Auteur: Serval

0

HAI NOON

.. . . Spécialisé dans cette gamme de jeu au format de poche, tuiles/cartes, l’éditeur allemand Mucke spiele  nous propose une immersion au cœur de l’océan (on ne sait pas lequel mais j’ai un faible pour le pacifique) ou chaque joueur incarnera un plongeur perdu dans la contemplation de la faune et de la flore sous marine ne se doutant pas qu’une horde de requins affamés s’apprêtent à dévorer l’un d’entre eux. Une formule gagnante déjà éprouvée : un carré de tuiles de 4*4 est disposé au centre du jeu, les joueurs ont en main une série...

0

Flash God

 Dernier né de deux des auteurs du très remarqué TTMC (Tu te mets combien) Flash God est un nouveau jeu de connaissance un brin décalé comme l’était son glorieux aîné édité cette fois par l’Espadon Insouciant. . . . . 300 cartes de jeux sont à disposition pour les adeptes des Quizz. Ce dernier se joue avec deux équipes nommées God et Flash. Un petit test pour déterminer la première équipe et c’est parti…Enfin presque ! Car le concept du jeu est basé sur la connectivité, à savoir l’utilisation d’une application que l’on télécharge grâce à un QR...

0

Escape Game « Enquête à Baker street »

Après « L’Evasion d’Alacatraz« , voici une nouvelle enquête de la gamme Escape Game. Cette fois c’est Sherlock Holmes en personne qui nous confie l’affaire dans « Enquête à Baker street ». Le format Escape Game propose de résoudre une affaire en une heure à l’aide d’un livre. L’enquêteur trouvera dans ce dernier deux pages de règles, quelques encarts en cartons contenant des jetons ou objets à découper, une ou deux pages réservées au dossier de l’enquête. On nous propose ici, un rendez vous, avec Lord Duberly victime d’une agression dans son bureau au rez de chaussée de sa belle maison...

2

7 Fallen

 7 Fallen est le premier jeu de Théo Dumont et nous offre une aventure tirée d’un JCC (Jeu de carte à collectionner) made in France basée dans un univers medfan, celui des 7 royaumes.Chaque joueur incarne une divinité des 7 royaumes, le premier à détruire le dieu adverse remporte la partie. La notion de « Deck » et de « cartes » est ici remplacée par les termes « Livre sacré » et « pages » dans les règles de jeu, ça surprend un peu mais ça a le mérite d’être thématisé jusqu’aux bout des dés !...