• Vinhos - FICHE DE JEU
  • 8

Vinhos

Note moyenne
9.30
(5 notes)
Règles: 75' - Partie: 180'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Récompense(s):
pub pub

SwatSh: 10 /10

1) Essen 2010

A Essen cette année, plusieurs jeux sur les vins sont sortis. On en a testé quelques uns (Vino, Toscana), j’ai lu les règles d’un autre (Grand Cru), aucun ne m’a vraiment attiré malgré la filiation évidente à Vin d’jeu! 😉 Hé oui, Vin d’jeu fait des émules chez les auteurs de jeu maintenant! Qui l’eut cru? 😀

Bref, à Essen, un seul jeu sur les vins m’attirait, c’était Vinhos. Malheureusement, l’éditeur a loupé le coche et n’a pas réussi à produire le jeu avant Essen. Essen raté donc pour Vinhos, ce qui l’a empêché d’être aux devants de la scène au moment où il fallait, ce qui explique certainement le buzz « mesuré » autour de Vinhos.

2) Thème

Vinhos est donc un jeu sur les vins, on achète des vignobles, des propriétés viticoles, des oenologues qu’on rémunère, des experts pour améliorer son vin. On construit des caves pour pouvoir les conserver plus longtemps car à chaque tour, les vins vieillissent et pourrissent si on ne dispose pas d’une bonne cave. On peut également vendre ses vins ou les présenter à la grande foire nationale du Portugal en essayant de plaire à des célébrités qui nous aideront à produire des vins encore meilleurs. Bref, le thème est bien respecté, il est un peu collé il est vrai mais tellement bien reproduit sur tous les éléments du jeu qu’on est dedans. Je vous conseille d’ailleurs d’y jouer un verre de vin à la main!

3) L’ouverture de la boite et des règles

Ce qui frappe dès l’ouverture de la boite, c’est d’abord la beauté du matériel et des dessins. Le plateau est magnifique. Tout ça donne envie. Puis, on ouvre les règles. Oufti! 15 pages de règles bien condensées, ça fait peur. Et il y a de quoi! Il m’a fallu plus de 7 jours à raison d’une heure par jour pour les lire, les relire, les apprendre et les résumer + 1h15 d’explication. On a affaire à du costaud, du très costaud! Je pense que dans la catégorie « Jeu moderne de gestion à l’Allemande », Vinhos bat tous les records de complexité. Il faut le savoir, ça peut en rebuter certains.

4) Mécanismes

Mais ensuite, quel festin! Le jeu regorge d’une multitude impressionnante de mécanismes qui s’imbriquent l’un l’autre: giga génial! On s’est fait la réflexion que de nombreux mécanismes représentaient un jeu en entier à eux tout seul et qu’il n’aurait pas été étonnant de voir sortir un jeu ne présentant que tel ou tel mécanisme particulier! Peu de ces mécanismes ne sont pourtant super originaux mais j’en citerai 3 qui m’ont marqué:

  • Le pion « tour de jeu » joue! Vinhos est le premier jeu que je vois où le pion indiquant à quelle phase on est et dans quel tour de jeu on est joue également dans le jeu. En effet, ce pion tour de jeu navigue dans les cases actions. Lorsqu’on choisit l’action où se situe le pion, on doit payer une taxe de 1.000 bagos. OK, c’est pas trop dans le thème mais c’est original.
  • Pour gagner de l’argent, il faut aller à la banque! Dans le jeu, quand on dépense de l’argent, on doit payer en liquide, mais quand on en gagne, il est déposé sur notre compte en banque. Ce qui veut dire qu’on est assez vite à court d’argent et qu’on doit alors « perdre » une action pour aller chercher ce qu’on a gagné à la banque.
  • Sur les 9 actions disponibles, la plus compliquée est l’action « passer ». Je n’ai jamais vu un jeu où le simple fait de passer était si compliqué!

5) Idée du jeu

Mais j’allais oublier l’essentiel: Vinhos est un jeu classique de placement d’ouvriers. Le jeu dure 6 tours et à chaque tour on effectue 2 actions sur les 9 disponibles. Si je me rappelle bien mes tables, cela veut dire 12 actions en tout et pour tout sur la partie. Et bien oui et non car il existe 4 types d’actions qui ne sont pas des actions et ne comptent pas dans ce nombre de 2 actions! Et voilà, ça commence déjà: c’est compliqué!!! Mais ceci reflète bien une des grandes subtilités de Vinhos: tout est question de bon timing (choisir la bonne action au bon moment) et d’efficacité (optimaliser son action afin de ne pas devoir la refaire trop souvent). Un bon exemple est la banque (cfr plus haut). On y va pour chercher de l’argent en liquide: cela ne rapporte strictement rien! Aucun PV! Il faut donc y aller quand notre compte est bien rempli et donc veiller à ce qu’il soit suffisamment rempli lorsqu’on aura besoin d’argent. L’idéal étant de ne devoir y aller qu’un minimum de fois.

6) Conclusions

Si on accepte une complexité élevée des règles, Vinhos est un jeu dans la lignée des tous grands jeux de gestion car il possède tout d’un grand!: stratégie, interaction, multitude et difficulté des choix, et différentes stratégies gagnantes: dans notre partie, seuls 5 points séparaient le premier du second (89 – 84 points) alors que leurs stratégies étaient opposées (l’un était très riche et claquait son fric tandis que l’autre achetait le moins cher car il était pauvre).

Nouvelle partie:

Cette nouvelle partie a confirmé tout le bien que je pensais de ce jeu et encore plus! J’ai augmenté ma cote à 10/10. Il est vrai que Vinhos a un défaut: l’explication des règles qui prend 1 heure 15. Mais à part ça, c’est un pur bonheur avec des choix difficiles, des stratégies différentes,… De plus, le plateau est très explicite et permet de ne pas être plongé dans les règles même s’il est difficile de retenir toutes les subtilités des règles d’un coup.

Dans notre partie, le joueur gagnant haut la main, a 2 fois passé sur ses 12 actions. Chose qui ne s’était pas produite lors de la première partie. Passer serait donc une action à considérer à sa juste valeur… Un pur bonheur disais-je!

Philrey212: 9,5/10

Que dire sur Vinhos? Qu’il sera difficile de faire un commentaire complet. La raison principale est le fait d’avoir de nombreuses règles. L’ensemble offre une profondeur de jeu incroyable, rend le jeu complexe et, évidemment, plus qu’intéressant. Il nous faudra certainement plusieurs parties pour maîtriser tous les aspects du jeu.

Premier coup d’oeil, le matos. Un plateau de jeu central de bonne taille et bien rempli. Rien qu’à le regarder, certains pourraient attraper mal à la tête 😉 Et chaque partie du tableau est accompagnée de règles bien précises. Ensuite, les plateaux individuels. Rien d’exceptionnel ici mais ces plateaux sont nécessaires pour respecter le thème (ils représentent nos parcelles de terre sur lesquelles chacun développera ses vignobles). Le reste du matériel est classique: jetons et pions en bois, tuiles, etc.

Après l’installation viennent les règles. Comme elles sont nombreuses, cela prend du temps à expliquer. Comptez plus d’une heure. Et oui, c’est le prix à payer 😉 Merci à SwatSh pour ces explications claires, comme d’habitude. Ensuite vient le début de la partie. Evidemment, avec autant de règles, on ne sait pas trop par où commencer.

Le premier mécanisme est le choix des actions (mécanisme important et donc central sur le tableau de jeu). Ici, on déplace son pion sur une des 9 cases disponibles. En sachant qu’on ne peut se déplacer que d’une case gratuitement (1000 à payer si une case en plus). Aucune action n’est bloquée par un joueur mais le deuxième joueur devra payer plus pour faire son action. Cela évite de bloquer un joueur complètement mais offre un petit moyen de dissuasion.

Autre mécanisme important est la gestion de son pognon. Et le pognon, on peut l’avoir en liquide ou sur son compte. Même chose ici. On dispose de cash qui nous permet de faire nos emplettes à gauche et à droite. Nos revenus par contre sont directement versés sur notre compte. Résultat, et bien il faut passer à la banque pour se refaire du cash. La banque sert aussi à réaliser des investissements qui nous rapporteront des intérêts à chaque tour.

Le dernier mécanisme unique ici est la participation à la foire vinicole. Ici, chaque joueur propose un vin au concours et gagne des points de prestige (votre vin est-il assez prestigieux?). Ces points sont différents des points de victoire finaux. Cette foire pourrait presque faire l’objet d’un jeu à part entière. Elle donne une dimension supplémentaire au jeu, le rendant évidemment plus complexe.

Les autres mécanismes sont tout aussi important à différents moment de jeu.

Tous cela donne un jeu d’une profondeur incroyable, offre des choix complexes, permet des stratégies diverses et exige une bonne dose de réflexion. Vinhos n’est donc pas le genre de jeux qu’on sortirait après un repas bien arrosé 😉

Nouvelle partie:

Cette deuxième partie confirme la première. Cette fois, trois joueurs. Les tours sont un peu moins fluides car il faut constamment vérifier ses adversaires. Je relis mon commentaire précédent et je remarque qu’un terme revient régulièrement: complexe. Et bien, oui, les règles sont nombreuses mais sont assez logiques. J’ai donc moins ce sentiment de jeu complexe mais plus de jeu complet. Tous les mécanismes s’emboîtent parfaitement; laissant un choix varié de stratégie à suivre.

Du coup, j’en augment ma cote qui passe de 9 à 9,5. Pas 10 car il faut quand même passer à travers les règles et que le jeu n’est sans doute pas accessible au premier venu.

Il ne faut pas avoir peur de Vinhos: accompagnez-le d’une bonne bouteille et vous n’y verrez que du … vin 😉

Thierry: 10/10

Et bien, je peux vous dire que pour du vin portugais, ce n’est pas de la piquette. Avec Vinhos, il s’agit même d’un très grand Grand cru ! Le jeu est magnifique, présentant une multitude de mécanismes fonctionnant à merveille. Vinhos est un énorme jeu de gestion qui nécessite de prendre en compte de nombreux paramètres. Chaque action requiert en effet une bonne vision d’ensemble. Prenez par exemple le choix des vignobles (qui est une des 9 actions de base), et bien rien que pour cela, faut se poser la question de la région du vignoble (7 régions possibles avec des qualités de vin différentes et donc des attributs différents), du nombre de vignobles à acheter et de vérifier le type de vin disponible (rouge ou blanc). Et en réalité, ce choix dépend surtout du type de domaine que vous voulez aménagez (sur votre plateau individuel) – voulez-vous beaucoup de domaines avec une qualité de vin médiocre ou peu de domaines mais avec du vin de haute qualité (et donc avec œnologues, caves et propriétés dessus), voire même un peu des deux.

Et oui, Vinhos n’est que choix permanent : quel vin produire, quel vin présenter à la foire et à quel moment, à quels experts faut-il faire appel ou à quels VIP s’associer en fonction de sa stratégie. Puis, il y a la banque à gérer car tous ces choix coûtent de l’argent que vous avez sur un compte mais pas en liquide, faut donc y passer (mais le moins possible). Et évidemment, pour gagner, vous devrez aller vendre et exporter votre vin mais là à nouveau les mécanismes des marchés ne sont pas simples et représentent pratiquement des jeux dans le jeu. Pour agrémenter le tout, le jeu est assaisonné de toute une série de subtilités (telles que les cubes ressources, les déplacements et ordre des joueurs, la gestion de ses tonneaux,…). Bref, rien que du bon, rien que du lourd. Et pour peaufiner l’œuvre, vous avez droit à un splendide plateau très clair et très visuel. Un petit chef d’œuvre qui mérite, à mes yeux, une cotation maximale.

Raf:  8,5/10

Vinhos ou comment en prendre plein la tête et plein les yeux pendant 3 heures!! Déjà bonne chance pour passer à travers 1h30 de règles, heureusement le plateau est très bien fait. Ensuite, il faut trouver sa stratégie sur un plateau qui offre un nombre incroyable de possibilités et des mécaniques sans failles et innovantes.

Vous avez compris Vinhos est fait pour les tous gros joueurs, rien n’est laissé au hazard, tout n’est que réflexion.  Résultat:  le temps parraît interminable quand vous voyez que le front (dégarnit) de vos adversaires chauffe à 99% de son rendement.
Le plaisir du coté fun du jouer est totalement nul içi et ça je le regrette vraiment, le seul plaisir est de vous torturer les méninges et de voir le résultat.
De mon avis pour qu’un jeu soit bon, le point numéro un est qu’il soit réfléchit et sans hasard mais je pense qu’ici Vinhos va trop loin dans ce domaine au détriment du jeu lui même.C’est vraiment le seul bémol!

Au centre du plateau se situent les 9 actions disponibles. En haut à gauche les vignobles à acheter, en haut au milieu la météo qui influence une série de choses (la production de vin, le goût des célébrités et les goûts à la mode), en haut à droite les 3 célébrités et les différents bonus qu’ils peuvent apporter en échange d’un vin, juste en dessous la foire national aux vins avec son calcul de points « foire » propre, en bas à droite la banque, en bas au milieux les caves à qui l’on peut vendre du vin et en bas à gauche la vente de vin internationale qui permet de gagner des PVs.

Vin d’jeu d’aide:

Vinhos vin d jeu 1

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

8 de réponses

  1. Enguerrand dit :

    Bonjour,
    Une de nos boutiques favorites met en vente une version « Vinhos Deluxe Edition – « Special Cuvée » ». avec un prix XXL. Est-ce que quelqu’un l’a testé ? Vaut-il le prix évoqué ?

  2. Crenom dit :

    OK Abitbol, quand j’ai l’occasion de jouer un jeu à 2, j’écrirai mon ressenti à 2 joueurs rien que pour toi 🙂
    Amuse-toi bien,
    SwatSh.

  3. Abitbol dit :

    Merci de ta réponse. C’est une question que je me pose sur à peu près tous les jeux, puisque je joue beaucoup en couple. En fait, il faudrait inclure à chaque « test » de jeu une remarque sur la jouabilité et l’intérêt à 2. J’vais lancer une pétition pour que tous les sites et blogs de jeux soient obligés de le faire!!!!

  4. Crenom dit :

    Salut Abitbol,
    Je n’y ai jamais joué à 2 mais j’ai l’impression qu’il devrait très bien tourner à 2.
    Amuse-toi bien,
    SwatSh.

  5. Abitbol dit :

    Bonjour,
    Petite question : le jeu est-il aussi intéressant à 2?

  6. Gamer dit :

    Ce jeu est génial mais méconnu. L’explication des règles est longue au début mais ça en vaut la peine pour ce petit bijou.

  7. Crenom dit :

    De fait el grillo, rouge s’est pris une raclée! 😉 Il a aussi adoré le jeu mais n’a pas osé écrire son commentaire…
    J’ai toujours su que tu avais bon goût 😉

    SwatSh.

  8. el grillo dit :

    Je ne sais pas qui est rouge mais il n’est pas très bien là…
    Vinhos, grosse grosse impression à la deuxième partie (ma première fut un calvaire). Je n’avais aucun doute quant à la note sur Vin d’jeu, on sent les gens qui ont du goût 😉
    Amitiés ludiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *