• Québec - FICHE DE JEU
  • 4

Québec

Note moyenne
7.65
(2 notes)
Règles: 40' - Partie: 120'
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 7,5   /10

La première chose qu’on doit oublier dans Québec, c’est son thème.  Québec est un jeu de majorité abstrait et très bien ficelé.

A votre tour, vous avez le choix entre 4 actions mais généralement, vous allez devoir choisir entre les 2 principales : déplacer son architecte ou contribuer à la construction d’un bâtiment.

Les joueurs disposent de petits cubes, appelés ouvriers.  Ces ouvriers ont 2 états : actif (= prêts à être joués) ou passif (il faut les activer avant de pouvoir les jouer.  Chaque construction en cours est représentée par une rondelle sur laquelle est posée un architecte d’un joueur et 3 emplacements.  Quand vous déplacez votre architecte, vous créez un nouveau chantier et vous terminer la construction en cours et gagnez des points de victoire en fonction du nombre d’emplacements occupés.

Quand vous décidez de contribuer à une construction, vous placez dans un des emplacements libres le nombre de cubes actifs requis par la construction.  Le truc c’est qu’à chaque fois que vous contribuez à une construction, si celle-ci n’est pas celle de votre propre architecte, vous bénéficiez du bonus du bâtiment.

Les constructions ont 4 couleurs différentes et lorsqu’une construction est terminée, tous les cubes présents sur la construction se retrouvent dans la case de la couleur du bâtiment.  A chaque fin de phase, on effectue le décompte de ces 4 cases colorées dans un ordre à chaque fois différent.  C’est là que les joueurs gagneront le plus de points de victoire.  Quand on décompte une case, chaque joueur gagne un nombre de PVs équivalent aux nombre de cubes qu’il possède dans cette case.  Le joueur majoritaire, déplace la moitié de ses cubes dans la case suivante.  Des réactions en chaîne ont alors souvent lieu et un joueur majoritaire dans une case peut devenir majoritaire aussi dans les cases suivantes.  Certains de ses cubes compteront alors en double voire plus.  Ceci est une mécanique très tactique et originale qui fait une bonne partie du sel du jeu.

Québec est donc un jeu très tactique, qui ne fait pas trop rêver avec son système très abstrait mais qui fait réfléchir et qui soumet aux joueurs des choix pas toujours faciles : en plaçant son architecte sur tel bâtiment, on permettra aux autres joueurs de faire certaines actions spéciales mais on gagnera également des points de victoire si de nombreux joueurs participent à la construction de votre bâtiment.  De plus, les ouvriers des joueurs vont aller dans une case de la couleur du bâtiment ce qui leur permettra de gagner des points de victoire.  Il vaut mieux donc participer aux bâtiments des autres tout en ayant un bâtiment attrayant permettant de gagner des points de victoire et en changeant de bâtiment assez souvent pour avoir toujours des ouvriers actifs.  C’est pas toujours évident…

Philrey212: 7,8/10

Malgré qu’on n’a pas vraiment l’impression de participer au développement de la ville de Québec, le jeu est assez plaisant. Les ingrédients pour une bonne réflexion y sont réunis.
Les mécanismes que je retiens dans Québec sont:
– Le fait de participer à la construction des bâtiments mis en chantier par vos adversaires vous octroie une action bonus que vous n’auriez pas en vous occupant seulement de vos propres bâtiments.
– La cascade d’influences entre les différentes zones (militaire, religion, économique, culture et la citadelle). Cet aspect rajoute une manière d’engranger  des points de victoire. Ici, on pourrait reprocher, vu l’importance de la cascade, de se concentrer sur la première zone de décompte (ce fut un peu la tendance dans notre partie)

En résumé, Québec offre une bonne réflexion autour d’un plateau de jeu très coloré, avec une mécanique originale (la cascade d’influence) et du matériel de bonne augure. Autre aspect intéressant, le durée aussi bien des règles que d’une partie est raisonnable.


Je vous conseille particulièrement ce vin blanc Chilien tout à fait surprenant.  Alors que l’étiquette n’attire pas spécialement, le nez et le goût sont particuliers et envoûtants.

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

4 de réponses

  1. Crenom dit :

    Et suivi d’un p’tit cognac ce sera parfait 😀

    SwatSh

  2. el grillo dit :

    Précédé d’une Orval, avec grand plaisir 🙂

  3. Crenom dit :

    Autour d’un bon verre de Chilien alors 😉

    SwatSh.

  4. el grillo dit :

    Ah le vin chilien!! Très bon souvenir en rouge du Coyam. Biz, à dans 1 mois 1/2 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *