• Schotten-Totten - FICHE DE JEU
  • 0

Schotten-Totten

Note moyenne
7.00
(2 notes)
Règles: 20' - Partie: 30'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 2 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh: 7 /10

Schotten-Totten est un jeu qui ressemble fort aux Cités Perdues du même auteur d’ailleurs.  Ici aussi, les joueurs jouent des cartes de part et d’autre sur différentes colonnes partagées.  Chacun joue ses cartes devant soi.

Mais dans Schotten-Totten, on ne peut déposer que maximum 3 cartes de part et d’autre.  Lorsqu’il y a 3 cartes de chaque côté, on compare ces cartes pour déterminer qui a gagné cette colonne.  C’est ici l’aspect légèrement plus compliqué du jeu: 1 suite de même couleur est plus forte que 3 cartes de même valeur qui est plus fort que 3 cartes de même couleur qui est plus fort qu’une suite de 3 cartes de différentes couleurs.

On a une main de 6 cartes et à chaque tour on pioche une carte du paquet et on en joue une.  Il est très rare qu’on possède une combinaison gagnante dans sa main, on va donc jouer certaines cartes en espérant piocher plus tard la carte qui complètera la série, évidemment, au plus on vise haut, au moins de chance on a de tirer la bonne carte (un peu comme au poker).  On va donc prendre certains risques / paris, mais on va également faire certains sacrifices si on estime ses chances trop peu élevées.   On est assujetti au hasard de la pioche qui peut faire mal, très mal ;-)Les choix, bien que simples, ne sont donc pas toujours évidents ce qui donne un sel particulier au jeu.


Philrey212: 7/10

Comme dit si bien SwatSh, Schotten-Totten ressemble beaucoup à Cités perdues. C’est à peu de chose près la même mécanique. Les différences sont les suivantes:

– il y a 9 cartes centrales. Donc 9 possibilités pour poser une carte.
– le joueur a plus d’options pour gagner la carte. En effet, à Cités Perdues, il faut rassembler plus de 20 points sur une colonne pour commencer à gagner des points. De plus, l’ordre doit être suivi (croissant ou décroissant). Ici, l’ordre n’a pas d’importance mais bien la combinaison des cartes. La combinaison la plus forte remporte la carte. La combinaison la plus forte est une suite de 3 cartes de la même couleur.
– Ici, on est limité à trois cartes seulement
– Pas de x2 ou x3 possible comme dans cités Perdues.

En bref, je dirais que Cités Perdues est plus agréable à jouer par ses grandes cartes et son matériel plus agréable (avec un tableau central). Par contre, Schotten-Totten offre plus de possibilités et exige un peu plus de réflexion. Sa nouvelle édition propose des illustrations de toute beauté.  Voilà, à vous de voir où sont vos priorités 😉


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *