• Tapestry - FICHE DE JEU
  • 20

Tapestry

Note moyenne
9.00
(2 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 30' - Partie: 120' - Meilleur score: 311
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Mécanisme(s): , ,
Contient du plastique
Catégorie: Expert
Age minimum: 13
Nombre de joueurs: de 1 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Fabriqué en: USA
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Complexe
Note moyenne des lecteurs (1 note)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh9/10

Jamey Stegmaier, l’auteur de Tapestry, est un artiste incroyable.  Il n’a réalisé que 5 jeux : Euphoria d’abord, Viticulture ensuite, puis Scythe (Vin d’jeu d’l’année 2017), Charterstone et enfin Tapestry.  Mais chacun de ses jeux a une place particulière dans le monde du jeu.  Chacun d’eux a apporté des éléments novateurs qui ont inspiré de nombreux autres créateurs et créatrices.  Et chacun d’eux a pu séduire de nombreux joueurs.  Et Tapestry débarque à peine en Europe qu’on peut déjà lui prédire un aussi grand succès que ses prédécesseurs.  Encore une fois, Jamey est arrivé à nous bluffer par des mécaniques novatrices et intéressantes.

Tapestry est un jeu de civilisation qui ne ressemble en rien aux autres jeux de civilisation 🙂  La plus grande différence est que la part de conquête et contrôle de territoires est moins mise en avant que pour les autres productions du genre.  Mais ce ne serait rien si on n’allait pas creuser plus loin, au niveaux des mécaniques.  Encore une fois, Jamey a réussi à inventer une nouvelle mécanique de jeu.  Je l’appellerais « échelle d’action » !

Echelle d’action ou revenu

Dans Tapestry, chaque joueuse joue à son tour, et ce, indéfiniment jusqu’à la fin du jeu.  A son tour, une joueuse a le choix entre 2 actions : réaliser une phase de revenu ou avancer sur une échelle d’action.  Chaque joueuse effectue sa phase de revenu au tour où elle le souhaite.  La seule chose, c’est que chaque joueuse sait qu’elle ne pourra effectuer, pour toute la partie, que 5 phases de revenu et après la dernière phase de revenu, la partie est terminée pour elle et elle ne pourra plus jouer alors que les autres pourront continuer à jouer jusque quand elles réaliseront, elles aussi, leur dernière phase de revenu.  Mais rassurez-vous, le jeu est extrêmement bien équilibré et les joueuses termineront la partie plus ou moins en même temps sans qu’une joueuse ne doive attendre 20 minutes pour que les autres terminent leur partie. 

La phase de revenu me fait penser à la mécanique géniale de changement de saison d’Everdell.  Quand on réalise une phase de revenu, on va bénéficier d’une série d’éléments.  On va recevoir les bénéfices uniques de notre civilisation, on va pouvoir jouer une carte tapestry qui va nous donner des bonus intéressants, on va recevoir un bonus d’une de nos cartes technologiques et, surtout, on va recevoir les revenus de nos bâtiments.  Un peu comme dans Terra Mystica, les revenus apportés par nos bâtiments construits se voient sur notre plateau joueuse à la place de chaque bâtiment construit.  Quand on construit un bâtiment, on va le retirer de son plateau personnel pour le plaser sur son plateau capitale.  Cela va dévoiler une case de revenu supplémentaire.  Ces revenus vont apporter divers éléments : des PVs en fonction de certaines conditions, des cartes, des tuiles mais aussi et surtout des ressources.  

Les ressources

Et ces ressources apportées durant la phase de revenu vont vous servir à réaliser vos actions sur les différentes échelles d’action.  Sans ressource, pas d’action 😉  Et si on ne sait pas réaliser d’action, on doit réaliser une phase de revenu !!!  On va donc avoir tendance à reporter le plus tard possible la prochaine phase de revenu afin d’avoir le temps de construire un maximum de bâtiments pour que la prochaine phase de revenu soit la plus lucrative possible. Evidemment, Jamey a pensé à tout et fournit un incitant pour ne pas trainer à passer à la prochaine phase de revenu en apportant des ressources supplémentaires au premier joueur à enclencher une nouvelle phase de revenu.

Les échelles d’action

Voilà l’aspect le plus incroyable de Tapestry.  Tapestry propose 4 échelles d’action : l’échelle scientifique, technologique, d’exploration et militaire.  Chaque joueuse commence en bas de chaque échelle.  Chaque échelle propose des actions différentes des autres.  Quand on veut réaliser une action d’une échelle, on doit réaliser la première action de l’échelle pour ensuite progresser le long de cette échelle et toujours réaliser l’action qui suit son curseur.  On n’a donc que 4 choix d’action : les 4 actions situées juste après son curseur sur chacune des échelles.  Evidemment, les choix sont beaucoup plus nombreux car si on veut réaliser n’importe laquelle des actions de n’importe laquelle des échelle, il « suffira » d’abord de réaliser celles qui séparent notre curseur à l’action souhaitée. 

Et ce qui est génial, c’est que les échelles sont reliées entre elles.  L’une va procurer des PVs en fonction de l’avancée de notre curseur sur une autre, l’une va apporter des ressources nécessaires pour progresser sur une autre,…  Et évidemment on n’est pas à du 1 sur 1.  Il est intéressant de coupler notre avancée sur l’échelle militaire avec celles de la technologie et de l’exploration, l’échelle technologique est intéressante quand elle est couplée avec la scientifique et la militaire,…  Chaque échelle est liée à plusieurs autres et vous ne pourrez pas optimiser tout.  Il vous faudra faire des sacrifices et réaliser des actions moins puissantes qu’elles auraient pu l’être.

De plus, il est intéressant de progresser doucement sur chacune des échelles pour profiter pleinement de chaque action.  Par contre, les actions les plus éloignées de chaque échelle sont les plus intéressantes et la première joueuse à atteindre certaines cases de chaque échelle recevra un bonus supplémentaire sous forme de bâtiment apportant ressources et PVs.  Tout ça est contradictoire pour notre plus grand bonheur ludique.

Linéarité des échelles

Ce qui semble un peu dommage c’est la linéarité et la non modularité des échelles.  On ne va pas pouvoir déplacer les actions aléatoirement entre chaque partie comme on le fait dans la modularité des actions de Teotihuacan.  Ca peut apporter certains automatismes et « chemins à suivre » au fur et à mesure des parties qui nuirait à la rejouabilité.  Heureusement grâce à une série d’autres éléments variables : les capacités de chaque civilisation, les cartes Tapestry et les cartes technologiques, une partie ne ressemblera pas à une autre si vous voulez bien optimiser chaque élément. 

Jeu à 2 et interaction

L’interaction est le gros point faible de Tapestry.  On va vite se surprendre à ignorer les actions adverses et à se concentrer sur ses propres actions.  Surtout que chacun va avoir sa propre stratégie qui va rarement interférer sur celles des autres.  La plus grande interaction est au niveau de la course aux bâtiments fournis par les différentes échelles.  Plus on est, plus cette course est palpitante.  A 2 joueurs elle peut être inexistante c’est pourquoi je vous conseille absolument la variante pour 2 joueurs afin de minimiser cette sensation de chacun pour soi.

Matériel et règles

Comme d’habitude, Jamey soigne ses joueuses aux petits oignons et nous propose un matériel époustouflant avec de très jolis bâtiments en plastique un peu superflus bien que très jolis 😉  Pour les règles c’est autre chose…  Elles sont condensées sur 4 pages et s’expliquent donc assez rapidement.  Malheureusement, de nombreux petits détails manquent et on doit se référer aux différents forums du net pour obtenir des éclaircissements sur différents points de règles.  C’est un peu dommage et peut gâcher vos premières parties où vous risquez de perdre du temps à chercher certaines réponses ou de jouer à de mauvaises règles…

Enfin, Tapestry propose une course à 3 objectifs et les 2 premiers joueurs à atteindre chacun d’entre eux pourront obtenir des PVs supplémentaires.  J’adore cette mécanique mais je regrette que ces objectifs soient fixes à chaque partie.  Il aurait été intéressant de proposer des objectifs différents pour chaque partie.  Mais là aussi, même si on peut être déconcerté par ce choix, cela va dans un souci constant d’équilibrage du jeu.  Et ça, on le remarque tout de suite.  Toutes les échelles d’action ont leurs forces et faiblesses et elles s’équilibrent bien.  Le jeu est clairement optimal de 3 à 5 joueurs mais, même à ce nombre, l’interaction restera assez faible.  Les échelles d’action apportent une certaine linéarité à vos parties.  Heureusement que les capacités propres à chaque civilisation ainsi que les multiples effets des nombreuses cartes vont apporter ce qu’il faut de variabilité pour briser vos habitudes.  Le rythme imposé par la succession de vos phases de revenus et phases d’action que vous pourrez gérer à votre guise apporte des sensations ludiques inédites.  La mécanique très novatrice des échelles d’action est sublime et va certainement faire des petits les prochaines années.  Les multiples contradictions, les choix tactiques et stratégiques, les sacrifices à réaliser et l’optimisation constante et difficile de vos actions vous apporteront un plaisir ludique extrêmement fort.  Tapestry, c’est pas pour les tapettes 🙂 (NDLR : j’ai beaucoup de respect pour la communauté LGBT pour que les choses soient claires, mais ça m’empêche pas de pouvoir rire de tout 😉 )


Thierry: 9/10



Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 22 minutes par SwatSh


Costières de Nîmes, je ne connaissais pas bien mais là je suis sous le charme de ce rouge Château Paul Blanc

Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par ymp16
Vivement la prochaine parti !
Après 4 parties, je ne suis pas déçu ! Je n'ai qu'une envie c'est de refaire une partie. En lisant les commentaires, j'avais un peu peur d'une trop grande linéarité du jeu. En réalité, pas du tout ! Les cartes civilisations orientent les choix que l'on va faire au cours du jeu et même si l'interaction avec les autres joueurs est plutôt faible, je me suis surpris a devoir modifier ma stratégie (enfin mes essais de stratégies) en fonction de l'évolution de la partie. En résumé il n'y a pas a hésiter : c'est un super jeux et le matériel de super qualité. On est pas loin de mon top jeux personnel !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

20 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Salut Eric, non 😉 Santé et amuse-toi bien!

  2. Panaye eric dit :

    Vous n’avez pas ressenti trop de déséquilibre entre les civilisations et les cartes tirées au hasard?

  3. SwatSh dit :

    Merci blazcowicz, santé & amuse-toi bien!

  4. blazcowicz dit :

    Merci SwatSh, désolé d’avoir spammé du coup 🙂
    Je vous suis depuis que je me suis mis aux jeux de société (il y a un peu moins d’un an) et il est vrai que globalement j’apprécie beaucoup vos critiques ! Je pense d’ailleurs me prendre Viticulture à l’occasion de sa prochain réimpression, jusque là je suis très fan de ce que j’ai testé de chez Stonemaier, à savoir Scythe, Wingspan et Tapestry.

  5. SwatSh dit :

    Y’a pas à dire, tu as bons goûts Grissom 🙂

  6. SwatSh dit :

    Oui, on est assailli de spams dans les commentaires ce qui fait que tous les commentaires avec un lien sont soumis à approbation. Voilà qui est fait. Merci pour le boulot, santé et amuse-toi bien !

  7. blazcowicz dit :

    Si ça peut en intéresser certains, vu qu’en effet il manque quelques précisions dans les règles, j’ai traduit sur BGG un fichier d’aide qui recense les icônes et termes importants du jeu, et ça aide bien :
    https://boardgamegeek.com/filepage/190206/tapestry-fiche-de-reference-des-icones-et-glossair

  8. blazcowicz dit :

    Si ça peut en intéresser certains, vu qu’en effet il manque quelques précisions dans les règles, j’ai traduit sur BGG un fichier d’aide qui recense les icônes et termes importants du jeu, et ça aide bien. Par contre j’ai essayé deux fois de poster le lien ici et ça ne marche pas ?

  9. Grissom dit :

    J’ai constaté au fil des années que vos goûts sur Vindjeu collent exactement à ce que j’apprécie…
    Je n’ai pas encore joué mais j’avoue avoir fait un wow au déballage, Le materiel est somptueux…
    Je me rends compte que j’ai tous les jeux de Sieur Jamey, Euphoria, Viticulture, Scythe, Charterstone, que des grands moments ludiques pour moi..donc j’attends beaucoup de ce Tapestry..
    Santé….et une bonne fricadelle avec la mousse…

  10. SwatSh dit :

    Merci Grissom, tu sais qu’j’t’aime bien toi :-). Santé et amuse-toi bien !

  11. SwatSh dit :

    Merci Ludo Le Gars, c’est sympa ça ;-). Santé et amuse-toi bien !

  12. SwatSh dit :

    Merci Nash. De quelle initiative parles-tu ? Celle de parler du mode solo?

  13. Grissom dit :

    Compte rendu tres détaille et tres riche…si c’est comme dans ses autres jeux Le mode solo doit être tres bien calibré, le système de l’automa tournant impeccablement…

  14. Ludo le gars dit :

    Salut Swatsh. Très bel article, comme toujours, et à la pointe de l’actualité, merci !

  15. Philx85 dit :

    Merci!
    Ma copine travaille beaucoup de ce temps-ci et ça me donne l’occasion d’essayer les modes solo de certains jeux. J’aime beaucoup ceux de Clans of Caledonia et Wingspan. Je testerai celui de Tapestry.

  16. Nash dit :

    @SwatSh
    Bonne initiative. Et bonne continuation.

  17. SwatSh dit :

    Non, on n’a pas encore eu l’occasion d’y jouer Philx85. C’est très rare qu’on joue à un jeu en solo chez Vin d’jeu et quand on le fait, on l’indique explicitement dans l’article. Santé & amuse-toi bien!

  18. Philx85 dit :

    J’ai hâte de pouvoir tester! J’attend la VF. Avez-vous testé le mode solo avec l’automa?

  19. SwatSh dit :

    Salut Nash, nous estimons que les femmes sont trop peu nombreuses dans le monde ludique et c’est notre manière de les encourager à plus s’intéresser à notre passion commune.
    Santé & amuse-toi bien!

  20. Nash dit :

    En fait y a un truc qui m’interpelle depuis longtemps sur votre site, c’est pourquoi vous mettez de nombreux termes au féminin ? Genre Joueuse et Ouvrière sachant que vous etes des hommes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *