• Era: Medieval Age - FICHE DE JEU
  • 0

Era: Medieval Age

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s): ,
Distributeur(s):
Mécanisme(s): ,
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh7/10

Era Medieval Age est présenté comme étant le successeur spirituel de Roll Through The Ages réalisé par le même auteur : Matt Leacock, Monsieur Pandemie.  Le jeu tranche un peu avec les excellentes précédentes productions d’Eggertspiele (Coimbra (Vin d’jeu d’l’année 2019), Mombasa (Vin d’jeu d’l’année 2016), Blackout Hong Kong (Vin d’jeu d’coup d’coeur 2019),…).  Mais ce n’est pas étonnant quand on sait que Viktor Kobilke, le game developper fantastique d’Eggertspiele qui a travaillé sur tous ces jeux et sur d’autres bombes comme Great Western Trail (Vin d’jeu d’l’année Expert 2017) et Descendance (Vin d’jeu d’l’année 2012), est parti donner ses services à Capstone Game pour Cooper Island qui va être édité par Pegasus (la boucle est bouclée 🙂 )

Roll Through The Ages avait un peu révolutionné le jeu à l’époque, en 2008, en étant un des premiers jeux à proposer un jeu de dés intelligent, précurseur à la mécanique du Roll & Write.  Era Medieval Age se base sur le même principe de lancers et relancers de dés tout en ayant des faces qu’on ne peut relancer.  En effet, les joueuses commencent le jeu avec 4 dés, vont les lancer une première fois, pourront relancer ceux qu’elles veulent une seconde et même une troisième fois sauf les faces désastre qui elles ne peuvent être relancées.

Les faces de dés vont soit apporter une des 4 ressources, soit des armes pour combattre vos adversaires, soit la possibilité de faire des actions supplémentaires comme construire un bâtiment ou pouvoir relancer un dé supplémentaire.

Evidemment qui dit dé dit hasard et Era Medieval Age n’en est pas exempt.  Si vous n’obtenez pas les ressources que vous recherchez, si vous obtenez beaucoup de faces désastre ou si vous obtenez moins d’épées que vos adversaires, vous ne pourrez que pester dans votre coin et faire au mieux avec ce que vous obtenez.  Le pire est le dé épée qui peut vous faire perdre beaucoup de ressources si vos adversaires ont plus d’épées que vous et décident de vous attaquer.  En début de partie, c’est irrattrapable.

Era Medieval Age propose néanmoins un coté construction de moteur intéressant et qui va progressivement gommer la mainmise de l’aléa.  Les ressources acquises vont vous permettre de construire des bâtiments qui, outre les PVs qu’ils rapportent en fin de partie, vont vous apporter certains bonus comme de nouveaux dés ou le gain d’un revenu supplémentaire en ressource.

C’est évidemment ce côté construction qui apporte un délicieux aspect crescendo qui plaira principalement aux joueurs.  Le matériel est très beau et donne envie d’enchainer les parties même si un peu plus de clarté sur les plateaux personnels n’aurait pas fait de tort. La poisse peut malheureusement être de la partie et si elle vous tient, vous ne pourrez rien faire si ce n’est espérer une revanche 😉 Vous devrez bien entendu faire avec les ressources que vous avez mais bien choisir les bâtiments à construire et les meilleures synergies entre eux est essentiel pour la victoire et va vous procurer beaucoup de plaisir. 


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *