• Planet - FICHE DE JEU
  • 0

Planet

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 3' - Règles: 3' - Partie: 30'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

planet-boxtapimokat2

Tapimoket : 8/10

Tel un Dieu !

Quel sentiment de puissance, que de tenir en main toute une planète pour y implanter la vie. On se prendrait presque pour un dieu. En effet, dans Planet, les joueurs prendront en main une mini planète pas tout à fait ronde pour y apposer de petites tuiles aimantées, des magnets. Celles-ci sont des milieux naturels qui serviront d’habitats pour différentes espèces animales. Le dieu, pardon… le joueur qui aura hébergé le plus d’animaux  en sortira alors vainqueur.

Mais jouer à Dieu n’est pas aussi facile qu’on le pense et il faudra avoir une bonne vision à long terme pour réussir. En effet, chaque espèce animale aura ses exigences, ses besoins. Par exemple, le serpent a besoin d’un maximum de déserts. L’orque, au contraire, aura besoin d’un grand océan bien sûr, mais proche de zones glacées, etc…

Il sera donc nécessaire de combiner tout cela au mieux pour satisfaire le plus d’animaux possibles !

20181030_210934Alors ça colle ou pas ?

Avant de commencer votre planète, on disposera sur la table tous les magnets qui représentent divers habitats en 12 piles de 5. Ces piles représentent alors le nombre de tours que prendra le jeu. J’avoue que mélanger des magnets est un exercice qui demande une certaine dextérité, vous verrez. Enfin, on placera à partir de la troisième pile, sous chacune d’elles, de une à trois espèces animales (1 au début, 3 sur la les derniers tours) qui seront représentées sur des cartes, avec leurs besoins naturels.

Enfin chaque joueur reçoit une carte secrète qui désigne l’un des milieux naturels possibles (Désert, océan, forêt). Cet objectif rapporte des points pour chaque zone de votre planète qui aura ce type de paysage, sachant qu’un magnet, de forme pentagonale, contient jusque 5 zones qui peuvent être plusieurs fois présentes.

20181030_211040Le jeu peut alors commencer, et vous allez voir, les règles sont extrêmement simples. A chaque tour, on commence à révéler une pile de  magnet, puis en partant du joueur actif, chacun en choisit une et la colle à sa planète en la positionnant selon son bon vouloir.

Enfin, lorsque tout le monde a posé son magnet, chacun pourra avoir la prétention de réclamer les espèces animales, une à une, qui se trouvaient sous la pile en cours. En effet, le joueur qui répondra au mieux aux besoins de l’animal, s’empare alors de la carte. Par exemple, pour en revenir au serpent, celui qui aura le plus de déserts prend la carte serpent.

.

20181030_213756Objectif ou pas ?

Bien entendu, on aura envie aussi de poser un maximum de paysages qui correspondent à notre objectif, et de faire une pierre, deux coups en ciblant les animaux qui ont justement besoin de cet objectif. Par exemple, si mon objectif est d’avoir un maximum de déserts, il est normal que je cible le serpent puisqu’il a besoin de déserts et ainsi pour tous les animaux qui auront besoin d’un désert. Toutefois, les animaux dont le fond de la carte correspond à mon objectif final, ne me rapporteront qu’un point de victoire, tandis que les autres donneront deux points !

Il faut donc faire les bons choix et se poser la question de l’équilibre entre les animaux à 2 points ou foncer pour un objectif, sachant que ce dernier peut rapporter quand même une dizaine de points ! Un aspect à ne pas négliger même s’il n’est vraiment pas facile à atteindre.

En fait, toute la stratégie va s’appuyer sur deux axes. Le premier consiste à bien choisir en avance les animaux que l’on vise, et pas seulement durant le tour en cours, mais tous ceux encore présents. Puis il faudra adapter la création de sa planète en fonction de ces animaux, de la meilleure façon possible.

Bon, je vous rassure, Planet reste très familial. Mais bon, je ne peux m’empêcher d’optimiser au mieux mes actions… défaut de Gamer surement.

20181030_213759Elle tourne ! Elle tourne

Votre planète va donc virevolter entre vos mains pour en observer tous les angles, mais il ne faudra pas négliger celle des autres joueurs  pour qu’il ne viennent pas perturber vos plans. Et s’il devient difficile de reprendre une majorité, il faudra changer de voie !

C’est d’autant plus perturbant qu’une égalité fera décaler l’animal en question au tour suivant, et ainsi de suite jusqu’au Tie Break.

il sera d’ailleurs autorisé d’observer la planète d’un adversaire à tout moment. Ne vous faites pas d’illusions, il sera très difficile de tout retenir. Toujours est-il que les planète vont tourner et tourner encore, entre vos mains presque de manière compulsive.

Un jeu original

Ce qui m’a plu immédiatement dans Planet, c’est bien sûr le concept d’assemblage de magnet sur cette boule. Je trouve cela vraiment original et c’est l’essence même du jeu où le simple choix d’une tuile va prendre sa dimension. Planet reste un jeu familial avant tout, et j’insiste sur le mot familial, car il permet aussi aux plus jeunes de découvrir les habitats naturels dont les animaux ont besoin.. et qui sait, faire comprendre que leur vie dépend aussi de nos choix.

Notons également, un matériel qui fonctionne bien et une superbe illustration de Sabrina Miramon sur la couverture, bien intrigante.


20181030_211527

 

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *