• Sumeria - FICHE DE JEU
  • 0

Sumeria

Note moyenne
7.57
(3 notes)
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub



Benoit: 8,2/10
Nous avons des avis partagés sur Sumeria que nous avons joué à 4 avec l’éditeur. Je l’ai franchement aimé!

Tout d’abord, le plateau de jeu aux couleurs chaudes de déserts uniquement colorées par nos pions (voir photo ci-dessous): très beau! Petit hic: la lisibilité des frontières est un peu faible.

Ensuite le mécanisme d’ajout, retrait et déplacement de ses pions est génial car il influence l’importance de la province concernée: seulle les trois provinces les plus importantes gagneront des ressources! En outre, il faut choisir entre placer ses pions sur des villes qui ont plus d’importance ou sur les frontières qui permettent de se déplacer plus rapidement. Il est aussi possible de bloquer un adversaire en retirant un pion pour empêcher son passage.

C’est un très bon jeu de placement/majorité que j’évalue juste en-dessous de l’excellent « Clans ».

Philrey212: 8/10
Et bien, je tiens avant tout à remercier l’éditeur qui nous a expliqué les règles et a même fait le début de partie avec nous. Et ce, malgré les derniers préparatifs pour le grand show!

Sumeria est un jeu de placement et de majorité, que j’ai bien apprécié. Les choix sont cornélients et pas toujours évident.
Les règles sont simples mais le jeu offre beaucoup de profondeur. Autre avantage, une partie n’est pas très longue.
Nous avons joué à 4 mais je serais curieux de le tester à deux, avec la variante prévue à cet effet!

SwatSh: 6,5 /10
Sumeria est un jeu qui présente une mécanique intéressante.
A son tour, on a le choix entre 3 actions: placer un de ses pions sur un village, une ville ou une capitale d’une région, déplacer un de ses pions vers le premier endroit libre en suivant un chemin continu de pions, ou retirer un de ses pions du plateau.
Les différentes régions sont représentées par des cartes classées par ordre d’importance.
Lorsqu’on place un pion dans une région, la carte de cette région augmente d’un cran en importance. Lorsqu’on retire un de ses pions, la région diminue d’un cran.
A la fin d’une manche, on décompte les 3 régions les plus importantes par un jeu de majorité.
Sumeria a donc une mécanique originale et sans hasard. C’est bien foutu.

Pourtant, il ne m’a pas transcandé. A cause de 4 aspects principalement:
1) Le plateau change trop entre les joueurs et il est impossible d’avoir la moindre stratégie. On est réduit à optimaliser son coup.
2) Le choix des actions n’en est pas un puisqu’il est clair qu’en début de partie on place ses pions et qu’en milieu on les déplace. On retire rarement ses pions que si c’est vraiment judicieux.
3) Le plateau est austère et fait plus penser à un jeu abstrait qu’autre chose.
4) La partie devient vite répétitive

Sumeria apporte de bonnes idées mais aurait dû être plus fouillé à mon sens.

Les 8 cartes en dessous du plateau représentent las 8 provinces du plateau. Les trois les plus à droite sont les seules qui rapporteront des tuiles lors du décompte. Ces trois provinces sont ensuite placées derrière toutes les autres. Ce qui oblige les joueurs à prévoir la prochaine manche!
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *