• Ceres - FICHE DE JEU
  • 0

Ceres

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Partie: 120'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Mécanisme(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Simple
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub pub

SwatSh: 8/10

Ceres est un jeu de stratégie et de gestion qui vous plonge dans l’univers de la colonisation spatiale.

Le jeu se déroule dans le système solaire, où les joueurs incarnent des corporations qui cherchent à exploiter les ressources de la ceinture d’astéroïdes, notamment de la planète naine Ceres. Pour cela, ils doivent construire des stations orbitales, envoyer des vaisseaux sur des missions d’exploration, de commerce ou de combat, et développer leur technologie, leur économie et leur influence.

Ceres est un jeu de placement d’ouvriers de poids moyen qui présente une particularité intéressante, car à leur tour, les joueurs peuvent choisir soit de placer l’un de leurs propres ouvriers, soit d’effectuer une action avec un ouvrier du pool commun limité. Cela fournit un élément dans lequel le timing devient encore plus important que dans d’autres jeux de placement d’ouvriers. Il s’agit d’un simple jeu de gestion de ressources et de placement d’ouvriers où vous allez construire des usines qui vont produire des ressources et apporter différents bonus pour ensuite pouvoir réaliser les autres actions comme réaliser des objectifs et gagner des PVs. Rien de très original mais le jeu tourne bien et fait le taf. Il faut dire qu’il est bien ancré dans son thème surtout grâce à sa ceinture d’astéroide qui tourne bien et apporte un petit plus bien sympathique au jeu.


Nouvelles parties

Après plusieurs parties, je remonte ma note à 8 car le jeu est assez agréable et même s’il est plutôt très classique, il propose des choix intéressants. J’ai bien aimé les 3 axes stratégiques qu’il propose (la ceinture d’astéroïde, les bâtiments ou les contrats). Et ce qui est d’autant plus chouette c’est que Ceres évite le piège du monomaniaque et chaque stratégie a des imbrications avec les autres si tant et si bien qu’il faudra tout faire même si on a l’occasion de s’investir plus dans l’une ou l’autre.

Le jeu pèche néanmoins un peu sur sa variabilité. Des capacités spéciales à acquérir auraient été bienvenues car comme ça, après 5-6 parties, on a le sentiment d’en avoir fait le tour (mais c’est déjà pas si mal 😉 ).


Chaps : 8/10

Cérès est un vrai eurogame à base de pose d’ouvriers, de gestion de ressources et construction d’une stratégie notamment grâce aux cartes. Le petit twist vient des deux types de pose d’ouvriers, les pions leader ou les astronautes. Le reste est très classique, même si les roues astéroïdes apportent un plus indéniable, à la fois thématique et mécanique.

On pourra dire que le jeu n’est pas original dans ses mécaniques, c’est vrai, mais il est pour moi très bien, car c’est un jeu dans lequel on a le temps de développer sa stratégie de commettre des erreurs et de corriger même si, dans ce cas évidemment et heureusement la victoire s’éloigne. J’ai eu la sensation de vraiment construire ma partie alors que je n’ai pas gagné, j’y ai pris du plaisir ludique sans aucune frustration grâce aux combos que l’on crée avec les cartes avant-postes. J’ajoute à cela un thème qui amène une vraie ambiance science-fiction et je le répète cette double mécanique de pose d’ouvriers ou les joueurs sont en concurrence que j’ai trouvé très bien et qui ouvre des perspectives de jeu et de la souplesse dans nos stratégies très agréable. Selon ce que l’on privilégie on orientera notre production de ressources, on construira nos avant-postes, on enverra plus ou moins de sondes sur les astéroïdes.

Je pourrais lui reprocher un manque de complexité par rapport à mes goûts personnels, mais le jeu reste dans ma ludothèque et je le ressortirai avec grand plaisir. Une conséquence est que je ne ferai sans doute pas cinq parties d’affilée. Néanmoins je trouve que c’est une fort belle construction ludique tout en restant dans un jeu intermédiaire, abordable où les joueurs experts trouveront aussi leur compte.



L’explication des règles dégustées par Chaps

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *