• Dogs of War - FICHE DE JEU
  • 0

Dogs of War

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 75'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 3 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

891 Dogs of War 1

SwatSh7/10

Dogs of War est le dernier jeu de Paolo Mori, l’auteur du génialissime Vasco Da Gama (un de nos coups de coeur 2010) et des très sympas Augustus & Libertalia.

Depuis Vasco, l’orientation ludique de Paolo est plutôt tournée vers le familial / familial +.  Et Dogs of War ne faillit pas à cette tendance.

En effet, le jeu est très simple.  Les règles s’expliquent en 10 minutes.  Le plateau montre 3 batailles.  Dans chaque bataille s’affrontent 2 familles.  Il y a donc (3 x 2 =) 6 familles en tout.  Les familles qui s’affrontent sont tirées au hasard lors de chacune des 4 manches.

A votre tour, vous allez devoir décider quelle(s) famille(s) vous voulez soutenir en plaçant l’une de vos figurines (elles sont magnifiques d’ailleurs, voilà un des grands avantages d’être passé par Kickstarter 😉 ) sur la fiche de la famille que vous voulez soutenir.  Cette fiche comporte différents types de bonus et la case où vous placerez votre figurine déterminera le bonus que vous obtiendrez.  En plus de votre figurine, vous allez aussi devoir placer un soldat qui soutiendra l’armée de cette famille.  Ces soldats coûtent de l’argent et leur prix varie de 1 à 4 en fonction de la force du soldat qui peut aller de 1 à 7.  891 DoW 3Autrement dit, un soldat de valeur 7 ne coûtera que 4 alors qu’un de valeur 1 coûtera 1 !  Vous pensez alors que c’est plus intéressant d’acheter les plus puissants et vous aurez raison mais il faudra aussi penser à avoir assez d’argent et à en avoir assez pour pouvoir placer toutes vos figurines (quand on place 1 figurine, on place 1 soldat !)… Ensuite, vous déplacez le marqueur de bataille vers la famille que vous soutenez d’un nombre de cases égal à la force du soldat que vous avez déposé.

Puis, chaque autre joueur fait de même et on continue à jouer tant qu’on peut ou veut placer une figurine et un soldat.  Vous allez donc voir progressivement des alliances se former sur chaque bataille.  Plusieurs joueurs vont soutenir la même famille sur une bataille et vont peut-être soutenir 2 familles opposées dans une autre bataille.  Evidemment, au plus tôt vous soutenez une famille au plus vous risquez que les autres soutiennent la famille opposée à votre plus grand malheur.  Etre plus tard dans l’ordre du tour est un sérieux avantage.  Néanmoins, au plus tôt vous jouez, au plus de choix vous aurez quant au bonus de placement de votre figurine.  Et ce bonus est loin d’être négligeable puisqu’il peut être de l’argent nécessaire au recrutement de vos futurs soldats, une nouvelle figurine, des soldats, des cartes bonus et des PVs.

891 DoW 3Quand tout le monde a placé ses figurines et soldats, on regarde les familles victorieuses et les joueurs qui les ont soutenues gagnent des PVs (1 PV/figurine en soutien) et le joueur majoritaire en figurine gagne un bonus supplémentaire.  De plus, ces familles victorieuses voient leur marqueur évoluer sur une échelle qui rapportera des PVs aux joueurs ayant choisi leur blason comme bonus au placement de leur figurine.

Comme toujours chez Edge, le thème fait partie intégrante du jeu et contribue au plaisir d’y jouer.  Il est d’ailleurs introduit dans les règles par une superbe lettre testamentaire et les 15 dernières pages expliquent en détail l’historique des personnages incarnés par les joueurs ainsi que les différentes familles dont les traditions & technologies sont expliquées en longueur.  C’est digne d’un jeu de rôle et les joueurs qui affectionnent ce type de lecture s’en délecteront.  De plus, le matériel est unique, magnifique et contribue pour beaucoup au plaisir ludique.  Dans ce thème médiéval-fantastique-steam punk, les Dogs of War, autrement dit les Chiens de Guerre, sont gérés par les joueurs et représentent des « électrons libres » qui vont aider les différentes familles dans leurs batailles.  Ce sont des électrons libres car ils ne sont pas liés à une famille mais soutiendront celle(s) de leur choix.  Ils possèdent leur propre histoire et leurs propres atouts apportant des pouvoirs spécifiques et uniques à chaque joueur et donnant un côté asymétrique au jeu qui colle aussi bien au thème qu’aux mécanismes.

L’interaction est le cœur même de la mécanique de Dogs of War.  Le jeu en lui-même est assez simple et les choix restreints qui se limitent à choisir quel camps on veut soutenir et sur quelle case on place sa figurine.  Dogs of War est également assez linéaire durant ses 4 manches.  Tout le sel du jeu vient de son ouverture à la diplomatie des joueurs qui vont très rapidement délier leur langue pour influencer, convaincre, s’associer, trahir, se venger dans une ambiance parfois tendue mais souvent joyeuse, surprenante et bon enfant.

____________________________________________________________________________________

 

891 DoW 4

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Ya-VyemmA
Avec 7 parties à mon actif (configurations de 3-4-5 joueurs), j'affirme qu'il fait partie de mes jeux préféré. Avec une petite préférence pour la configuration à 5j, qui est vraiment agressive.
Ce qui me plaît, c'est la tension constante qui pèse sur le jeu tout au long de la partie. Quasiment à chaque tour, on doit re-réfléchir à une stratégie, la précédente étant souvent chamboulée par les actions des autres joueurs.
J'aime beaucoup aussi le côté calculatoire : gagner des points, aller au plus efficace ou en faire perdre aux autres, se poser sur les famille adverse. J'ai aussi remarqué qu'une mauvaise gestion de l'argent, pouvait vite mener à la défaite, chose vue plusieurs fois dans mes parties.
Bref, à essayer !
Je rajouteras que je trouve que ce jeu est injustement méconnu.

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *