• Everdell - FICHE DE JEU
  • 0

Everdell

Note moyenne
8.50
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 90' - Durée par joueur/euse: 30' - Meilleur score: 58
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs (2 notes)
10.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh8,5/10

Everdell est un jeu de cartes et de placement d’ouvriers issu du financement participatif. Attention scoop: le jeu sera présenté au prochain salon d’Essen (le 24/10/19) en Français!!! Oui oui, vous ne rêvez pas, il sera possible de vous procurer la version Française du jeu de base à leur stand d’Essen (1A118)!

Le jeu est, en lui-même, assez simple.  Chacun joue à son tour jusque quand tout le monde ait passé ce qui sonne la fin du jeu.  A son tour, un joueur a le choix entre 3 actions :

Placer une ouvrière

La mécanique de placement d’ouvrière est on ne peut plus classique.  Il y a différentes cases action.  Certaines sont exclusives : si une ouvrière s’y trouve, aucune autre ne peut y être placée.  D’autres sont ouvertes à tous et en tout nombre.  La majorité des cases action vont permettre de gagner des ressources ou de piocher des cartes.  De nombreuses sont préimprimées sur le plateau mais, à chaque partie, en fonction du nombre de joueuses, on va y ajouter 3 ou 4 cartes actions parmi les 11 que propose le jeu.  Ces actions sont assez intéressantes et donnent, déjà, pas mal de variabilité à vos parties puisqu’elles ne seront jamais les mêmes de partie en partie.

Enfin, à cela, s’ajoutent des actions « événements » qui vont rapporter des PVs en fonction de certains objectifs : la première joueuse à avoir joué x cartes de tel ou tel type peut réclamer un de ces événements à condition d’y placer une ouvrière.  C’est assez sympa comme mécanique car il ne suffit pas d’être la première à atteindre l’objectif pour le remporter.  Encore faut-il y placer une ouvrière et donc, sacrifier les ressources qu’elle aurait pu gagner autrement au profit de quelques malheureux petits PVs…  Et oui, les choix ne sont pas toujours simples dans Everdell et le timing est important.  En effet, si vous atteignez un objectif alors que tous vos ouvrières sont placées, vous devrez d’abord les récupérer avant de pouvoir prétendre à l’objectif… (voir plus bas)

A chaque partie sont ajoutés 4 cartes objectif spéciales qu’on va également pouvoir atteindre en fonction des cartes que vous aurez jouées.  Ces objectifs exigeront bien souvent d’avoir joué certaines cartes pour pouvoir être réclamés.  Il y a un côté assez fastidieux à ce système où on devra être constamment attentif au nom des cartes présent sur chaque carte objectif pour ne pas les voir filer sous votre nez sans vous rendre compte qu’elles vous permettent d’atteindre l’un ou l’autre objectif.

Jouer une carte

En haut à gauche de chaque carte sont indiquées les ressources nécessaires pour la jouer.  Certaines cartes ont aussi, en plus des ressources nécessaires, un panneau indiquant le nom d’une autre carte.  Si le joueur a précédemment joué une carte portant ce nom, il pourra jouer la nouvelle carte gratuitement.  Vous y aurez reconnu la mécanique excellente des enchainements de 7 Wonders !  Les joueurs vont donc, au fil de la partie, veiller à obtenir certains enchainements permettant de gagner des ressources tout en bénéficiant du pouvoir des cartes jouées.

Ce système d’enchainement peut être, ici aussi, fastidieux, surtout lors de vos premières parties où vous ne connaitrez pas bien les différentes cartes.  En effet, vous allez devoir être constamment attentif au nom de chaque carte pour ne pas rater un enchainement qui aurait pu vous être favorable.  Néanmoins, au fur et à mesure que la partie s’avancera, ces enchainements pourront devenir moins intéressants surtout si vous arrivez à vous construire un moteur à ressources… 

En effet, les pouvoirs des cartes sont très variés.  Certaines vont vous rapporter des ressources, d’autres vont réduire le coût en ressources d’autres cartes, d’autres vont déclencher leur effet lorsque vous jouerez certaines cartes,…  Vous allez pouvoir vous construire certains moteurs pour devenir de plus en plus fort en cours de partie.  De plus, les effets très variés des cartes vont apporter pas mal de fun à vos parties.

Le truc super chouette dans Everdell c’est que lorsque vous jouez une carte, vous pouvez la jouer de votre main ou de la prairie !  La prairie c’est le plateau central où sont disposées, en permanence, 8 cartes.  Autrement dit, votre main de cartes est composée des cartes dans votre main (maximum 8) et des 8 cartes communes du plateau.  Outre la lutte pour les cases action, l’interaction se joue aussi ici où on va viser pouvoir jouer certaines cartes avant que les adversaires ne s’en emparent…

Chaque carte jouée reste devant soi et on ne peut en avoir de 15 maximum pour toute la partie.  On il est tout à fait fréquent d’arriver à 15 avant la fin de la partie.  Autant alors bien sélectionner les cartes à jouer car les places sont limitées…

Changer de saison

C’est là où le thème flanche un peu au profit d’une superbe mécanique.  Everdell dure 4 saisons.  On commence en fin d’hivers, puis on passe au printemps, puis en été pour terminer en automne.  Passer d’une saison à l’autre est une action et les joueuses vont être désynchronisées sur cette action.  Autrement dit, certaines joueuses joueront au printemps alors que d’autres joueront en été.  Des saisons différentes pour chaque joueuses alors que toutes jouent sur le même plateau n’est pas très thématique mais on s’en fout, la mécanique est superbe 😉

En effet, lorsqu’on change de saison, on récupère tous ses ouvrières et on reçoit une nouvelle ouvrière au printemps et en été et deux nouvelles en automne.  De plus, quand vous passer au printemps et en automne, vous pourrez récolter les denrées produites par vos cartes récolte.  Autrement dit, vous aurez intérêt à passer rapidement d’une saison à l’autre pour disposer rapidement de nombreux ouvriers et pour profiter, en premier, des emplacements laissés libres par vos adversaires lorsqu’ils changeront, à leur tour, de saison.  D’un autre côté, il vaudra mieux attendre un maximum de temps pour pouvoir construire un maximum de cartes récoltes qui s’activeront lors du changement de saison et vous rapporteront de nombreuses ressources. 

Voilà les tiraillements qui s’empareront de vous dans Everdell.  Les choix ne seront pas toujours évidents entre le choix de la carte à jouer, de l’endroit où placer son ouvrier, du sacrifice d’un ouvrier pour un objectif, ou du timing de changement de saison.  Malgré l’absence de stratégie dans le jeu et un côté un peu fastidieux qui oblige à être attentif au nom de chaque carte, le jeu est très plaisant par ses choix, son aspect crescendo et la très grande variété des effets des cartes qui donnent constamment l’envie de retourner dans la forêt enchantée d’Everdell et de ses animaux si mignons.



Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 17 minutes par SwatSh


On bon Rioja qui provient de la terre, ca colle bien à Everdell 🙂
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par pierric
je confirme...
l'avis de Gweltaz. Super jeu, de la bonne longueur, hyper joli, et facile à jouer. Je l'ai découvert en même temps que Wingspan qui est aussi un jeu expert light et je m'amuse plus à celui-ci. Vraiment excellent !
par Gweltaz
Addictif !
Un tel chatoiement fait un peu peur, mais j'ai été très agréablement surpris par ce jeu ! On est loin de la coquille vide. Comme précisé dans la très bonne critique de Swatch, si on n'atteint pas les sommets stratégiques d'un Colonist ou autre, on prend énormément de plaisir à maximiser son jeu. Le mariage pose d'ouvriers et combo de cartes est vraiment très réussi, et la gestion du timing potentiellement décalé par rapport aux autre très intéressante. Rien que d'en parler j'ai envie d'en refaire une !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *