• Super Motherload - FICHE DE JEU
  • 0

Super Motherload

Note moyenne
7.33
(3 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 20' - Partie: 85' - Meilleur score: 66
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1498 Super motherload 1

Swa 9

SwatSh 7/10

Super Motherload est présenté comme un jeu de deckbuilding mais, même s’il permet aux joueuses d’acheter des cartes qui s’ajouteront à leur deck, il n’en est rien!

Les objectifs

En effet, Super motherload est plutôt un jeu d’objectifs.  Ce sont les objectifs qui vont rythmer votre partie.  Il y a 2 types d’objectifs: les objectifs court terme et les long termes qui rapporteront plus.  Ces objectifs sont le cœur du jeu car sans eux, vous ne pourrez prétendre à la victoire.  Vos actes et vos choix seront guidés par ces objectifs.  Vous allez tenter d’acquérir certaines ressources ou certaines cartes principalement pour atteindre l’un ou l’autre de ces objectifs.  C’est assez classique bien entendu comme mécanique mais ça fait le job.  Le jeu est sous tension du début à la fin par cette course aux objectifs.

Le forage de ressources

Le plus surprenant dans Super Motherload (mais quel nom! 😉 ), c’est sa méthode d’acquisition des ressources.  Le plateau au centre de la table représente le sous-sol d’une planète.  Grâce à leurs cartes, les joueuses vont creuser dans le sous-sol et quand elles vont creuser à l’endroit des ressources, elles les récupéreront.  On va donc principalement creuser pour acquérir les meilleures ressources mais on va également veiller à ce que la joueuse suivante ne puisse pas trop bénéficier de notre forage pour pouvoir forer des endroits trop lucratifs.

Les actions1498 Super motherload 3

Super Motherload est assez simple puisqu’à son tour, on a le choix entre 2 actions:

  1. Piocher 2 cartes de son deck
  2. Jouer des cartes de sa main
    Les cartes qu’on va jouer de sa main doivent être de la même couleur et on va compter le nombre de symboles « forage » qui va représenter le nombre de cases qu’on va pouvoir forer et desquelles on pourra récolter les ressources.

Le deckbuilding

Ce qui est assez comique dans cette petite mécanique de deckbuilding c’est que chaque joueuse a ses propres cartes à acheter.  Il n’y a donc là, aucune course comme il y en a pour les objectifs.  Mais comme certains objectifs seront gagnés selon le type des nouvelles cartes acquises, les joueuses vont toutes acquérir les mêmes cartes dans le but de gagner les objectifs correspondants.

Super Motherload est assez monotone et répétitif.  Il y a un effet win win assez dérangeant car dès qu’une joueuse arrive à améliorer son deck avant les autres, elle va bénéficier avant les autres du pouvoir de ses nouvelles cartes qui va lui renforcer son avance.  Un plateau plus joli, moins en damier, et un système de récolte de ressources moins « rectiligne » auraient certainement pu rendre Super Motherload plus fun.  C’est d’autant plus dommage que le système d’objectifs communs court et long terme apporte pas mal de tension et de piment à la partie qui devient une sorte de course acharnée aux objectifs.

raf-1

Raf7,5/10

Super motherload est un jeu tactique, genre qui, en général, me plait, … un peu moins cette fois-çi!


phil-4PhilRey7,5/10

Super Motherload est un jeu deck building, ce qui n’est pas trop ma tasse de thé. Néanmoins, ici, j’ai mieux apprécié la mécanique principale grâce aux petites particularité du jeu.

La première est l’interaction avec le plateau central qui représente une planète aux ressources prometteuses. Il faudra donc forer de plus en plus profondément pour récolter ces précieuses sources d’argent. La particularité ici sont les tunnels: une fois construits, tous le monde peut s’y connecter pour étendre le tunnel. On a donc un aspect tactique sympa (même si pas révolutionnaire)

Ensuite, l’achat des pilotes (pour construire son deck). Pour ce faire, lorsqu’on récolte des ressources, il faut les placer toutes sur une seule carte pilote disponible, parmi 4. Pas question donc de les répartir. Dès que la valeur des ressources atteint la valeur du pilote, la carte rejoint la défausse de votre deck. De plus, chacun a ses propres sets de pilotes.

Enfin, les objectifs. Ceux à « court terme » sont renouvelés lorsqu’accomplis et rapportent peu de points. Ceux à « long terme » sont uniques pour la partie mais rapportent nettement plus. La course/tension se jouera donc ici et non dans l’achat de cartes. Ces objectifs font un peu penser à ceux que l’on retrouve dans Splendor, même si le jeu n’a rien d’autre en commun.

Un petit bémol est l’aspect répétitif sur la longueur de la partie. Peut-être jouer avec 3 niveaux peut résoudre cet aspect mais alors on risque de ne pas pouvoir réaliser les objectifs.


1498 Super motherload 7


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 8 minutes par Philrey

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *