• Citrus - FICHE DE JEU
  • 0

Citrus

Note moyenne
7.25
(2 notes)
Règles: 15' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
8.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

 

SwatSh:   7/10

Jeffrey D. Allers, l’auteur de Citrus, n’est pas un inconnu puisqu’il a également créé Artifact et Alea Iacta Est.  Citrus a été édité chez DLP games, un petit éditeur Allemand qui nous ravit chaque année par des petits jeux rafraîchissants telles que Bangkok Klongs, et Siberia .

Citrus est un jeu de placement de tuiles carrées, comme l’est le maintenant classique Carcassonne, mêlé à un jeu de majorité.

Dans Citrus, vous commencez par acheter entre 1 et 4 tuiles au marché (j’y reviens) pour ensuite les placer autour des différentes fincas du plateau en suivant certaines contraintes.  Chaque tuile est d’une certaine couleur parmi 5.  À chaque fois que vous placez une première tuile d’une couleur, vous y placez un meeple.  Quand par la suite vous étendrez cette couleur, vous ne devrez plus y placer de meeple puisque tout le monde saura que l’étendue vous appartient.  C’est le même système que Durch Die Wuste.  Lorsqu’une finca est totalement entourée de tuiles, on procède à un décompte qui délivre les PVs par ordre de majorité, classique 🙂

À ce système de placement/majorité, se mêle un système de gestion d’argent assez sympa.  En effet, comme l’achat de tuiles vous coûte, il va vous falloir gagner de l’argent et pour en gagner, il vous faudra vendre vos étendues qui deviendront neutres.  Outre l’argent, cette vente est votre principale source de PVs avec le système de majorité bien sûr.  Ce qui est sympa ici c’est que vous gagnez de l’argent en fonction des travailleurs qu’il vous reste en réserve.  Au moins de travailleurs vous aurez sur le plateau, au plus d’argent vous gagnerez.  Vous allez donc devoir vous limiter en nombre d’étendues différentes que vous voulez développer.

Et pour boucler la boucle :-), un système d’absorption comme dans QIN vient chapeauter le tout où si vous possédez plus de tuiles de la couleur, vous pouvez absorber une étendue neutre.

En résumé: vous achetez des tuiles, les placez dans le but d’être majoritaire autour d’une Finca puis les vendez pour gagner PVs et argent.  C’est assez simple comme principe et ce que j’apprécie le plus là dedans c’est la méthode d’acquisition des tuiles.  Celles-ci sont étalées sur un damier et vous devez acheter une des lignes.  C’est vachement plus fun et intéressant que de piocher simplement les tuiles ou de les choisir parmi une série de tuiles présentées face visible (système très à la mode pour l’instant avec une série de jeux qui le proposent tel que Suburbia par exemple).

Ajoutez à ça des tuiles bonus que vous gagnez lorsque vous y placez une tuile et vous obtenez un jeu simple et léger avec quelques mécanismes originaux assez agréable à jouer.

____________

Philrey212:   7,5/10

Citrus est un jeu de pose de tuiles comme beaucoup d’autre mais pas seulement. Il en ressort un jeu  à forte interaction entre les joueurs grâce à un plateau central.

Dans Citrus, le but est de glaner des points de victoire grâce à ses champs de citrons, oranges, et autres autours des fincas. En effet, les joueurs devront placer leurs tuiles soit à côté d’une finca, soit à côté d’une tuile d’un de ses champs (à condition d’être de même type, d’étendre son champs).
Les tuiles champs sont disponibles sur un marché. Il faudra donc acheter ces tuiles. Le marché est ainsi fait qu’il faudra acheter toutes les tuiles d’une ligne ou d’une colonne (ligne et colonne se composent de 2 à 4 cases pouvant accueillir une tuile champs). Lorsqu’on achète, il faut obligatoirement pouvoir placer les tuiles sur le plateau de jeu. Sinon, on ne peut simplement pas acheté.

Les joueurs ont également un petit plateau individuel permettant de gérer leurs pièces d’or et leurs cow-boys. Les cow-boys sont bien évidemment en nombre limité et servent à marquer les champs. Et quand on n’en a plus, et ben il faut les faire revenir, récoltant ainsi quelques pièces mais laissant alors le champs neutre, à personne.

Lors du placement des tuiles, il est en effet possible de fusionner son propre champ avec un champ neutre à condition d’être de taille supérieure). A vrai dire, dans nos parties, cela n’arrive quasi jamais tellement on se bloque l’un l’autre. De plus, chaque finca ne peut pas être adjacent à deux champs de même type. Donc, les fusions ne sont pas impossibles mais assez rares.

Citrus laisse une bonne impression s’il on aime les jeux de blocage, de pose de tuile, calculatoire d’une certaine manière. Quelques points de règles ne sont pas toujours très clairs et laissent à interprétation mais sont facilement assimilées. Une partie est pliée en une heure sauf pour les « penseurs », comptez alors 30 minutes de plus.

____________

 

Avis et notes des lecteurs
Note moyenne :
(1 note)
8.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par limp
Vous passez à côté...
... d'un très bon jeu.
Son côté "abstrait" et sa couv ne plaident pas en sa faveur, mais le jeu est très plaisant à pratiquer et bien malin.
Dans le genre, j'ai beaucoup aimer Kairo aussi et n'ai pas réussi à me décider de me séparer d'un des deux par préférence pour l'autre. C'est dire !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *