• Imperial Settlers - FICHE DE JEU
  • 1

Imperial Settlers

Note moyenne
7.17
(3 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 20' - Partie: 90'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1022 Imperial Settlers 1

 

SwatSh7/10

Imperial Settlers c’est tout d’abord le dernier jeu d’Ignacy Trzewiczek (pas facile à écrire, mais essayez seulement de bien le prononcer 😉 ), l’auteur, entre autre du 51ème Etat et de Robinson Crusoé (mon préféré d’Ignace 🙂 ).

Et ça se voit, ça se sait, ça se sent qu’Ignace est l’auteur du 51ème Etat puisque Imperial Settlers en est largement inspiré.

Les factions
Imperial Settlers est d’abord et avant tout un jeu de cartes.  Chaque joueur a 2 pioches de cartes à sa disposition: la pioche commune (évidemment 🙂 ) mais aussi une pioche personnelle.  En effet, chaque joueur représente une faction dont chacune a un deck de cartes propre.   Vous allez donc, dans Imperial Settlers, optimiser la stratégie qu’on vous a élaborée, prémâchée en quelques sortes.  En effet, chaque deck de cartes a ses propres habilités et combinaisons possibles.  Votre objectif sera donc de tirer un maximum profit des avantages de votre faction en jouant les cartes qui se combinent bien pour arriver à créer une machine à PV.  C’est un peu dommage je trouve qu’on soit autant « enclavé » dans une stratégie préconstruite.  Ca limite nos choix et nous guide trop dans une direction.  A noter néanmoins qu’il est prévu de faire évoluer Imperial Settlers avec plusieurs extensions qui vont permettre aux joueurs de construire leur deck en choisissant les cartes parmi les cartes de sa faction de la boite de base mais aussi des nombreuses extensions.  Attendons de voir comment le jeu va évoluer mais je crains l’émergence d’un nouveau JCE (jeu de cartes évolutif 🙂 ).  Dans ce cas, il faudra que chaque joueur aie le jeu chez lui pour qu’il aie le temps de préparer son propre deck…

Il est à noter également que j’ai de sérieux doutes quant à l’équilibre entre chaque faction et certaines sont clairement plus fortes que d’autres.

La pioche commune
Mais comme je disais, il y a également une pioche commune.  Alors que les cartes de sa pioche personnelle se tirent au hasard, j’aime assez bien la mécanique de pioche des cartes communes, assez 1022 Imperial Settlers 2proche du draft il faut l’avouer.  On va tirer autant de cartes de la pioche commune qu’il n’y a de joueurs +1 et chacun va choisir une carte parmi celles-ci.  On fait cette opération une seconde fois mais le premier à choisir sera le dernier à avoir choisi lors de la première série pour ensuite passer à l’avant-dernier,…  Bien vu et assez équilibré.  Surtout que l’équilibre de ces cartes est très bien réalisé.  Et si, par malheur, l’une ou l’autre donne un avantage légèrement plus fort, il reste une action aux joueurs permettant de détruire une carte adverse, ce qu’ils vont réaliser assez régulièrement.

Interaction
Mais, à l’exception de cette action de destruction et de certains pouvoirs permettant de voler une ressource ou l’autre, il faut bien admettre que l’interaction est absente du jeu et que les joueurs se retrouvent vite à réfléchir chacun dans son coin comment optimiser les cartes qu’ils ont jouées avec celles qu’ils ont en main lors de ce tour.

Les choix
Comme je l’ai écris plus haut, les choix dans Imperial Settlers sont assez limités et consistent principalement à suivre la stratégie de son deck faction.  Néanmoins, vous devrez faire les bons choix lorsque vous choisirez les cartes communes ou lorsque vous jouerez vos cartes.  En effet, les cartes peuvent être jouées de différentes manières et ce sera à vous de déterminer quelle manière est la plus adéquate en fonction de ce que vous voulez réaliser à ce tour, des combinaisons possibles et de la stratégie de votre deck.  Au plus le jeu évolue, au plus facile vous aurez à jouer toutes vos cartes et au moins les choix seront nombreux car il vous suffira de les jouer…

La gestion des ressources
La gestion des ressources est l’aspect qui m’a le plus enthousiasmé dans Imperial Settlers.  En effet, tenez-vous bien ( 😉 ), à la fin de chaque tour, vous perdez toutes les ressources qu’il vous reste!!!  Peu de place est laissée à la stratégie mais beaucoup plus à l’optimisation.  Vous allez devoir dépenser toutes vos ressources si vous voulez être efficace.  Vos ressources serviront principalement à construire des bâtiments, mais la seconde originalité d’Imperial Settlers est que, un peut comme dans DEUS, lorsque vous construisez un bâtiment qui produit des ressources, il produit directement ces ressources.  Autrement dit, vous allez dépenser des ressources pour, entre autre, construire des bâtiments qui vont vous apporter des nouvelles ressources que vous pourrez ensuite dépenser,…  Il va falloir bien réfléchir à tout ça!  Construire des bâtiments qui permettent de dépenser des ressources contre des PVs ou contre des nouvelles cartes à piocher peut alors être judicieux pour pouvoir dépenser toutes ses ressources efficacement.

J’ai été légèrement déçu par Imperial Settlers car, vu ce que j’en ai entendu, j’en espérais plus.  Les decks préconstruits dirigent trop les joueurs qui voient leur stratégie complètement prédéfinie et leurs choix faciles et orientés.  De plus, l’équilibre entre les factions aurait pu être meilleure.  Néanmoins, les futures extensions permettront de faire évoluer le jeu pour ajouter la possibilité de construire son deck soi-même.  Le matériel est superbe.  Les joueurs aimant optimiser leur tour dans leur coin avec les cartes qu’ils auront à leur disposition prendront leur pied avec Imperial Settlers.  Cerise sur le gâteau, la gestion de ses cartes et de ses ressources est magnifique grâce notamment à cette mécanique qui provoque la disparition complète de toutes les ressources à chaque fin de tour.

___________________________________________________

Pascal:     6,5/10

Sur papier, Imperial Settlers correspond à à peu près tout ce que j’apprécie dans un jeu de société moderne : jeu de carte, style et matériel très sympa, dès règles assez simples mais une bonne profondeur, une durée contrôlée, des tours de jeux courts, une mécanique subtile, une interaction assez forte, une bonne rejouabilité grâce aux différents peuples.  Juste l’aspect asymétrique qui m’inquiète un peu, mais contrôlé, ca peut être sympa.

Lorsque SwatSh me propose la partie, je n’hésite pas ! C’est l’occasion de voir si le jeu rejoindra ma ludothèque dès que la vf voit le jour.

Et oui, ca me paraît top tout çà … on commence avec une mise en place rapide, les règles n’augurent que du bon.  La partie débute, SwatSh avec les romains, et moi avec les barbares, les premières actions tiennent la route.

La partie s’emballe … mon adversaire marque des points, beaucoup de points, à chaque tour.  Ses cartes de romains se combinent très très bien.  Ok, je dois sûrement pouvoir faire la même chose avec mes barbares.  Sûrement, je croule sous les ouvriers, et je sens bien que les cartes me poussent à faire l’action ‘Raze’ bien plus que mon adversaire.  Allez essaie.  Allez, ca doit être possible…. ou pas.

Mon adversaire n’a pas de cartes que je peux détruire en faisant l’action « Raze’.  Mes cartes ne se combinent pas.  Il est trop tard pour espérer rattraper le retard. Peine perdue.  Attendons la fin de la partie … Finalement le jeu aurait pu être plus court… Score sans appel, ridicule.  Je ne me souviens pas m’être fait ratatiné comme çà…

Voilà en gros ce que j’ai ressenti pendant la partie. J’admets que j’ai mis un peu de temps à comprendre la stratégie que je devais adopter avec les barbares.  LA stratégie, parce qu’elle est dictée et unique.  Et ca marchera peut-être … si les cartes arrivent dans le bon ordre.  Grosse déception, donc.  La sensation en fin de partie est donc mitigée.  Sensation bizarre, et questions multiples : est-ce que le jeu est déséquilibré ? n’y a t-il qu’une seule stratégie par peuple ? est-ce que je gagnerais la seconde partie en connaissant dès le départ la technique à suivre ? Est-ce que j’ai loupé quelque chose ?  Est-ce que je suis à ce point nul ?

J’ai probablement loupé quelque chose, je suis certain que le jeu est bon…

____________________________________________________

Tapimoket:  8/10

Impérial Settlers est un très bon cocktail entre le jeu de civilisation, de développement, de cartes avec un soupçon d’interaction.

Les règles sont claires (en VO en tous cas) et la durée d’une partie est correcte puisqu’elles vont tourner autour d’une heure de jeu.

Le matériel est fort bien illustré avec des personnages toonesques proches de ce que l’on peut croiser en jeu vidéo.

Les joueurs de jeu de développement seront également ravis de trouver des jetons en bois de toutes sortes pour représenter les ressources.

Mais pas que…. Car des épées et des boucliers, nous donnent la joyeuseté de se mettre sur la tronche à un moment ou un autre.

Bien que l’interaction est plutôt moyenne, puisqu’on aura tendance à se développer un peu dans son coin, on prendra, quand même, beaucoup de plaisir à faire grandir son peuple et son empire… D’ailleurs il existe même un mode solo que je n’ai pas testé.   Moi, j’ai plutôt bien aimé et j’ai enchaîné pas mal de parties

Puisque ce jeu n’existe pas en français, je tiens à préciser que l’anglais est très accessible.

____________________________________________________

1022 Imperial Settlers 3

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

1 réponse

  1. Eucalys dit :

    Ce jeu devrait sortir en français bientôt , chez edge .Ce qui devrait être plus agréable car il a quand même du texte sur les cartes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *