• Murano - FICHE DE JEU
  • 4

Murano

Note moyenne
7.33
(3 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 30' - Partie: 80'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

924 Murano 1

SwatSh7/10

 

Murano est un jeu qui me fait un peu penser à Bruges sur différents aspects :
Ses auteurs, Inka & Markus Brand, ont fait d’aussi bons jeux que notre Feld adoré avec entre autre notre Vin d’jeu d’l’année 2012 : Descendance, A l’ombre des Murailles (on y reviendra un jour tant on aime ce jeu de par chez nous 😉 ), Guatemala Café et Saint Malo.

Un jeu focalisé sur les cartes, leurs pouvoirs et leur grande variété.  Les cartes de Murano sont quant à elles de 2 types : Le premier type est composé de cartes pouvoir qui donnent des bonus aux joueurs tout au long de la partie (mieux vaut se les procurer tôt dans la partie pour pouvoir en profiter plus souvent et plus longtemps et se concentrer sur autre chose au plus on approche de la fin du jeu).  Le second type est composé de cartes objectif qu’il vous faudra remplir pour pouvoir recevoir les PVs associés.  Ces cartes objectifs sont la source de PVs la plus importante.  Les joueurs vont donc orienter leur jeu pour les atteindre alors que les autres ne les connaitront pas et ne sauront pas comment les contrer.  Chacun va donc plutôt être concentré sur la réalisation de ses propres objectifs tout en évitant d’essayer de bloquer les autres ne sachant pas ce qu’ils doivent atteindre.

La volonté de faire un jeu plus léger, avec plus de hasard.  Qui dit cartes, dit bien entendu hasard de la pioche.  Néanmoins, le couple Brand propose une mécanique vue et revue mais qui va diminuer considérablement ce hasard : lorsque vous êtes amenés à piocher une carte, vous en piochez 3 et en choisissez une parmi celles-ci.  Cela ne réduit bien entendu pas le hasard au néant mais l’atténue d’autant plus que les cartes sont très bien équilibrées dans Murano.  On ne pourra néanmoins pas s’empêcher de critiquer la force de l’une ou l’autre de ces cartes…

L’originalité de certains de ces mécanismes.  Dans Murano, l’originalité réside principalement dans le choix des actions.  Chacun, à son tour, va réaliser une action.  Pour cela, on va devoir déplacer une des 8 gondoles qui entourent le plateau.  La case d’arrivée de la gondole indique l’action qu’on va réaliser.  Comme il ne peut y avoir qu’une seule gondole par case action, il y a donc 8 actions qui sont bloquées.  On peut néanmoins les débloquer en payant des sousous !  Voilà pourquoi il peut être judicieux d’en gagner pour vous offrir plus de choix dans vos actions…  Ces actions consistent principalement à construire un des 5 types bâtiments sur les îles.  La construction de ces bâtiments apporte des PVs mais aussi la possibilité de piocher des cartes bonus, de recevoir l’argent et surtout de réaliser des objectifs qui sont souvent du type « si une île est composée de tel ou tel type de bâtiments »,…  Mais outre cette action principale, d’autres actions vous permettront de gagner des sous, piocher des cartes objectifs et placer des gondoliers pour pouvoir gagner les PVs de ses cartes objectifs.

Murano a néanmoins certains défauts.  Il est assez linéaire et répétitif : on va piocher une carte objectif puis construire et effectuer des actions pour l’obtenir puis repiocher une nouvelle carte objectif et tenter de la réaliser,…  On va tourner en rond comme ça assez longtemps et le jeu aurait mérité d’être plus court pour augmenter la tension et réduire ce côté répétitif.  Surtout que la fin du jeu est bien souvent déclenchée par les joueurs en vidant 2 des 5 pioches de tuiles.  Le joueur qui va déclencher la fin du jeu, va donc juste piocher une tuile ce qui n’est pas du tout productif et laisser aux autres joueurs la possibilité de réaliser une dernière action.  Cette action de mettre fin au jeu étant donc très peu intéressante, les joueurs vont volontairement faire trainer le jeu en longueur inutilement.

Malgré cela, Murano plait, tant il est agréable à jouer, varié grâce à ses nombreuses cartes, simple, joli et original dans ses choix d’action à l’aide des gondoles.

_____________________________________________________________________________

Philrey212    7,5/10

Murano innove dans la manière dont les joueurs effectueront leurs action. Ici, les actions sont reprises autour du plateau de jeu. Sur certains emplacements se trouvent de pirogues. Pour réaliser une action, vous devrez déplacer une pirogue d’autant de cases que vous voulez mais sans dépasser une autre pirogue. Il y a donc du blocage en vue et de l’interaction entre les joueurs par cet aspect.

Le reste est nettement plus classique sans pour cela dénoter. On retrouve de la construction et pose de tuile, de la majorité et des objectifs cachés. Parlons de ces objectifs. Ils sont pris d’une pioche, donc aléatoire. Pour en diminuer l’impact, on en pioche 3 pour en garder une seule.

Murano est agréable à jouer car il est facile à expliquer, intéressant par ses choix pas toujours évidents et par son matériel attirant. Le seul bémol à mes yeux est la condition de fin de partie: deux types différents de tuiles doivent être épuisées. Hors, à un certain moment du jeu, les quelques tuiles restantes sont inutiles. On se concentre plus sur l’acquisition de nouvelles cartes objectifs afin d’augmenter ses chances de victoires. La fin de notre partie s’est donc éternisée. C’est dommage pour un jeu de cette qualité.

_____________________________________________________________________________

Pascal:     7,5/10

Murano regroupe pas mal de caractéristiques que je recherche dans un jeu de société. Le matériel est de très bonne facture et l’ensemble est agréable à l’œil. Les règles sont simples, rapides à expliquer et ne s’oublieront pas d’une partie à l’autre. Le choix des actions est un brin original grâce aux pagodes qui tournent autour du plateau. Les mécanismes mêlent de la pose de tuile, des majorités  dans les différentes zones et des cartes qui fournissent des objectifs différents aux joueurs. On rajoute un petit peu de blocage.  Les tours sont rapides et s’enchaînent facilement. Et finalement, une bonne partie des points sont révélés en fin de partie.  Tous ces éléments sont autant d’éléments que j’apprécie ! Pas mal donc.

La mécanique du choix des actions basée sur le mouvement des gondoles est assez intéressante : vos choix sont limités par les cases qui ne sont pas encore occupées.  Pour contourner, vous devez dépenser des sous, qui doivent être gagnés au préalable.  Mais vous pouvez aussi essayer de bloquer les joueurs suivants.  Assez sympa, et très accessible !

Le point un petit peu négatif a été relevé par SwatSh et Philrey : la fin de partie n’est pas clairement définie, ou, autrement dit, les joueurs peuvent faire traîner et postposer la fin de partie très longtemps … Un peu bizarre.

Mais n’empêche, la partie a été très agréable ! Un petit jeu comme je les aime.

______________________________________________________________________________

924 Murano 2

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. SwatSh dit :

    T’en fais pas, en général ça va. Aller, je dirais une faute par article 😉

  2. Pascal dit :

    Oups, je me suis trompé … Merci pour la remarque. Je corrige.
    @SwatSh, tu dois avoir du boulot pour corriger mes fautes.

  3. SwatSh dit :

    Trop comique les gondoles … heu les pagodes 😀 Bien vu Tematehu, j’ai l’habitude de relire le texte de chacun pour éviter les fautes avant publication mais ça m’avait échappé 🙂
    Sinon, question prix, de fait, ils sont spécialement élevés.
    Amuse-toi bien!

  4. Tematehu dit :

    A moins que je ne me trompe, mais Monsieur Pascal une pagode est un temple bouddhiste…donc pas le top pour flotter autour de Venise vous en conviendrez… après l’excellentissime Descendance, je pense que je me laisserai bien tenté…vos notes sont correctes en plus. Par contre, j’ai vu dans le commerce un prix à faire frissonner… Qu’en est il vraiment ? Merci et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *