• OddVille - FICHE DE JEU
  • 5

OddVille

Note moyenne
8.33
(3 notes)
Règles: 20' - Partie: 50'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh: 8 /10

OddVille fut pour moi la découverte d’Essen.  Je n’en avais pas entendu parler auparavant  et lorsque je suis passé devant le stand de What’s Your Game, je me suis arrêté.  What’s Your Game est un très bon éditeur puisqu’ils ont déjà publié le Vin d’jeu d’l’année 2011: Vinhos mais aussi un de nos coups de coeur 2010: Vasco Da Gama.   2010, 2011 et quoi en 2012?  Asgard bien évidemment mais aussi OddVille.  Après une brève explication des règles, j’avais compris que ce jeu était pour moi!

Et de fait, OddVille est un pur plaisir.  OddVille est un petit jeu de cartes stratégique et sans hasard!  Oui, oui, j’ose l’écrire 😉

Le coeur du jeu est assez original: Chacun dispose des 4 mêmes cartes actions.  A son tour, on a le choix entre 6 à 14 actions:
1 à 12) On peut jouer une de ses cartes actions de sa main sur la table: On a alors le choix entre les 1 à 4 cartes actions de sa main et entre les 3 actions disponibles sur la carte action jouée.
13) On peut reprendre les cartes actions jouées sur la table en payant un nombre de pièces = au nombre de cartes action encore dans sa main.  Autrement dit, si nous avons joué nos 4 cartes actions, cela ne nous coûte rien, mais si nous n’en avons jouée que 1, on paiera 3 pièces pour la récupérer dans sa main.
14) On peut construire un bâtiment de la ville.  Pour cela, on doit posséder le bâtiment devant soi, payer les ressources nécessaires et placer le bâtiment dans la ville en respectant les règles de pose.  Ensuite, on va placer un de ses bonshommes sur le bâtiment.  Puis on reçoit le bonus du bâtiment construit ainsi que de ceux adjacents.

L’originalité d’OddVille réside dans les 4 cartes action qu’on peut jouer.  Chaque carte action permet 3 choses: recevoir des pièces, récolter une ressource ou prendre un bâtiment devant soi.  Le truc, c’est que les cartes actions ont une puissance différente.  La carte action la plus faible ne permet pas de recevoir des pièces d’argent, permet de ne récolter qu’un bois, et de prendre gratuitement que le bâtiment le plus à gauche de la rangée des bâtiments.  Tandis que la carte actions la plus puissante permet de recevoir 3 pièces, de récolter n’importe laquelle des 4 ressources ou de prendre gratuitement un des 5 bâtiments les plus à gauche de la rangée des bâtiments.  Le choix de la carte action à jouer est un des plus difficile à OddVille.

A la fin du jeu, on va gagner des PVs en fonction des bâtiments qu’on aura pu construire dans la ville.  Vous devez ajouter à ça d’autres petits mécanismes apportant encore plus de richesse au jeu tels que le fait que récolter des denrées coûte de plus en plus cher en fonction du nombre de joueur la possédant, le fait que certains bâtiments apportent comme bonus de recevoir l’appui d’un type de noble jusque quand un autre joueur construira un bâtiment dont le noble est le même,…

OddVille est donc un jeu sans hasard, où l’interaction entre joueurs est limitée mais bien présente et où vous devrez faire preuve de stratégie pour acquérir les meilleurs bâtiments & les ressources nécessaires afin de pouvoir les jouer au meilleur moment.

Philrey212: 9/10 (partie partielle)

Odd Ville est la petite surprise de Essen 2012. Ce jeu petit format propose une mécanique peu innovante mais qu’on ne retrouve pas très souvent non-plus. On y retrouve de la gestion de ressources d’une manière innovante via un petit plateau de jeu. On y place un de ses pions qui restera là jusqu’à ce qu’on dépense la resource spécifiée. Ce « blocage » n’a pas eu d’impact sur notre début de partie mais en aura certainement plus tard, lorsque la fin du jeu approchera.

Autre aspect intéressant: les 4 cartes actions, identiques pour chaque joueur. Chacune d’elle offre 3 possibilités mais chacune de « puissance » différente. Lorsque toutes les carte ont été jouées, on les reprend toute en main. On peut les reprendre avant en payant. Ce qui permet de rejouer une deuxième fois de suite la même carte.

Chaque joueur aidera à développer Odd Ville en achetant les cartes disponibles. En plaçant une nouvelle carte en ville, le joueur activera les cartes voisines pour en recevoir leur bénéfice.

En bref, Odd Ville est absent de hasard (excepté pour les cartes disponibles à l’achat), offre des règles courtes et bien expliquées, propose une réflexion à chaque tour avec une légère planification et gestion de resources. Odd Ville est donc facile à sortir. Bonne surprise donc.

Ren:  8/10
Bon je vais être honnête avec vous, j’ai la flemme d’expliquer les mécanismes du jeu. Pas que le jeu m’ait déplu, pas du tout (la preuve je lui donne une bonne côte). Mais j’ai la flemme, je n’y peux rien, je suis né comme ça, moins j’en fais mieux je me porte. Donc je vous invite à aller lire les critiques de Swa et Phil si vous voulez en savoir plus sur le jeu. Après tout, pourquoi se fatiguer quand le travail a déjà été fait, et bien fait? Allez, je fais un effort surhumain, j’ajoute quand même deux éléments, même trois: de un le jeu a un petit feeling d’Alhambra pour la construction du plateau (bâtiments placés orthogonalement). De deux il a un petit feeling de Palais Royal (chaque bâtiment a des points différents). De trois je me demande si la rejouabilité sera élevée, car si le mécanisme de choix des actions est pas mal, les choix sont quand même limités, et j’ai peur que le jeu soit répétitif.

Raf: 8/10

Le jeu est très agréable, mais la stratégie est assez basique, on commence par ce qu’on veut et ensuite on observe le plateau et ce que font les autres et en fonction de cela on optimise. ce qui me fait rejoindre l’avis de Ren sur la rejouabilité du jeu, car après quelques parties, je crains quon ai fait le tour et qu’il soit lassant, maintenant gros point positif, c’est que j’ai vraiment envie de refaire ces parties

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

5 de réponses

  1. Crenom dit :

    Salut François Xavier,
    A l’exception du thème, ces 2 jeux n’ont absolument rien à voir. Les bâtisseurs est beaucoup plus basic et simple voire simpliste. OddVille, tout en restant un jeu simple et familial est beaucoup plus élaboré et se base sur un principe de jeu de cartes actions. Personnellement, je préfère largement OddVille.
    Amuse-toi bien François Xavier,
    SwatSh.

  2. Francois Xavier dit :

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je ne connais pas ce jeu.

    Mais, au premier abord, je lui trouve une ressemblance avec les bâtisseurs moyen-âge, est-ce que c’est le cas pour ceux qui connaissent les deux jeux ?

    A bientôt.

  3. zermel0 dit :

    Attention, j’ai un gros doute pour la rejoubilité, je cite par exemple l’excellent Race for the galaxy, qui a priori ne semble n’avoir que peu de profondeur, sauf qu’avec le temps et des centains (milliers ?) de parties jouées, je me rend compte du contrôle qu’on a sur ce jeu (et je suis un très gros joueur) et pas seulement du « je m’adapte avec le temps », bref, ça va BIEN plus loin que 7wonders par exemple. Et après quelques parties de ce jeu, je ressens une profondeur énorme à venir, des subtilités inattendues. Donc j’espère ne pas avoir tort, mais ce jeu je le sens bien

  4. Crenom dit :

    Ok, merci pour l’info Sebduj 🙂
    Et alors? C’est encore mieux avec cette règle?
    SwatSh

  5. Sebduj dit :

    Juste pour signaler que vous avez planté une règle qu’on ne peut pas constuire au-dessus du marché central, même dans les colonnes adjacentes a ce dernier. Oui la marché central n’est pas si central que ca 😉 Oui c’est pas très grave 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *