• Hamburgum - FICHE DE JEU
  • 0

Hamburgum

Note moyenne
9.10
(4 notes)
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

Explication des règles: 35 minutes

Durée de la partie: 1 h 30

SwatSh: 9,6 /10

Hamburgum fut la grande claque de la soirée. Je dois avouer que ce jeu, lors de sa sortie, m’était complètement passé inaperçu et je remercie vivement Philrey de m’avoir fait découvrir ce bijou.

Il est vrai que son auteur, Mac Gerdts, est loin d’être un inconnu (Antique, Imperial, Machu Pichu). J’aurais imaginé qu’Hamburgum était une sorte de « brouillon » d’Imperial ou Antique.

Mais pas du tout! D’ailleurs, Hamburgum est sorti après Imperial. Et Hamburgum est un petit chef d’oeuvre!

Ici, pas de combat comme dans Imperial ou Antique mais un double système d’achat/vente permettant d’engranger de l’argent couplé à un système de construction de bâtiments et de points de victoire.

Et c’est là toute la subtilité du jeu. Avec les mêmes matériaux, on peut soit construire des bâtiments ou faire des dons à l’église. D’un côté, on doit construire un maximum de bâtiments nous permettant de gagner des bonus, d’engranger plus de points de victoire plus tard dans la partie et de bloquer la progression des adversaires. De l’autre, il ne faut pas négliger de faire des dons à l’église assez tôt car alors, on peut choisir le type de points de victoire que l’on veut gagner (nombre de type de bâtiments construits, nombre de bateaux, nombre de bâtiments dans un quartier,…). Et si votre adversaire prend les points de victoire d’un type, ils ne seront plus disponibles pour vous. On a donc intérêt à faire rapidement des dons à l’église afin de capturer les tuiles points de victoire les plus intéressantes. Mais, l’énergie que l’on porte aux dons à l’église est perdue pour la construction des bâtiments, laissant alors de l’avance à ses adversaires dans ce domaine, ce qui peut être fatal.

Ajoutez à ça des petits mécanismes sympas: les blocages car on ne peut construire des bâtiments qu’à côté des siens, les bâteaux permettant de vendre plus ou moins de denrées et d’engranger plus ou moins d’argent, la construction des cathédrale donnant des points de victoires,… et vous obtenez un jeu complet, complexe, super bien équilibré, stratégique et interactif.

Hamburgum est une pure merveille.

Philrey212: 9,8/10

J’ai hésité à donner la cote maximale à Hamburgum!

Hamburgum est de la trempe d’Imperial 2030. Même roue d’action mais contexte totalement différent. Décidément, cette mécanique est vraiment impeccable et ne laisse pas de place au hasard. C’est bien le joueur qui contrôle ses actions et tout ce qui en découle. Pas de forte ambiance autour de la table, c’est vrai, mais cela n’empêche en rien l’interaction entre les joueurs. C’est même primordial pour effectuer ses choix d’actions.

Pas grand chose à dire de plus que ce que SwatSh a déjà dit. Peut-être sur la partie elle-même. Le tournant s’effectue lors de la finition d’une cathédrale qui permet à SwatSh de piquer une tuile bonus qui lui permettra d’enregistrer 20 points. A ce moment de la partie, je n’avais pas les matériaux nécessaires pour le contrer. Je pense que c’est à ce moment que la partie s’est jouée. Ce qui ne m’a pas empêché de le faire douter jusqu’au décompte final. Bien joué SwatSh. A charge de revange!

Nouvelle Partie:

Toujours aussi bon. A 5 joueurs la dynamique est différente qu’à 2 joueurs. En effet, on se concentre nettement plus sur ses propres capacités et objectifs avec un peu moins de blocage. Même si Erwin m’a bien bloqué en terminant une Eglise et en prenant du coup une tuile qui m’aurai rapporter gros. J’aurais dû la prendre avant … C’est la beauté d’Hamburgum. Bref, toujours pas déçu.

Benoit: 9,5/10

J’ai adoré ma première partie d’Hamburgum à Londinium (un zeste d’Astérix chez les bretons!).

Contrairement à ce que j’ai pu lire sur le web, l’interaction entre les joueurs est au coeur du jeu. Dans notre partie, j’ai mis Philrey en difficulté en l’empêchant de vendre ses marchandises par le mécanisme des bâteaux.  Il s’est retrouvé à sec et à mis du temps pour retrouver des £. Il faut également lorsque l’on fait des dons à l’église choisir les tuiles les plus intéressantes pour vous mais également empêcher l’adversaire d’engranger les VPs les plus élevés.

Le système de la roue est une fois de plus génial! Il permet d’accélerer son rythme et devancer les autres joueurs ou au contraire, rester derrière pour contrer les coups et surtout bloquer les concurrents;-)

Vraiment génial pour un public averti!

Raf: 7,5/10

Il est assez difficile pour moi de vraiment coté Hamburgum, car je suis vraiment passé à coté de ma partie.

Je dirais déjà que je n’aime pas le graphisme du jeu

Maintenant le principe de la roue est assez bien fait et il n’y a pas de hasard, zut j’ai même pas cette excuse là!

A 5 l’interaction est assez minime, résultat pour l’ambiance on déconne sur autre chose et on se concentre moins sur le jeu…voilà je l’ai mon excuse!;o)

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *