• Mini rogue - FICHE DE JEU
  • 0

Mini rogue

[postbox]? [customer_box]?
[philibert_fiche]? [espritjeu-fiche]? [jeuxenboite_fiche]? [parkage_fiche]? [magic_bazar_fiche]?

Serval 7/10

Le Sang d’Og ça vous parle ? Non ? C’est donc le moment d’aller le trouver puisque ce sera le but ultime de ce petit format de ce jeu solo ou coopératif sous une forme plutôt minimaliste de Dungeon crawler terme très usité dans le monde du jeu pour désigner une aventure intérieure dans les entrailles sombres d’un donjon !
Pour les amateurs du genre , Mini Rogue est librement inspiré des jeux vidéo de type Rogue like..


Vous débutez donc une aventure dans ces sombres entrailles et ses multiples couloirs avec pour seules compétences et selon votre personnage (mage, rogue, prêtresse, croisé…) librement choisit au départ un minimum de points d’armure, de rations , pièces d’or , potions ou points de vie.
A vous le long de ce périple de vous rendre de plus en plus fort en acquérant de nouvelles compétences afin d’atteindre le graal, l’ultime combat contre le boss (monstre) final, le fameux Og !

Pour la mise en place, outres les diverses niveaux mis à jour sur votre plateau personnage, 8 cartes donjon sont tiré aléatoirement et disposées en carré de 3X3 cartes.. Le boss final « les restes d’Og » est placé sur le dernier niveau en bas à droite pour compléter le carré de cartes, soit la 9ème carte. Puis sur ce même boss final sont placés 3 autres cartes « monstres » qu’il faudra au préalable pulvériser avant d’affronter Og !
Il conviendra donc par 4 fois (soit 4 niveaux) de descendre le dédale du donjon et ses 9 cartes avant d’atteindre le combat final ! C’est loin d’être une mince affaire sachant qu’en fin de donjon un monstre devra à chaque fois être vaincu pour tenter le niveau suivant.



En commençant donc par le premier étage et par la porte d’entrée, les joueurs débutent tous l’aventure sur la carte « entrée » située tout en haut à gauche. Pour passez à l’étape suivante , un joueur doit résoudre une série de challenge selon le type de carte sur laquelle un joueur arrive.
Pêle mêle , on pourra trouver des salles :

Marchands: un joueur peut marchander des pièces d’or contre des points de vie, potions, nourriture, etc…..

Feu de camp: Zone de cale, ou le joueur peut se reposer et reprendre un peu de force, de la nourriture et/ou de l’expérience qui permettra en outre d’augmenter ses propres compétences.

Trésor, Objets : acquisition d’Or, d’équipements, objets selon certaines conditions éventuelles.

Pièges, Sépulture, Sanctuaire : Selon le résultat du test de compétences….
Un jet de compétence oblige un joueur à lancer tous les dés blancs et le dé Donjon. Sur un résultat de 5 ou 6 , c’est un succès (symbole étoile), dans tous les autres cas, le joueur devra rententer sa chance !

Fantôme ou monstres : Fantôme (monstre récurrent) et bêtes malfaisantes vont pulluler et ces rencontres provoquent bien sur un affrontement !
Le combat est plutôt simple, le joueur lance ses dés blancs ainsi que le dé Donjon et éventuellement tous les dés « poison » et « malédiction « récupérés précédemment qui , vous vous en doutez, sont beaucoup moins pratiquer à utiliser pour abattre un monstre ! Sur les dés blancs, si le résultat est une croix, c’est un coup foireux, sinon il convient de calculer le total des dés pour calculer le total des dégats (sur un 6 , coup critique, un nouveau lancé vient s’ajouter au total.
Sur un résultat qui dépasse les points de vie d’un monstre, le combat est un succès. Sinon on regarde le résultat du dé Donjon, qui sur un 1 n’affecte pas le joueur sur un 2 à 5 inflige le nombre de dégâts indiqués sur sa carte (ôté éventuellement de la défense du héros). Sur un 6 ca se corse ! Aucune armure ne peut contrer les dégâts du monstre !
C’est un combat à mort, en cas de victoire du héros les récompenses en Or ou points d’expérience pleuvent 🙂 En cas de défait, la partie s’arrête là !
La dernière salle (carte) de chaque étage de donjon révèle donc un des boss que les joueurs doivent absolument vaincre pour espérer attaquer l’étage suivant, la partie est gagnée quand le joueur a réussi le défi ultime , annihiler les Restes de Og ! 

Un léger mode campagne optionnel ainsi qu’une variante « posture de combat » rendent le jeu un peu plus immersif mais c’est surtout l’extension « Profondeurs damnées » qui va amener justement un peu plus de profondeur au jeu en  introduisant des nouveaux types de cartes « Histoire » et un aspect narratif plus poussé.

Mini Rogue est donc un casse tête sous forme de Dungeon crawler, ou chaque imprécision peut avoir de lourdes conséquences. Il faudra bien entendu, quelques parties pour trouver la bonne formule et le bon chemin pour monter doucement en puissance et en compétences afin d’affronter sereinement les boss de chaque niveau.
Ce type de jeu est à la base plutôt idéal en mode solo que j’ai nettement préféré au mode deux joueurs.
Pour les amateurs du genre (dont je ne suis pas friand de prime abord) , cet opus est une belle réussite. Un jeu minimaliste, bien cadencé où le challenge est bien présent.

Avis donc aux aventuriers « solo » en quêtes de frissons !

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *