• L’Auberge Sanglante - FICHE DE JEU
  • 0

L’Auberge Sanglante

Note moyenne
8.25
(4 notes)
Mise en place: 2' - Règles: 20' - Partie: 70' - Meilleur score: 79
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

1186 Auberge Sanglante 1

 

SwatSh8,5 /10

Il y a quelques mois déjà, j’avais eu la chance de jouer sur le proto de l’Auberge Sanglante et vous en avais fait ma chronique.  Je ne vais donc pas revenir sur la mécanique du jeu déjà expliquée sur la fiche du proto mais vous livrer mon ressenti après cette dernière partie.

L’Auberge Sanglante garde toutes les promesses qu’elle m’avait données lors de sa découverte.  C’est extrêmement sympa d’essayer de nouveaux pouvoirs de cartes, des combos de plusieurs cartes ou varier entre des stratégies rapides grâce aux cartes au faible coût et des stratégies plus lentes et plus puissantes avec des cartes de plus haute valeur.

L’Auberge Sanglante a néanmoins un côté un peu stéréotypé puisqu’on va commencer par corrompre, puis construire des bâtiments pour profiter de leurs effets puis enfin déclencher la machine de guerre en tuant et enterrant à tout va.  C’est un peu dommage que cette structure ne puisse pas plus varier et c’est uniquement le timing de basculement entre ces phases qui pourra varier.

Heureusement, les nombreux pouvoirs différents des cartes ainsi que l’ordre de leur pioche va apporter suffisamment de variété pour garder un jeu toujours aussi addictif où on a envie d’en refaire une l’une après l’autre 🙂

Ce qui m’a également très bien plu dans cette dernière partie est l’exigence de planification du jeu.  Certaines actions vont nécessiter une planification sur plusieurs tours qui doit tenir compte de différents éléments:
-Le paiement des cartes en mains à la fin de chaque tour va nécessiter qu’on planifie d’en avoir le moins possible à la fin du tour.
-La possible présence de policiers dans l’auberge à la fin d’un tour va pousser les joueurs à devoir enterrer rapidement ses cadavres avant la fin du tour

Ces 2 éléments vont nécessiter une bonne planification de la part des joueurs, une prise de risque de temps à autre et une bonne gestion de son argent.  Le joueur qui pourra au mieux gérer tout ça et qui aura fait les bons choix en terme de personnages corrompus et de bâtiments construits pourra prétendre au titre d’aubergiste le plus charognard 😀 (que j’aime ce thème 😀 ) 1186 Auberge Sanglante 2


Pascal:     8/10

Quand j’ai lu les premiers articles parus sur l’Auberge Sanglante, j’ai eu deux réactions marquées : la première au sujet du thème et la seconde au sujet du look des cartes.

Concernant le sujet, j’ai d’abord pensé que c’était très osé et original.  L’originalité vient ici du fait que c’est basé sur une histoire vraie, qui s’est passée en France au 19ème siècle.  Est-ce choquant ?  Non, bien sûr.  J’imagine que vous avez joué à Mr Jack…  Et puis, finalement, avec un peu de recul, un très grand nombre de jeux (de sociétés ou vidéo) proposent de tuer ou détruire  en masse.

Le style des cartes a comme mérite d’être original.  C’est pas vraiment joli, c’est pas moche non plus.  Dans tous les cas, ca ne laisse pas indifférent.  Ca a au moins le mérite d’être original.

Après avoir réagi sur les 2 aspects qui peuvent déranger (le thème et le look), je dirais que l’Auberge Sanglante est un jeu de carte assez simple dans ses mécaniques, mais qui cache une profondeur intéressante.  Les choix sont très difficiles : une carte peut servir à différentes choses dans le jeu : un personnage peut être corrompus, tué, enterré (en dépouillé de ses deniers), ou utilisé pour construire une dépendance sous laquelle vous pourrez cacher vos cadavres.

L’optimisation est complexe et il vous faudra probablement plusieurs parties pour bien cerner les différentes possibilités.   Et comme les parties sont courtes, la moindre erreur se paiera cash.

Notre partie a été très rapide.  J’ai prix plusieurs tours à me constituer une bonne base (=une bonne équipe de malhonnêtes) qui aurait dû me permettre de tuer en série et empocher un maximum d’argent en quelques tours.  Malheureusement, la fin de partie est arrivée bien avant que ce que j’ai imaginé, et j’ai à peine eu le temps de mettre en route ma machine à tuer et enterrer. Petit conseil donc : même si vous faites une partie « longue », tuez rapidement, beaucoup et les gens riches si possible !


Tapimoket:  8/10

Avec un thème plus qu’original, inspiré de faits réels et des films « L’auberge rouge », l’auberge sanglante est probablement le jeu le plus léger de PearlGames en terme de règles. Dans le principe, vous êtes l’un des propriétaires d’une auberge dans les années 1820, et vous assassinez quelques voyageurs pour les délester de leur argent de poche. Reste plus qu’à vous débarrasser du cadavre avant que les forces de l’ordre ne s’aperçoivent des méfaits. Bref, on est sur un thème complètement horrible et il n’est pas question d’y jouer avec de jeunes enfants…  Mais bon sang, que c’est amusant malgré tout.

Le matériel est plutôt succinct : principalement des cartes, un plateau représentant un couloir d’auberge et quelques jetons. Les règles sont faciles à prendre en main puisqu’on dispose de 4 actions qui fonctionnent toutes sur le même principe de paiement.

Le jeu va principalement se baser sur ces 4 actions qui consistent à recruter des voyageurs pour vous épauler dans vos faits meurtriers, de construire quelques baraques pour apporter des bonus, d’assassiner bien sûr et enfin d’enterrer vos cadavres pour enfin les détrousser. C’est sur cette dernière action qu’il y aura un peu d’interactivité avec les adversaires car vous pourrez enterrer chez vos voisins. Toutes ces actions se payent en cartes depuis votre main et certaines seront récupérables… Ainsi, il faudra tenter de combiner au mieux vos actions et les cartes à sacrifier. C’est un des axes principaux du jeu. A cela, on ajoute la combinaison entre vos bonus et les actions non payantes (c’est à dire les cartes récupérables)…et aussi une dose de chance sur l’arrivée des voyageurs.

L’auberge sanglante n’est pas un jeu complexe et se veut plaisant et fluide. C’est un jeu de « combinaisons – actions » accessible à un large public, le tout à un prix très abordable. Idéal aussi pour jouer rapidement grâce à un mode plus rapide (avec moins de cartes, donc moins de tours de jeu). Mais le mode plus long est très bien également.

Une des 5 actions est de passer… Mais là aussi vous aurez la possibilité de blanchir de l’argent… Faire un truc en « passant », là Pearl Games innove quand même !

Les illustrations sont assez spéciales et on tombe souvent dans le « J’adore / Je déteste », mais personnellement je les trouve très bien adaptées à l’univers du jeu.

Je n’irais pas à dire que l’auberge sanglante est une tuerie, quoique ce serait de circonstance, mais un jeu à posséder pour jouer agréablement sans entrer dans de la grosse stratégie, mais plutôt comme une touche d’humour noir.

Vous pouvez aussi découvrir son univers sur le Grimoire de L’alchimiste ICI 


Dan 8,5 /10

Jeu original, relativement rapide (aussi bien au niveau du temps d’explication, que du temps de jeu en soi), mêlant tactique et stratégie et un bon niveau d’interaction.  Que demander de plus?

L’approche tactique n’est pas évidente (conserver ou non des cartes à la fin de chaque tour, prendre possession d’un voyageur ou le tuer).

Vous aurez certainement envie de rejouer rapidement une autre partie une fois les mécanismes (ma fois assez simples) bien acquis.


Je vous conseille, par ailleurs, un article très bien fait sur le fait divers de l’auberge rouge publié sur l’excellent site de Ludo Le Gars.  Cliquez ici.


1186 Auberge Sanglante 3

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *