• Kilt Castle - FICHE DE JEU
  • 0

Kilt Castle

Note moyenne
7.75
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 40'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

KiltCastle

phil-4

PhilRey8 /10

Kilt Castle est sorti à Essen l’année passée (2016). Nous n’avons pas eu l’occasion d’y jouer sur place. Voilà chose faite 😉

Zoch nous sort régulièrement des petits jeux surprenants tels que Niagara, Beasty Bar 2, et plus récemment Dreams ou encore Spinderella.

Ici, c’est un peu un autre style avec un thème peu accrocheur, malheureusement.

A son tour

Les règles sont simples. Des cartes forment des colonnes autour du plateau. La couleur de ces cartes correspond à la couleur d’un joueur. Certaines on deux couleurs.

A son tour, un joueur doit déplacer une carte d’une des piles vers une autre destination. Il y a quelques règles à suivre évidemment pour éviter les bloquages (tout à été pensé 😉
Ensuite, le joueur concerné par la couleur de la carte (ou les joueurs dans le cas d’une carte à 2 couleurs) peut construire une tour dans la rangée d’arrivée de la carte déplacée. Si vous suivez, il est évident qu’on déplacera les cartes où se propre couleur est présente.

Il peut:
– soit placer un élément sur la première case libre, gratuitement;
– soit placer un élément sur une tour existante, en payant une pièce par élément qui la compose au joueur ayant placé le dernier élément au sommet de la tour;

Et pourquoi?P1030382

Le but est d’avoir une zone de tours contigües. Lorsqu’une rangée de carte se vide, laissant un espace libre, il y a une phase de revenu à la fin du tour du joueur en cours. Chaque joueur comptera les tours dont l’élément au sommet lui appartient ainsi que ses blasons visibles. Le total lui rapportera des pièces.

On arrivera donc parfois à payer cher afin de placer une élément sur une tour, juste pour unifier deux zones. La mécanique des cartes qui « tournent » autour du plateau exige souvent une bonne lecture du jeu afin de ne pas offrir de cadeaux à ses adversaires. Ou d’éviter une phase revenu trop rapide.

C’est donc une agréable découverte que ce Kilt Castle, qui plaira certainement aux familles ou comme petit jeu vite expliqué et bien prenant.


tapimoket

Tapimoket:  7,5/10

C’était bien tartan de la part de l’éditeur de mettre un thème sur un jeu abstrait, mais kilt ne tente rien, n’a rien. Avec ses petites tours, le jeu donnera un rendu final plutôt sympathique, mais, soyons clair, le thème restera en retrait face à la mécanique du jeu. Bref, n’ayons pas peur de dire l’écosse comme elles sont, Kilt castle reste bel et bien un jeu abstrait qui va plaire bien plus aux amateurs du genre, qu’au grand public.

J’ai apprécié le comptage des points qui se fait sur forme de revenus pour tous les joueurs et plusieurs fois durant la partie. Ainsi, chaque joueur aura quelque chose à gagner même s’il est en train de perdre et sera moins frustré que dans certains  autres jeux  abstraits, où l’on a le sentiment de n’avoir aucune chance. Bien que cela ne soit pas mentionné dans les règles, j’ai presque envie dire que les joueurs devraient garder leur argent secret, afin de conserver plus de suspens jusque la fin de la partie.

De plus, le jeu peut permettre des retournements de situation en quelques tours, ce qui laisse, au long de la partie, la rivalité possible.

Kilt Castle est mieux, selon moi, à deux ou quatre joueurs plutôt qu’à trois. Même si son thème a un peu de mal à faire surface, il est intéressant, fluide, équilibré et d’une durée convenable. A posséder, si vous êtes amateur du genre abstrait et les jeux basés sur le placement. A deux, il tourne très bien et donne la même sensation que patchwork, par exemple. Qui plus est, si vous le trouvez, les règles sont en français aussi.


P1030385

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *