• When I dream (VF) - FICHE DE JEU
  • 2

When I dream (VF)

Note moyenne
8.60
(5 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 7' - Partie: 30'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): , ,
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 4 à 10 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1625 When I Dream 1

Swa 14

SwatSh9/10

Nous vous avions déjà parlé de When I Dream l’année passée suite au salon d’Essen 2016.  En effet, le jeu était alors sorti discrètement d’une petite maison d’édition…  Nous regrettions déjà à l’époque que le jeu ne soit disponible qu’en Anglais.

L’histoire de ce jeu aurait pu s’arrêter là.  C’était sans compter l’intervention de Repos Production qui, comme nous, est tombé sous le charme de ce petit jeu sans prétention.

Repos prod a donc décidé d’éditer When I dream en Français mais ne s’est pas contenté du strict minimum, la simple traduction.  En effet, ils ont revu tout le matériel en y apportant un plateau ergonomique et un magnifique lit assez pratique.

De plus, ils ont ajouté aux cartes du jeu de nouvelles cartes magnifiquement illustrées par 20 illustrateurs.  Le jeu passe donc de 80 cartes à plus de 200 apportant plus de rejouabilité ce qui manquait à la première édition.

Enfin, ils ont accompagné le lancement du jeu d’une campagne marketing époustouflante en envoyant une boite de jeu dans l’espace.

When I dream, le premier jeu dans l’espace!  Et vous savez quoi, c’est une idée de leur comptable.  Waw, voilà un comptable précieux 😉

Repos Production a mis donc pas mal d’énergie dans le travail d’édition sans pour autant changer quoi que ce soit aux règles.  Pour ça, ils ont trouvé que le jeu ne nécessitait aucune modification et c’est très bien comme ça 🙂

When I dream est un jeu dans la même veine qu’Agent Trouble et Linq.

Chaque joueur, à son tour, va endosser le rôle de rêveur en portant le masque sur ses yeux.  Les autres joueurs vont se répartir les rôles secrètement et au hasard : les fées, les croque-mitaines et les marchands de sable.  Ensuite, on va retourner la première carte rêve qui indique un mot à deviner.  Chaque joueur, à son tour, va dire un mot dans le but que le rêveur devine le mot à découvrir.  Dès que le rêveur pense l’avoir trouvé, il l’énonce et si c’est juste, on place la carte rêve dans la colonne « rêve », si c’est faux, on la place dans la colonne « cauchemar ».1625 When I Dream 2

Ceci dure 2 minutes.  Ensuite, le rêveur doit expliquer son rêve aux autres joueurs en citant tous les mots qu’il a trouvés.  S’il n’en a oublié aucun, il gagne 1 point bonus.  C’est un petit mécanisme qui apporte une touche de poésie au jeu qui est particulièrement appréciée entre les joueurs.  Je vous conseille d’ailleurs de ne pas gâcher ce plaisir et d’inventer une belle histoire.

Ensuite, on passe à la phase sérieuse : le calcul des points :

  • Le rêveur gagne 1 point par rêve qu’il a trouvé.  Il a donc intérêt à les trouver tous.  Logique.
  • La fée gagne également 1 point par rêve que le rêveur a trouvé.  Elle a donc intérêt à ce que le rêveur trouve un maximum de rêves.  Le rêveur a lui intérêt à découvrir qui est son bon esprit pour pouvoir réussir un maximum de rêves…
  • Le croque-mitaine gagne 1 point par rêve non trouvé.  Il a donc intérêt à ce que le rêveur se plante.  Mais attention, son rôle est plus subtil que ça car si le rêveur repère qui est son mauvais esprit, il lui suffira de ne plus l’écouter pour découvrir son rêve.  Le mauvais esprit doit donc orienter le rêveur vers un mot erroné tout en ne se faisant pas repérer…  L’idéal est de donner des mots proches du thème mais qui orientent vers une fausse piste…
  • Le marchand de sable lui gagne autant de points que la colonne la plus petite et gagne un bonus de 2 points si les colonnes sont à nombre égal entre les rêves trouvés et ceux ratés.  Il va donc tenter, une fois sur deux, d’orienter le rêver sur une fausse piste.

Le challenge pour le rêveur est de découvrir qui est qui afin de toujours découvrir le bon rêve.  Et ce ne sera pas facile si tout le monde joue bien son rôle, surtout les marchands de sable qui vont une fois bien aider et une autre mal orienter.  Il est à noter qu’avec les jeunes joueurs, les rôles de croque-mitaine et de marchand de sable sont plus difficiles à jouer et il est fréquent de voir le rêveur trouver un maximum de rêve.  Ce n’est pas grâve en soi mais rend le jeu légèrement moins intéressant.

When I dream s’inspire donc de mécanismes connus tout en apportant une touche de subtilité dans le chef du joueur qui doit découvrir le rêve ainsi que dans chaque rôle qui ne sont pas tout simplement noir ou blanc.  Sa touche poétique qui permet à chaque rêveur de raconter son rêve semble décalée de premier abord mais apporte vraiment quelque chose au jeu et une envie d’y revenir.  Attention à ne pas vous endormir en rêvant 🙂1625 When I Dream 3


PhilRey201702Philrey:    7,5/10

Que retrouve-t-on dans When I Dream. D’abord, des rôles. Ceux-ci détermineront votre objectif (un peu à la Wanted/Bang!):
– La fée est l’alliée du rêveur et doit l’aider à faire deviner les mots.
– Le croque mitaine est l’ennemi du rêveur et tâchera de l’induire à l’erreur;
– Le marchand de sable est plus sournois et cherchera un équilibre entre mots trouvés et non-trouvés.
Le rêveur a les yeux bandés. Il ne voit donc pas les mots à deviner. Les autres ne pourront dire qu’un seul mot pour l’aider (ou pas) à sa tâche. Le temps est important aussi car au plus vite le rêveur répond, au plus de cartes serviront au décompte en fin de manche.
Même si on pourrait penser le jeu accessible aux plus jeunes, il faut quand même une certaine réflexion pour essayer de deviner, en tant que rêveur, celui qui vous tend un piège. Ren vous donne un bel exemple ci-dessous.
Au final, un jeu facile à sortir, pour un public aimant les petits jeux d’ambiance exigeant une attention particulière aux pièges.


Le célèbre Ren avec ... qui encore? ... ha oui, un certain Antoine Bauza :-D

Ren: 9/10

Voilà un petit jeu qui ne paye pas de mine mais qui offre des sensations de jeu très agréables! Chaque joueur à son tour va incarner un rêveur (d’où le titre, si si je vous jure) qui devra deviner un mot. Comme il rêve il aura les yeux bandés (avec un bandeau, si si je vous jure). Les autres joueurs devront faire deviner le mot, en donnant chaque fois un seul autre mot (comme dans une des phases de Time’s Up). Astuce, tous les joueurs (il n’y a pas d’équipe) n’auront pas la même motivation, car certains seront des gentils esprits (qui marqueront des points par mot correctement deviné), mais d’autres seront des méchants esprits (qui marqueront des points par mot non deviné), et d’autres seront des filous (« tricksters »), qui marqueront des points en fonction de l’équilibre entre les mots devinés et les mots non devinés. Ca a l’air compliqué dit comme ça mais c’est en fait très simple (si si je vous jure). Exemple si 6 mots ont été utilisés, si 5 ont été devinés et 1 pas, le trickster ne marquera que 1 point. si c’est 4 non devinés et 2 devinés il marquera 2 points. Mais si c’est 3-3, il marquera 3+2 de bonus car il a réalisé une égalité parfaite.

Le carton d'invitation de Repos Production est génial et joue des mots avec le nom de leur dernier jeu: When I Dream. Voici le recto...

Le carton d’invitation de Repos Production est génial et joue des mots avec le nom de leur dernier jeu: When I Dream. Voici le recto…

Tout le sel du jeu vient de cette confusion potentielle dans les rôles. Exemple: vous essayez de faire deviner le mot fruit. Si les 2 premiers joueurs disent « banane » et « pomme », et que le 3ème dit « avion », vous pouvez deviner que le 3ème cherche à vous induire en erreur (si si je vous jure). Mais si le 3ème dit « carotte », c’est déjà moins clair. Est-ce que le mot est fruit (et le 3ème joueur essaye de m’arnaquer) ou est-ce que le mot est nourriture? Ou aliment? Comme les rôles changent à chaque tour, on alternera régulièrement entre faire deviner ou induire en erreur, ou un peu des deux.

Une fois les 2 minutes passées, le rêveur doit raconter son rêve, qui doit inclure tous les mots qu’il a correctement devinés, pour recevoir un bonus.
Au final un jeu très plaisant, certes pas révolutionnaire, mais un peu poétique et très zen (quand vous êtes le rêveur, ça fait du bien de s’isoler visuellement pendant 2 minutes, vous avez l’impression d’être dans votre bulle). Un crossover entre, notamment, Dixit et Time’s Up, certes improbable mais qui fonctionne parfaitement et qui vous offrira de très bons moments ludiques.

Nouvelle partie

Testé l’année passée in inglishe, voilà que Repos Prod a eu la bonne idée d’éditer When I dream en français. Comme d’habitude évidemment avec eux le travail d’édition est absolument nickel. Cartes splendidement illustrées, matériel impeccable (avec le lit pour accueillir les cartes, en plein dans le thème), règles claires (pas difficiles me direz-vous, ils n’ont rien changé).
Le tout donne un jeu toujours aussi plaisant, zen, cool, qui séduit instantanément tout le monde. Et comme le nombre de cartes a été fortement augmenté, la question de la re-jouabilité ne se pose plus, donc il passe illico à un 9 bien mérité!


tapimoket

Tapimoket 9/10

Un superbe travail d’édition ! Voilà ce qu’on peut dire dès l’ouverture de la boite.

Le thème étant le rêve, quoi de mieux que d’y mettre carrément un lit… Je vous rassure, il ne servira que de sabot pour y piocher des cartes. Mais il faut l’avouer, ce sera du plus bel effet ! Les cartes seront également superbement illustrés par une palanquée d’artistes. Et même le masque est décoré…. Bref When I dream est beau !

Passons au jeu maintenant. D’abord, les règles sont acquises en quelques minutes (voir même 1 minute) et on peut très rapidement lancer le jeu. Celui-ci mêle parfaitement le jeu de devinettes, de mémoire et de narration, tout en restant dans le thème.

Il s’adressera essentiellement à un groupe de joueurs au minimum de 4, il est donc idéal pour jouer en réunion de famille ou groupe d’amis. Il aura son petit succès, je pense…
J’ai longtemps hésité sur sa note, mais je ne vois pas vraiment quoi lui reprocher, mis à part qu’il faut attendre à être 4 minimum.

When I dream est très belle réussite ludique dans un thème original.


Erwin 1

Erwin 7/10

Avant de se prendre pour Martin, on se doit d’écouter les règles du jeu.
Elles sont simples, brèves et convaincantes. Elles donnent envie de jouer.
On s’installe, on prend possession de son rôle.
On se remémore ses habitudes de jeu de Pyramide pour faire deviner les mots et la bonne ambiance s’installe.
On s’amuse à voir la personne aux yeux bandés à trouver ou pas la bonne réponse.
Une légère frustration est perceptible dans le rôle du croque mitaine car induire en erreur n’est pas aisé.
Et se souvenir de tous les mots trouvés et en faire une histoire non plus.
Mais quand cela se produit, l’admiration des autres se fait ressentir
Les points distribués n’apportent pas grand chose.
Une autre remarque : un minimum de 5 – 6 joueurs me semble nécessaire pour la convivialité du jeu.
Bonne amusement


benoit-3Benoit:   8,5 /10

Super chouette petit jeu pour la famille. Le rêve de fin d’jeu est fascinant en tant que compteur/rêveur et aussi pour le public éveillé 🙂 On se perd forcément un peu dans l’histoire que l’on invente « on the spot », mais cela correspond tout à fait à un rêve!
Evidemment, le temps passe très/trop vite et il n’est pas du tout évident de reconnaître les différents rôles… Mais le jeu est assez jubilatoire!

 


1625 When I Dream 5


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation de la version Anglaise par Ren en 3 minutes


et le verso...

et le verso…


Vin d’jeu d’musique

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. Salamanazar dit :

    Joué à 8, à Essen, et très emballé après cette première partie. Malheureusement la sauce n’a pas repris lors des parties suivantes en famille ou entre amis.
    Chaque année, il y a des jeux qui sont tip top sur le salon ou lors des soirées à l’hôtel et puis qui font pschiiiit une fois de retour. Cette année : c’est When I dream qui remporte le prix !

    Et 6 joueurs minimum pour moi.

  2. Julie dit :

    Sympa !
    J’avais peur d’un Dixit like mais finalement les rôles sont intéressant. A essayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *