• Kobayakawa - FICHE DE JEU
  • 1

Kobayakawa

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 1' - Règles: 5' - Partie: 15'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 3 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

 

kobayakawa-US-Box.indd

SwatSh:   7/10

Avec Kobayakawa, l’éditeur Superlude lui aussi se lance dans les jeux Japonnais minimalistes.  Et ici aussi, l’idée est simple et maline.

Le but est d’avoir la carte de plus haute valeur.  Au début du tour, on distribue une carte à chaque joueur.  Puis on révèle la première carte de la pioche.  Cette carte est nommée le « Kobayakawa ».  Allez, répétez après moi: Ko – ba – ya – kawa 🙂

Puis, on fait un tour de table et chaque joueur à son tour a le choix entre:
1) Piocher une carte et en défausser une face visible devant soi
2) Retourner la première carte de la pioche qui va remplacer le kobayakawa actuel.
2 choix, ça va 😉

Le but est d’avoir la carte la plus élevée en main en sachant que celui qui aura la plus faible pourra ajouter la valeur du kobayakawa à la valeur de la carte de sa main.  Et ça se joue au poker tout ça!  En effet, après l’unique tour de jeu, chacun doit décider s’il participe au jeu ou pas en pariant une de ses pièces et ce ne sera que parmi ceux ayant parié une pièce que se jouera la victoire de ce tour.

Et dans cet unique tour jeu, on doit savoir deviner si on a une chance de gagner ou pas.  Evidemment, le hasard joue un grand rôle mais aux vues des actions adverses, on peut arriver à des suppositions.  En effet, les cartes ont une valeur entre 1 et 15 et il y a 15 cartes 🙂  Si le Kobayakawa est un 3 par exemple, et que vous avez le 14 en main, vous savez qu’un 15 vous bat, mais aussi un 13, 12 ou 11 si c’est la carte de plus faible valeur.  Si un joueur défausse un 9 par exemple, vous pouvez vous douter qu’il a un 10 ou plus ce qui peut vous mettre à mal…  Par contre, si un autre défausse un 5 et qu’il participe aussi en payant un pièce, vous aurez peut-être la chance de l’emporter s’il a une carte inférieure au 10 car c’est à lui que sera ajouté le kobayakawa (à moins qu’il ne bluffe? 😀 ).  Evidemment, si un autre joueur décide de retourner la prochaine carte de la pioche comme nouveau kobayakawa et que celui-ci est un 11, il va vous falloir tout réévaluer…  Et puis, pourquoi ce joueur a décidé de changer de Kobayakawa alors qu’il était bien le kobayakawa de 3?  Peut-être a-t-il en main une carte de très faible valeur… 🙂

Kobayakawa est donc un petit jeu aléatoire mais malin, rempli de supposition, de bluff et de pari comme au poker.  Une sorte de poker Japonnais donc 😉

____________________________________________

863 Kobayakawa 2

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. El grillo dit :

    Comme dans tout jeu se disant de bluff, il faut enchaîner les parties savoir si le bluff est possible et bien réel (coup, skull n roses). Parfois il ne fonctionne pas vraiment même si le jeu veut nous le faire croire. Ici, ça m’a l’air bien malin. Si le bluff fonctionne et est véritablement possible, cet épure de règles serait idéale! D’après le compte rendu, le bluff est bien présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *