• Riga - FICHE DE JEU
  • 0

Riga

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1580 List essen 2017 22 Riga 1

Swa 13

SwatSh7/10

Riga est un petit jeu de Stefan Risthaus, l’auteur d’un de nos coups de coeur 2015, Arkwright, qui va sortir chez Ostia Spiele lors du prochain salon d’Essen (Stand 3E114).

Riga est un jeu très classique.  Vous allez récolter des ressources qui vous serviront à construire des building qui vous rapporteront des capacités et des points de victoire.

Le jeu se joue en 8 tours et chaque tour est constitué de 2 phases de jeu où les joueurs vont prendre des cartes et les jouer.  A son tour, on a le choix entre prendre un des tas de cartes ressources (elles sont disposées en tas de valeur égale ou supérieure à 9) ou prendre une des cartes building disponibles. Ensuite, on peut construire un building de sa main avec les ressources de sa main.  On fait ça 2 fois par tour de jeu jusqu’à la fin du jeu.  Très simple et classique donc.  Riga présente néanmoins quelques petites originalités.

Les ressources et leurs valeurs

Les ressources sont représentées sur des cartes.  Il y en a 4 possibles : les tissus bleus, le verre vert, le vin rouge et le blé jaune.  Ici, vous avez directement compris que Riga est peu thématique puisque ces ressources vont servir à construire des bâtiments et j’aimerais bien voir, à part peut-être pour la maison d’Hansel & Gretel, un bâtiment fait de tissus, de vin et de blé 😀

Chaque ressource a une valeur : le blé vaut 2, le vin 3, le verre 4 et le tissus 5.

Le coût des bâtiments est indiqué en or.  Pour construire un bâtiment qui vaut 10 par exemple, il faudra dépenser des cartes ressources pour une valeur totale de 10 ou plus.

La petite originalité c’est que chaque bâtiment va indiquer dans son coût la ressource qu’on ne peut pas utiliser pour le construire et la ressource qui vaut plus que sa valeur normale pour le construire.  Par exemple, pour construire le bâtiment des archives, on ne peut pas utiliser du tissus et le vin vaut 5 au lieu de 3.

Il va falloir bien faire attention à tout ça pour optimiser nos ressources tout en sachant que la taille de votre main est limitée et qu’on ne peut pas trop trésoriser.

Les bâtiments et leurs effets

Les effets des bâtiments sont en général peu originaux : Certains bâtiments procurent des marchands et des chevaliers tandis que d’autres nous font gagner de l’argent ou des PVs en fonction de ses marchants ou Chevaliers.  D’autres vont permettre de piocher des cartes supplémentaires, de diminuer les coûts de construction de certains buildings ou d’échanger des cartes.

Les extensions

Riga sortira avec 2 mini extensions :

1) Victual Brotherhood

Qui consiste en 9 petits bâteaux en bois qu’on place aléatoirement sur une carte bâtiment de l’étal à chaque tour et qui va augmenter son coût d’acquisition mais également ses PVs.  On aurait aimé une logique différente pour attribuer ce surcoût que celle de l’aléa comme par exemple, les placer sur les bâtiments les plus prisés…

2) Le bourgmestre

Ce module va attribuer des PVs supplémentaires pour les bâtiments d’une même ville construits. Ce module est assez sympathique car il apporte de la compétition entre les joueurs.  Celui qui aura construit le plus de bâtiments de chaque ville recevra 2 PVs supplémentaires.  Ce module est pour moi indispensable tant il apporte de la tension là où le jeu de base en manquait.

Riga est donc un jeu très simple et très classique de récolte et de dépense de ressources en échange de PVs, d’argent ou de capacités.  Il est très abstrait et on en a vite fait le tour.  Malgré ses quelques petites originalités dans la gestion des ressources, il lui manque l’étincelle qui nous donnerait envie d’y jouer plus souvent.  L’extension Bourgmestre permet néanmoins d’y jouer avec une tension supplémentaire et bienvenue.  Stefan Risthaus l’a réalisé de main de maître car il tourne bien et est bien équilibré.  Riga bien qui riga le dernier 😀


1580 List essen 2017 27 Riga2

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *