• Kingdom of Middag - FICHE DE JEU
  • 2

Kingdom of Middag

Note moyenne
8.25
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 60'
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Langue: Sans texte
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 8,5/10

TwoPlus Games est un éditeur Taiwanais que nous suivons depuis quelques années tant on sent le potentiel 😉

Et Kingdom of Middag prouve qu’on n’a pas eu tort! Bon, on n’est pas encore au niveau de la bombe ludique mais bien au niveau du très bon jeu de catégorie intermédiaire (familial + comme certains disent 😉 ).

Le jeu est pourtant un simple jeu de récolte et transformation de ressources mais il a ces quelques twists qui le rendent intéressants. Tout d’abord la récolte de ressources se fait par un système de fontaine de tuiles qui rend les ressources les plus rares plus chères mais également de moins en moins chères en fonction de l’avancée du tour. Allez vous faire le pas de récolter les ressources les plus rares et si oui, quand? Avant vos adversaires au moins? Mais attention à ne pas payer trop cher…

Suite à chaque ressource que vous récoltez, vous allez devoir placer un de vos ouvriers sur une case d’action. Il y a des cases action qui vont vous donner des avantages permanents mais qui mobiliseront votre ouvrier jusqu’à la fin du jeu et d’autres qui vous permettront de réaliser une action. Ces actions vous demanderont de payer certaines ressources pour gagner d’autres ressources ou des PVs. Très classique bien entendu.

Le truc sympa, c’est que Kingdom of Middag est rythmé par des objectifs communs sous forme de majorité: le joueur qui a le plus / le moins de telle ou telle ressources, le joueur qui a le plus / le moins d’ouvriers à tel ou tel endroit,… Vous pourrez même acquérir des objectifs secrets du même type. Et il vous sera impossible de gagner tous les objectifs. Il vous faudra faire des choix et bien choisir les batailles qui cadrent avec ce que vous visez. Et c’est là tout le sel du jeu où vous allez viser certains objectifs tout en veillant à obtenir les ressources nécessaires à l’obtention d’autres PVs via d’autres moyens.

Le matériel n’est pas folichon et le plateau brun vert aurait pu être plus attrayant. De mêmes que les différentes ressources en carton, même si c’est joli de jouer avec des biches et autres sangliers, on aurait aimé y voir un peu plus de bois que de carton. Le plateau est également très fin et gondole légèrement. Bref c’est pas top mais c’est pas un jeu qui dépasse les 40 Eur non plus…

On aurait aimé encore un petit plus supplémentaire avec des cartes qui accentueraient la difficulté des choix et la variabilité des parties mais c’est parce qu’on en veut toujours plus. Alors qu’on peut être déjà pleinement satisfait de Kingdom of Middag qui apporte, grâce à ses multiples objectifs de majorité, interaction et tension ce qui est déjà génial pour un jeu de catégorie intermédiaire somme toute assez simple et facilement sortable.


Ren
Ren: 8/10

On poursuit notre tour du monde ludique, avec ce Kingdom of Middag Taïwanais. Nous sommes au 17ème siècle, dans une zone de Taïwan. L’endroit a été colonisé par les Hollandais, d’où le nom, royaume de Middag (qui veut dire midi). Chaque joueuse incarne la responsable d’une tribu qui va essayer de chasser le mieux possible et de se couvrir de gloire (en clair on va essayer de scorer le maximum de points de victoire, et la gagnante devient roi de Middag).

Le jeu dure 4 saisons. A chaque tour vous allez d’abord soit chasser soit vous reposer. Ensuite vous allez envoyer 1 ou 2 membres de votre tribu dans 1 des huttes du village, ce qui vous permettra de gagner des bonus pour mieux chasser plus tard, et/où de gagner des points de victoire.

Chasse, Pêche, tradition

Non je blague, il n’y a ni pêche ni tradition, ici on ne fait que chasser. Pour chasser on pose son pion sur la tuile de chasse qu’on convoite, on reçoit ses proies (et bonus éventuels, des « taros », qu’on a pris pour des noisettes, et qui serviront de monnaie d’échange dans certains villages, et éventuellement un 2ème villageois pour aller visiter les huttes dans la 2ème phase). On va faire cela jusqu’à ce qu’on atteigne la limite de la zone de chasse pour cette saison. Après la phase de visite, la zone de chasse sera préparée pour la 2ème saison, avec un astucieux système qui fera que chasser deviendra de plus en plus intéressant (3 tuiles par « reshuffle » seront retournées, et elles offrent plus de gibier).

Visiter les huttes

Dans la 2ème phase de chaque tour on va envoyer 1 (ou 2 si on a pris le bonus adéquat lors de la phase de chasse) villageois visiter une des huttes du village. Celles-ci vont permettre d’améliorer les chasses ultérieures (hutte à outils), de commercer (=recevoir du gibier/des taros en plus), de prier (pour gagner des points de victoire en donnant du gibier et des taros) et de visiter les anciens (pour gagner une tuile objectif personnel, qui permettra de marquer des points de victoire à la fin d’une des saisons).

Fin d’une saison

A la fin de chaque saison on va marquer les points des objectifs généraux (il y en a 3, visibles pour tout le monde dès le début de la saison – ils changent à chaque saison) et éventuellement de son objectif personnel choisi en allant visiter les anciens (qui lui est caché, connu seulement de la joueuse qui l’a choisi).

Fin de la partie et verdict

Et à la fin celle qui a la plus de points de victoire est nommée roi de Middag (j’écris roi parce que c’est ce qui est mis dans les règles…). Et? Et pas mal. Le jeu donne un peu une impression de fouillis. Le plateau est très chargé. Les pièces en carton nous font faire un bond en arrière dans les années 80… mais le plaisir de jeu est bien là. Certes le mécanisme de base est très classique: je récolte des ressources et je transforme en points de victoire. Mais il est suffisamment épicé par quelques petites particularités pour que la recette soit bonne: la chasse est de moins en moins intéressante pendant une phase donnée (vous recevez moins de gibier au fur et à mesure qu’on monte), mais parfois il faudra « sacrifier » l’une ou l’autre proie pour avoir le bonus adéquat. Les villageois que vous placez dans les huttes vont rester dans les huttes (et même carrément ne plus bouger du tout de la hutte des anciens). La zone de chasse devient de plus en plus intéressante au fil des saisons. Il y a des objectifs à chaque saison, et ils changent, ce qui vous oblige à adapter votre stratégie et à ne pas vous concentrer sur une martingale. Ceci étant encore renforcé par les huttes de commerce et de prière, puisque ces dernières ont des tuiles qui sont renouvelées constamment (chaque fois qu’une joueuse en prend une).

Donc Kingdom of Middag ne vous transportera pas au paradis mais vous fera passer un bon moment ludique, avec un « look & feel » bien différent de ce qu’on voit dans les productions habituelles


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    On est bien d’accord Grissom. Idem pour moi 🙂

  2. Grissom dit :

    Testé sur Essen et achete..j’ai beaucoup apprécié c’est fluide et malin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *