant dans Kamigawa, c’est la beauté de ses illustrations de Jade Mosch.  Lorsque vous disposez vos cartes peintures devant vous, vous verrez se construire une magnifique fresque où chaque carte est dans la continuité de la précédente.  Pourtant, les cartes se distinguent par le sujet peint, le paysage du fond et la saison où il a été peint.  Malgré ça, votre ensemble, unique à chaque partie, est parfaitement cohérent.

De plus, le plateau est en bambou !!!  Magnifique et original !

Les PVs

Chaque carte faisant partie de votre fresque vaut un PV.  Certaines apportent un PV supplémentaire.  Les tableaux pouvant être peint dans chacune des 4 saisons, on va également regarder la plus longue suite de cartes peinture de la même saison.  Chaque carte faisant partie de cette suite vaut 1 PV supplémentaire.  De plus, il y a différents objectifs disposés au centre de la table que les joueurs peuvent réclamer s’ils satisfont aux critères : avoir x arbres peints, avoir tel ou tel animal peint, avoir x pots de peinture, avoir x capacités, avoir x bâtiments peints,…1422-kanigawa-4

Toutes ces façons différentes d’engranger des PVs vont faire en sorte que certaines colonnes de cartes seront plus intéressantes que d’autres et vont orienter vos choix.  Cela va amener les joueurs à construire des stratégies différentes et va enrichir considérablement le jeu.  Kanagawa, même s’il est basé sur des mécanismes d’acquisition de cartes connus et manquant de piment, étonne par la beauté de ses cartes, par la façon de les manipuler dans tous les sens et par la course aux objectifs entre les joueurs qui apporte une petite tension délicieuse.  Après Happy Pigs, Iello gâte les familles gestionnaires avec y’a qu’à gawa 🙂


tapimoket

Tapimoket:  8/10

Kanagawa est beau ! Oui, c’est bien la première impression que vous allez avoir en ouvrant la boite. Avec un petit tapis en bambou (ou imitation), des pots de peinture en bois avec un bout du pinceau qui dépasse, et surtout des illustrations de toute beauté. Bref, l’ambiance Zen et artistique, voulue par le jeu, sera bien présente. Incarné en élève dans une école d’art du Japon traditionnel, le Maître Hokusai attend de vous que vous lui réalisiez une belle estampe en peinture, représentant les saisons.

Pour cela, vous allez devoir choisir des cartes lors d’une sorte de « stop ou encore ». Certaines seront cachées mais leurs dos vous donneront un indice sur le contenu. Si le risque est limité, il n’est pas nul, sans toutefois venir mettre le chaos dans votre œuvre.

Une fois les cartes acquises, vous aurez alors le choix de les placer dans votre estampe (sorte de fresque) et tenter de réaliser une suite de la même saison, source de points, ou encore pour prendre des objectifs en faisant apparaître des animaux ou des personnages. L’autre choix consistera à la placer devant vous en tant que carte bonus. Ceux-ci vous permettront d’augmenter le nombre de vos pinceaux nécessaires pour poser agrandir l’estampe, ou de les déplacer pour avoir les bonnes couleurs ou encore d’autres bonus comme devenir le premier joueur. Les cartes offrent chacune ces choix en les retournant sur elle même.

Le jeu est subtil sans être trop compliqué. Il s’adresse à un public de joueurs occasionnels (ou plus). Quoiqu’un débutant, accompagné par un joueur averti, en aura vite compris les mécanismes. Le jeu est relativement classique, mais ses visuels vont plongeront complètement dans le thème. Personnellement, je le préfère à 4 joueurs, puisque c’est dans cette configuration que la saveur du « stop ou encore » prendra toute sa dimension.

Kanagawa, soyez complètement zen ou fresque.


1422-kanigawa-8


1422-kanigawa-9

C’est très simple: mon champagne préféré


Vin d’jeu d’vidéo: la dégustation en 8 minutes de Kanagawa par SwatSh

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par danse
interessant car demande beaucoup de concentration pour bénéficier de toutes les aides

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

7 de réponses

  1. SwatSh dit :

    En matière de faq, c’est sur que BGG est mieux que Vin d’jeu, je dois l’admettre 😉
    Amuse-toi bien Romain

  2. Romain dit :

    Je confirme que tu peux faire le combo. Il y a un post à ce sujet sur BGG.

  3. SwatSh dit :

    Ouille, il vaut mieux revoir la séquence de jeu dans les règles mais, de mémoire, j’ai l’impression que oui, tu peux.
    Amuse-toi bien.

  4. Romain dit :

    De mémoire, il y a un diplôme qui donne un pinceau et du coup tu peux faire l’objectif 3 pinceaux. Est-ce que je peux le prendre immédiatement ou dois-je attendre le prochain tour ?

  5. SwatSh dit :

    Salut Jibé, merci beaucoup, ça fait super plaisir surtout parce que tu pointes les aspects sur lesquels on fait très attention. Big thanks!
    @Romain: je ne vois pas comment. Peux-tu élaborer?

  6. Romain dit :

    Salut. Est-ce que l’effet d’une tuile objectif peut vous permette d’en acquérir une autre ou faut-il attendre le tour prochain ? Je n’ai pas trouvé la réponse dans les règles. Merci. Romain

  7. Jibé dit :

    « Kanagawa, soyez complètement zen ou fresque. »
    Ooooh! Voilà qui est superbe! Comme ce jeu d’ailleurs.
    Je profite de ce clin d’œil pour vous adresser à tous mes félicitations pour le site.
    J’ai fait de belles découvertes ludiques grâce à vous ( Carson city, Zhanguo, et bien d’autres). Mais je suis surtout absolument admiratif du soin avec lequel vous rédigez vos avis. Parfois tranchés, lapidaires ou plus argumentés, mais toujours avec l’effort de faire de vraies phrases, sans fautes d’orthographe.
    Vous faites passer les jeux avant vous.
    C’est super!
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *