• Stellium - FICHE DE JEU
  • 0

Stellium

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 5' - Partie: 30' - Durée par joueur/euse: 10'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

stelliumtapimoket

Tapimoket 8/10

Les grands architectes de l’univers

Ça y est ! le Big Bang a eu lieu. Les astres se répandent dans l’univers en tournoyant, en s’entrechoquant pour former nos galaxies…

Rassurez-vous, dans Stellium nous ne jouerons pas à l’échelle de l’immensité de l’univers, mais sur un plateau avec, pour représenter les astres, des billes de différentes couleurs, mais aussi de textures différentes.

Chaque joueur, incarnant un des architectes de la création de l’univers, va alors tenter de réaliser des assemblages de différents astres selon des objectifs représentés sur de petites cartes et ainsi marquer des points de victoire : Les stelliums

Pour réussir cela, on pourra faire tourner les différents plateaux du jeu ou déplacer des astres selon des conditions particulières. A son tour, le joueur actif puise un astre dans un sac  contenant les billes et le pose sur l’univers (le plateau). Puis il réalise l’action de l’astre. Ceux-ci, selon leur couleur, ont un pouvoir précis.

Ainsi, en posant une planète verte, on peut intervertir deux astres ailleurs dans l’univers dont une planète verte.

Une comète bleue permet de pousser d’autres astres dans une direction donnée et prendre la place de la première bille qui a été poussée. il arrive même ainsi qu’un astre se retrouve éjecter de l’univers.

Les soleils jaunes permettront de faire tourner la partie de l’univers où ils seront posés, c’est à dire réaliser une rotation d’un des cercles du plateau.

20180214_111920

Enfin, la supernova rouge va attirer un astre dans un trou noir (des emplacements disséminés autour des cercles du plateau).

Ces pouvoirs nous permettront alors de réaliser un ou plusieurs de nos objectifs et ainsi de marquer des points. Lorsque cela se passe, les astres concernés pat l’objectif retournent dans le sac, on n’en laissera qu’un de son choix. A la fin de son tour, on peut alors prendre un nouvel objectif parmi ceux proposés dans une pioche ouverte, et en avoir ainsi jusque trois devant soi, quitte à en remplacer si certains ne nous conviennent plus

La main dans le sac…

Bien entendu, en fonction de la position avant son tour, on souhaite vivement avoir une couleur plutôt qu’une autre pour en appliquer le pouvoir qui nous arrange… Et c’est là qu’intervient la texture de la bille. En plongeant sa main dans le sac, vous pouvez tâtonner pour essayer de sortir celle qui vous conviendrait le mieux, puisque leur texture est différente selon la couleur. Les jaunes, un peu rugueuses, sont assez faciles à sortir, en revanche, ce sera un peu plus difficiles pour les autres !

Ceci dit, ce n’est pas impossible… Tout dépend de votre sensibilité au toucher.

Encore une chose, il est possible d’utiliser quelques pouvoirs pour « forcer » une couleur, c’est à dire appliquer le pouvoir qui ne correspond pas à la couleur de l’astre. En revanche, on sera limité à quatre utilisations et cela nous fera perdre quelques points en fin de partie.

20180214_111943     20180214_110943     20180214_111938

 

Je suis le grand architecte !

Dès qu’un joueur a atteint 20 points (ou 15 en partie courte), il remporte la partie (On finira le tour de table).

20180214_112626

Les règles sont assez simples, mais croyez moi, pour positionner les astres correctement, il faudra imaginer les interactions des différents pouvoirs et espérer qu’un autre joueur ne vienne pas gâcher votre stratégie, notamment si elle doit se faire en plusieurs tours… Vous avez donc intérêt à bien observer l’univers pour réussir un coup en une seule fois, avec la bonne action bien sûr, donc piocher la bonne bille depuis le sac. Un bon mouvement peut même vous permettre de réaliser plusieurs objectifs.

Ne cherchez pas ! On est bien dans un jeu aux airs abstraits dans lequel l’auteur a eu l’excellente idée d’ajouter la notion de toucher.
Il faudra aussi choisir ses objectifs judicieusement en fonction du contexte de l’univers. A chaque tour, il faut observer la position des astres, les objectifs des autres joueurs et ceux à disposition, et ses propres objectifs pour les combiner entre eux.

20180214_112659

Ainsi fût créé l’univers

Stellium est vraiment un jeu plaisant et agréable. Il est assez déroutant au départ, car il faudra bien visualiser les positions des astres, les effets et les cartes adverses, mais au final, sa prise en main vient au fur et à mesure du déroulement du jeu. Ainsi, vous risquez de dépasser les 30 minutes annoncées à votre première partie. Mais Stellium ajoute surtout une pointe d’originalité par la pioche de billes qui dépendra de votre sens du toucher et d’un peu de tension quand les autres joueurs se décident à décompter les 5 secondes auxqueles vous avez droit pour en piocher une.

Le matériel est vraiment sympathique avec de beaux plateaux, toutes les billes et, une boite bien conçue pour le rangement. Un sac un poil plus grand, pour les grosses main et cela aurait été parfait. Autre chose important, Stellium est à un prix très accessible au vu du matériel, ce qui est également un atout

Une fois la première partie terminée, elle en appelle aussitôt une autre.

 


20180214_113056

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *