• The Great Fire of London 1666 - FICHE DE JEU
  • 1

The Great Fire of London 1666

Note moyenne
6.17
(3 notes)
Règles: 45' - Partie: 80'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 3 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh: 7  /10

The Great Fire of London 1666 est tout d’abord un jeu au thème fort.  Ce grand incendie de Londres (de 1666 si je me souviens bien) est magnifiquement représenté dans le jeu: L’incendie se développe, s’intensifie et toute la population s’acharne à essayer de le réduire et y parvient mais jamais suffisamment.  Rien que pour ça je dis bravo!

Pour le reste, the Great Fire of London est assez léger.  Chaque joueur représente une couleur qu’il va défendre en essayant que ses maisons ne soient pas ravagées par les flammes.  De plus, chacun dispose de 3 cartes « objectif secret » qui déterminent quels quartier on va essayer de protéger pour gagner des points de victoires.

A chaque tour, on joue une carte qui indique dans quelle direction l’incendie va se propager et on décide vers quel quartier il se propage.  Ensuite, on dispose de 4 points d’actions qui nous permettront de déplacer les miliciens afin d’éteindre l’incendie ou d’éviter qu’il ne se propage dans une direction.

Les choix sont assez simples et The Great Fire n’est pas d’une grande profondeur.  De plus, si on y joue à beaucoup, il doit être fort chaotique.

Néanmoins, à 3 joueurs, il est très plaisant car on sait réellement influencer la direction prise par l’incendie et il est possible de protéger certains quartiers plutôt que d’autres.

Philrey212: 5/10

The Great Fire of London arrive sur la table. Pas mal curieux avant la partie. SwatSh explique les règles tant bien que mal (Raf et moi, on écoute d’une oreille peu attentive). La partie commence et les tours s’enchaînent. Rien de bien excitant. Mon impression est que le jeu est assez banal. La majeur partie du temps, c’est une « course » pour ramasser un maximum de cônes rouges (représentant l’incendie). Aléatoirement, on essaie de « protéger ses quartiers (nos 3 cartes objectifs secrets).

La chance est fortement présente et peut en frustrer plus d’un, surtout si les cartes en main ne sont pas satisfaisante. Pas de stratégie possible à cause de l’aspect chaotique du jeux. L’emplacement des quartiers de nos objectifs secrets, distribués aléatoirement, augmente encore cette part de hasard.

Malgré un jeu un peu insipide, le thème de l’incendie est super bien rendu. La « dispute » des pions pompier (limités) offre une certaine interaction. Ces pions deviennent évidemment l’élément essentiel de chaque joueur puisqu’ils permettent de contenir l’incendie avant qu’il ne s’étende à d’autres quartiers.

Raf: 6,5 /10

La partie de « The great fire of london 1666 » fut commencé a une heure assez avancée, les 120 minutes de jeu indiquées sur la boite ne me donnait pas vraiment envie d’y jouer vu la journée chargée du lendemain qui m’attendait, mais bon, SwatSh avait prit du temps a préparer les regles, fallait bien faire un petit effort même si l’envie de voir le coté négatif du jeu et ainsi le bacler trotait dans la tête, on rigole, on fait moyennement attention aux rêgles et on commence la partie dans cet état d’esprit et puis le théme plus que bien exprimé dans le jeu fait que vous rentrez dans la partie très rapidement et avec un tout autre état d’esprit. Une mini excitation s’empare de vous et on se prend très vite au jeu du super héros pompier qui doit défendre ses objectifs et protéger ses petites maisons.

La chance est relativement présente mais absolument pas dérangeante car elle découle plus des choix de vos adversaires, qui sur un plateau très chargé (je pense voulu, par les concepteurs, pour éviter un jeu trop calculatoire et rendre se coté incontrolable du feu), on fait sans raison réel tel action plutot que celle la et qui fait que le feu passe a coté et pas sur votre objectif.

En bref, un jeu avec un théme trés trés présent, ou vous passez un bon moment sans vous attendre à un jeu d’une grande stratégie

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

1 réponse

  1. LudiGaume dit :

    Argh je l’ai pas encore essayé.

    Vous m’avez donné envie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *