• Gloomhaven Les Mâchoires du Lion - FICHE DE JEU
  • 5

Gloomhaven Les Mâchoires du Lion

Note moyenne
10.00
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 30' - Partie: 75'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): , , , , ,
Contient du plastique
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh : 10/10

Gloomhavenest, selon le rating BGG, le meilleur jeu au monde.  Et bien, pour moi, Les Mâchoires du Lion (fraichement édité en Français par Asmodée) est bien meilleur…

Les Mâchoires du Lion c’est Gloomhaven sans ce qui gênait :

-sans son aspect legacy destructif (on ne peut pas rejouer les scénarios passés.  Même s’il y en a beaucoup (94), ça me déplait toujours de ne pas pouvoir revenir en arrière ou de ne pas pouvoir prêter son jeu)

-sans son énorme boite qui le rend juste « too much »

-sans ses 50 pages de règles qui le rendent indigeste

Tout d’abord, Les Mâchoires du Lion va introduire les règles progressivement tout au long des 5 premiers scénarii.  Les règles pour le premier scénario sont expliquées en une dizaine de page et chaque nouveau chapitre va introduire 5 nouvelles pages de règles environ.  C’est tout à fait digeste et aide à bien les assimiler. 

Ensuite, le jeu est toujours legacy et notre personnage va évoluer tout au long de la campagne en voyant ses capacités augmentées, en voyant ses cartes action améliorées, en acquérant de nouveaux objets,….  A chaque fin de chapitre, vous allez pouvoir dépenser votre argent pour acheter de nouveaux équipements afin d’être de plus en plus puissant.  Mais attention, les monstres à combattre ne seront pas non plus des lavettes 😉  et vous allez en rencontrer de plus en plus puissants.  Et tout cela sans l’aspect destructif.  Vous pourrez toujours refaire les scénarios passés.  Il y a juste des autocollants à coller sur une carte pour indiquer les chapitres déjà réalisés mais si vous les notez sur une feuille (sans les coller), c’est bon aussi.

La mise en place est également grandement facilitée grâce à un livre plateau tout comme dans Near and Far.  Il suffit d’ouvrir le livre sur la page du chapitre que vous jouez, vous placez les héros, les monstres, les pièges, les trésors et les particularités du terrain, vous lisez le petit texte explicatif du scénario et vous êtes partis ! 

Même si les règles sont conséquentes, les mécaniques sont simples et extrêmement bien faites.  Il s’agit toujours d’un jeu coopératif où chaque joueuse va incarner une des héroïnes qui va devoir faire face à de multiples dangers.  Vous allez jouer avec des cartes action qui indiquent plusieurs actions chacune et devrez en choisir une à chaque fois.  Ces cartes action vont changer en cours de campagne et vous proposeront des actions de plus en plus évoluées.  Au début vous ne pourrez que vous déplacer et attaquer (à distance ou en combat rapproché).  Ensuite vous allez pouvoir soigner, pousser, tirer, détruire, actionner, faire des attaques spéciales,… Une fois jouées, vos cartes action sont défaussées et il vous faudra vous reposer pour les récupérer sauf une qui sera retirée de la partie définitivement.  Vous allez devoir bien gérer ça…  Les combats sont également bien prédictifs puisque un petit modificateur sera tiré au hasard et aura peu d’influence sur le résultat si ce n’est l’ajout d’un suspense permanent et d’une insécurité certaine puisque aucun de vos combats ne sera gagné (ou perdu) d’avance… Les Mâchoires du Lion est aussi beaucoup plus digeste.  La boite est de taille transportable 😉 et « seulement » 25 scénarii sont proposés.  Cela donne une vingtaine de soirée jeux que vous pouvez refaire à votre guise.  Moi je dis chapeau !  Et ce jeu, de taille humaine maintenant, ne fait plus peur.  Ce n’est pas un monde ouvert et les scénarii sont limités au plateau.  Réaliser chacun des chapitres est un pur plaisir.  On ressort le jeu beaucoup plus facilement.  On est même poussé par une irrémédiable envie de l’explorer plus loin tant il est riche et profond.  Chaque scénario est un petit casse-tête en soi et vous allez devoir trouver les meilleurs tactiques et faire les meilleurs choix pour en ressortir victorieux.  De plus, la progression est toujours très intéressante et les choix d’équipement entre les scénarii sont tout autant intéressants que les choix tactiques au sein des scénarii eux-mêmes. 



Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

5 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Merci pour ces précisions Destructif?
    Santé et amuse-toi bien!

  2. SwatSh dit :

    Salut Laurent, j’y joue essentiellement à 2 et ça marche super bien
    Et merci pour les félicitations 😉
    Santé et amuse-toi bien!

  3. Destructif ? dit :

    J’ai oublié un détail, on ne peut pas prêter son jeu ? Alors là je ne comprends vraiment pas. Je faisais moi même 2 campagnes en parallèle sur la même boite. Ca n’a jamais posé de problème. Il n’y a que les cartes cité/voyage qui doivent en théorie être détruites, et qu’on mettait de côté pour les deux campagnes. Mais il y en avait tellement que ça ne changeait pas grand chose.

  4. Destructif ? dit :

    Peut-être un avis très personnel, mais je n’ai pas trouvé le côté « destructif » du premier opus problématique. Pourquoi ? Parce que déjà rien n’est réellement détruit, donc je ne vois pas pourquoi parler de destructif. Ensuite parce qu’il faut d’abord terminer la campagne avant que ce soit problématique, et en plus c’est très thématique de ne pas avoir à retourner en arrière. Enfin, rien n’empêche réellement de rejouer un ancien scénario. Rien n’empêche non plus de jouer au jeu en mode scénario plutôt que campagne.
    Le gros problème du jeu étant la taille de la boite et le temps de mise en place/rangement.

  5. Laurent dit :

    Bonsoir,
    Tout ce qui est cité dans l’avis comme frein à « Gloomhaven » avait été rédhibitoire pour moi : trop lourd, trop d’investissement, trop cher aussi…Une question plus qu’un avis : je ne suis pas un spécialiste de ce genre de jeux mais j’avais adoré Andor… qui se joue à partir de 3 joueuses. Jouant désormais dans la majorité des situations à 2 joueurs, « Les mâchoires du Lion » est-il adapté ou la config 2 joueurs est à éviter?
    D’avance merci et félicitations pour la qualité du site que j’ai découvert il y a peu.
    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *