• Les oiseaux de paradis - FICHE DE JEU
  • 0

Les oiseaux de paradis

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 45' - Durée par joueur/euse: 15'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): ,
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français, anglais
pub pub pub pub pub


Serval 8/10

Dernier jeu d’Origame tout droit sorti d’un financement participatif sous le doux nom de Birdwatcher , Oiseaux de paradis met les joueurs à l’épreuve dans un concours de photographie animalière où chacun cherchera a attirer sous l’objectif la multitude d’oiseaux colorés virevoltant dans une jungle luxuriante.

Chaque joueur a devant lui un plateau personnel (son arbre) sur lequel se poseront des oiseaux en provenance de la jungle et de la clairière toute proche (plateau central).
Au début du jeu , chaque joueur place 4 cartes oiseaux sur son arbre (au dessus du plateau personnel) , pour toute la partie , il pourra s’y trouver un maximum de 6 cartes.

A son tour de jeu un joueur peut effectuer jusqu’à trois actions en effectuant différents activités (une activité peut demander jusqu’à deux actions) parmi :

🌳 Prendre en photo un oiseau dans l’arbre

Principale action du jeu , le but est de sélectionner une carte oiseau présent au dessus du plateau personnel pour le faire descendre sous ce dernier (Journal photo)
En prenant en photo un des oiseau de l’arbre d’un joueur, un autre oiseau est effrayé et rejoint la clairière. Le joueur sélectionne donc l’une de ses cartes la positionne sous son plateau pour commencer ou continuer (toujours à droite de la précédente carte) une série de collection et envoie une autre carte oiseau sur le plateau central, la clairière, sur l’une des 4 zones possibles. L’oiseau étant effrayé, la carte est positionnée à 90°.
Si une carte oiseau possède une icone « insecte » le joueur récupère le jeton idoine. (Il est possible de collectionner ou d’utiliser 2 jetons insectes pour refaire une action).

Mais que nous rapporte le placement de carte Oiseau dans le journal photo ?


Sur chaque carte , on trouve des informations sur les points de citation (victoire) que rapporte une espèce en fonction du nombre de cartes dans une même série consécutive. La rareté de ces dernières est aussi indiquée afin de savoir quel sera la valeur du risque pris en collectionnant ce type de carte.
Ainsi les paradisiers bleus ci contre, rapportent jusqu’à 20 pts de citation au joueur en ayant une série contiguë de 4 cartes, le jeu en contient 12.
A noter d’autres espèce d’oiseau rapportent directement des points de citation.
Enfin dix oiseaux « spéciaux » se distinguent par leur dos de carte colorée ; les oisillons copient l’effet d’une carte posée précédemment dans le journal alors que des espèces hybrides apportent immédiatement des points de citation importants.

🦜 Attirer des oiseaux

Cette activité permet à un joueur de récupérer une espèce spécifique présente à la fois dans la jungle (où est toujours présente une ligne de 3 cartes oiseaux faces visibles) ET dans la clairière (uniquement les cartes faces visibles et non effrayées)

🏃‍♂️ Courir dans la jungle

Permet à un joueur de placer les 3 oiseaux de la jungle dans 3 des 4 espaces disponibles dans la clairière. La jungle est a nouveau remplie.

👁️ Zoomer (2 actions)
Une des activité nécessitant deux actions qui permet de prendre en photo l’oiseau présent dans l’arbre d’un adversaire.
En contre partie un des oiseaux de l’arbre du joueur part se réfugier dans l’arbre du joueur ciblé et ce dernier récupère un oiseau de la pioche.

📰 Publier (2 actions)

Un joueur peut prendre une des trois cartes « publication » disponible sur le plateau « Académie » (sise au dessus de la jungle) et l’ajoute à sa série de collection de photos sous son plateau.
Une carte « publication » est une carte de mission qui rapporte des points de victoire sous condition en principe liée aux cartes déjà précédemment posée dans le journal photo.
Une telle carte met fin à toute série de collection des cartes oiseaux en cours et une nouvelle série débute ainsi à droite de la carte publication.

Selon un nombre de de pages/cartes dans le journal de bord défini en fonction du nombre de joueurs, la partie s’achève en respectant le même nombre de tours pour tous les joueurs.
Un décompte a alors lieu, les joueurs marquent des points selon leur séries de photos, les missions des cartes « publication » , la majorité des Paradisiers fastueux (espèce spéciale) , la variété des espèce présente et le nombre de jeton insecte (série unique) selon un barème particulier.

Oiseaux de paradis est un magnifique petit jeu de collection d’oiseaux , Lauren Helton par ses dessins très réalistes a réussi à donner une couleur particulière a ces oiseaux au demeurant magnifiques que j’avoue avoir découverts grâce à ce jeu.
Abordable et fluide, on va forcément comparer ce jeu à Wingspan mais il est clairement plus léger et plus rapide.
Aucune ressource a gérer ici et aucun pouvoir particulier à optimiser sur les cartes mais bien un système de collection de cartes pour essayer d’optimiser les meilleures séries consécutives d’espèces ou de différentes majorités.
Le jeu pendra clairement toute sa saveur à 3 ou 4 joueurs mais la découverte de ce dernier en duo a également bien fonctionné. A noter que la version solo semble assez aboutie même si j’affectionne peu cette possibilité.
Oiseaux de Paradis ravira donc les joueurs en quête de mécaniques fluides et sera une belle porte d’entrée pour ce type de jeu car il y aura forcément des curieux qui lorgneront sur ce magnifique objet ludique.

Hommage à Jean Louis Murat récemment disparu



Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *