• Camel Up Cards (+ vidéo) - FICHE DE JEU
  • 5

Camel Up Cards (+ vidéo)

Note moyenne
9.00
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 20' - Partie: 30' - Meilleur score: 22
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1485 Camel up cards 1ren-4

Ren: 9/10

Je vous vois venir, blasés que vous êtes: « c’est pas vrai, encore une version cartes d’un jeu, après on aura la version dés, avant qu’on ne se tape la version solo de la version cartes elle-même dérivée de la version dés ». Bref, vous vous méfiez, et à raison, j’ai déjà parlé de ce sujet dans La Granja No Siesta.

Et bien vous avez tort! Je n’ai pas joué à Camel Up, mais vu le succès qu’il a rencontré, et son Spiele, je suppose que c’est un bon jeu. Et bien on peut dire cela aussi de son petit frère, Camel Up Cards. Ne me demandez pas de comparer les deux puisque je n’ai pas joué au grand frère. Mais le principe de base est le même, i.e. chaque joueur va devoir parier sur l’ordre d’arrivée des chameaux dans une course de chameaux (on n’a donc pas « son » chameau, on parie simplement sur l’ordre d’arrivée). Il y a 5 chameaux, et un paquet de cartes identiques pour chacun des chameaux, représentant le nombre de cases dont on va faire avancer le chameau de la couleur correspondante quand on tire la carte en question. Au début de la partie on en distribue un certain nombre à chaque joueur (selon le nombre de joueurs). Puis via un système de sélection dont je vous épargne la description (mais qui est très bien fait), on va constituer le deck de cartes duquel les joueurs piocheront pour faire avancer les chameaux (le deck est commun). Le système de sélection va faire en sorte que vous (et vous seul) connaissiez un certain nombre de cartes, que vous (mais aussi les autres joueurs) connaissiez un certain nombre d’autre cartes (ce qui signifie que les autres joueurs vont éventuellement déduire certaines informations, e.g. « tiens il n’a pas mis de jaunes, sans doute qu’il ne va pas parier sur le chameau jaune ») et que vous (et vous seul) connaissiez les cartes que vous avez défaussé pour la manche. Last but not least vous allez garder un « joker », i.e. une carte que vous seul connaissez et que vous pourrez jouer à la place d’une carte piochée dans le deck.

La course en elle-même est simple sur papier: chaque joueur joue à tour de rôle, et à son tour un joueur doit faire une action course, et peut faire une action pari.

Pour les actions courses le joueur a le choix entre:
1. piocher une carte du deck et faire avancer le chameau correspondant du nombre de cases indiquées (je tire une carte chameau jaune de 2 –> j’avance le chameau jaune de 2)
2. jouer sa carte joker et faire avancer le chameau correspondant du nombre de cases indiquées,
3. placer le fennec ou placer le palmier sur la course. Le fennec fait peur aux chameaux et fera reculer d’une case tout chameau qui arrive dans la case où est le fennec (puis le fennec disparaît). Le palmier c’est le contraire, il fait avancer d’une case en plus quand on arrive sur sa case, idem il disparaît juste après.

Pour les actions pari le joueur peut: 1485 Camel up cards 2
1. prendre une carte pari sur la manche
2. prendre une carte pari sur le résultat final

Il faut savoir que la course se joue en plusieurs manches. Le nombre exact n’est pas connu au départ, et dépendra des cartes que les joueurs sélectionneront dans la première partie du jeu. Et il y a donc des cartes qui permettent de parier sur le résulat d’une manche (i.e. le classement de la course au moment où le deck de la manche est épuisé) et d’autres sur le résultat final (i.e. le classement au moment où le chameau vainqueur a franchi la ligne d’arrivée). On peut parier sur la gagnant de la manche ou de la course, sur le perdant de la manche ou de la course, et sur le chameau qui va terminer au milieu. Sachant que si on parie sur un gagnant et qu’il termine dernier, on aura des points de pénalité. Et vice-versa en cas de pari sur le perdant qui gagne la course…

Dernier point à ajouter sur la course, et non des moindres, les chameaux montent l’un sur l’autre quand ils sont sur la même case. Et ils se déplacent « ensemble », en commençant par le chameau dont a tiré la carte. Exemple: si le chameau jaune est sur le blanc lui-même sur le bleu, si je tire une carte blanc 2, j’avance le blanc et le jaune de deux cases. Et c’est le chameau qui est au dessus qui en tête. Cette petite règle toute simple est assez retorse. Dans l’exemple que je viens de donner, si j’ai parié sur la victoire du chameau blanc, on peut tirer autant de cartes blanches qu’on veut ça ne changera rien, le jaune bougera en même temps et restera en tête…

Tout ça donne un jeu super plaisant, avec une profondeur bien plus grande que ce qu’un premier coup d’oeil pouvait laisser entrevoir, tout en restant simple et accessible pour les joueurs occasionnels, le tout avec un graphisme parfaitement adapté à la cible du jeu (les tronches des chameaux sont excellentes). Le rapport qualité prix est tout simplement impeccable!


1485 Camel up cards 5


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 7 minutes par Ren

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

5 de réponses

  1. Lapinesco dit :

    Ptain, il a manqué d’un cheveu de me piéger le bougre 🙂

  2. Ren dit :

    Bonjour Lapinesco,
    Par rapport à son aîné je ne peux pas dire vu que… nan je déconne! (nous aussi on sait rire chez Vin d’Jeu )
    J’en profite pour te remercier de tes nombreux commentaires!

  3. Lapinesco dit :

    Merci de la mise en lumière !

    Il est comment par rapport à son ainé ?

    (nan je déconne)

  4. Ren dit :

    Bonjour Gile,
    Clairement plus il y a de joueurs « mieux » c’est, vu qu’il y aura plus de suspense et plus de compétition pour les cartes paris. Mais vu qu’il y a plein de cartes avec lesquelles on ne jouera pas, et vu que chaque joueur influencera les cartes avec lesquelles on jouera (via le système de sélection que je n’ai pas décrit en détail mais qui est vraiment bien fait), il y aura déjà du suspense et de l’incertitude à 2 joueurs. Comme je l’ai décrit dans la fiche je conseille le jeu à 3 joueurs ou plus (dans le genre « plus on est de fous plus on rit ») mais le jeu est tout à fait ok à 2 joueurs (j’y ai d’ailleurs joué plusieurs fois dans cette configuration, avec beaucoup de plaisir). Bon amusement!

  5. Gile dit :

    Bonjour, que vaut il à 2 joueurs? Je sais que la version originale était bien à partir de 4 joueurs… J’imagine que c’est la même chose pour cette version.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *