• Ugo! - FICHE DE JEU
  • 0

Ugo!

Note moyenne
7.40
(5 notes)
Règles: 10' - Partie: 25'
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

 

SwatSh:   7,5 /10

Ugo fut notre premier jeu joué à Essen.  C’est un petit jeu de plis dont un des auteurs, Thomas Jansen, a également créé un autre jeu sorti à Essen: Let’s start a band.

Le principe de base de Ugo est simple et déjà vu: un jeu de plis classique.  Les cartes sont piochées au hasard.  Chacun joue une carte à son tour en devant suivre la couleur et le plus fort l’emporte.

Mais Ugo innove en y ajoutant 3 mécaniques originales:
1) Si on ne sait pas suivre la couleur, on jette la carte qu’on veut d’une autre couleur mais si cette carte a une valeur plus élevée que la couleur jouée, c’est nous qui emportons le plis.  Ca donne un peu de chaos bien sûr mais également du fun et des rebondissements bienvenus dans un jeu léger.
2) Lorsqu’on ramasse un plis, on met les cartes sur son plateau individuel en sachant que chaque emplacement correspond à une couleur de carte(il y a 5 emplacements sur un plateau individuel, 14 pour chaque couleur) et qu’on doit déposer les cartes de son dernier plis au-dessus des autres déjà présentes.  Si par exemple je ramasse un plis jaune avec un 7 jaune mais que 2 joueurs n’ont pas suivi la couleur et ont jeté un 4 rouge et un 2 noir, je vais placer dans mon premier emplacement le 7 jaune, dans un second le 4 rouge et dans le troisième le 2 noir.  Si plus tard je ramasse un plis avec un 8 noir et que dans ce plis se trouvent un 2 jaune et un 6 vert, je vais placer le 8 noir sur le 2 noir déjà placé, le 2 jaune sur le 7 jaune déjà placé et le 6 vert dans un quatrième emplacement.  Cette mécanique est assez retord car au plus la carte du dessus de chaque pile est élevée, au plus de points on gagnera, il va falloir bien gérer sa main et ses plis.
3) Les petites cartes ont un effet.  En effet (;-)), certaines cartes ajoutent des fermiers à votre plateau.  Les 2 premières cases comprennent un fermier pré dessiné.  La 3ème a 2 emplacements de fermiers, la 4ème 3 emplacements et la 5ème 4 emplacements.  Lorsqu’on joue des petites cartes, on va rarement pouvoir ramasser le plis mais en contre-partie on va pouvoir ajouter des fermiers sur les emplacements manquants.  Et ceci est très important si vous voulez gagner car chaque emplacement contenant des cartes et dont le nombre de fermiers n’est pas suffisant vous fera perdre de nombreux points.  Vous êtes donc souvent content de perdre le plis :-).  De plus, jouer une petite d’une autre couleur va souvent bien ennuyer le joueur ramassant le plis car non seulement il va devoir la placer sur un autre emplacement mais en plus elle recouvrira probablement une carte de valeur plus importante.

Ugo est donc un jeu de plis retord léger avec un peu de chaos et de hasard mais assez subtil pour l’apprécier en famille.

____________

Philrey212:     8/10

Pas grand chose à rajouter par rapport à Raf et SwatSh. Un jeu de pli ou le hasard de la donne est normale. Ici, on rajoute quelques paramètres supplémentaires. Son tableau individuel est fait pour accueillir jusqu’à 5 couleurs différentes. Sous ces emplacements, on a tout intérêt à placer les jetons « ouvrier » pour ne pas perdre des points en fin de partie.

Pas de grandes innovations (c’est un jeu de plis) mais les petits ajouts ajoutent un petit quelque chose qu’on apprécie bien.

____________

Raf:      8/10

Ugo c’est un jeu de plis avec des règles expliqués en 5 minutes, 2 choses que j’aime dans un jeu.

Le hazard des cartes est en partie compensé par un avantage donné lorsque vous perdez avec un 1 ou un 2, il fallait y penser!

Il y a une bonne interaction entre les joueurs puisqu’il y a moyen d’embêter un adversaire en lui donnant des couleurs qui ne l’intéressent pas.

Ugo va vous permettre de passer un bon moment sans trop vous prendre la tête, j’ai déjà fait quelques parties depuis mon retour d’Essen et il a chaque fois été apprécié.

____________

Dan:    5,5  /10

Petit jeu de cartes sans grande prétention (ce qui n’est pas une tare !) mais malheureusement sans beaucoup d’intérêt non plus.

Le principe est original (intérêt des petites et des grandes valeurs) mais lourdeur inutile (plateau) et jeu finalement peu emballant (mains injouables si on n’a que des petites ou des grandes cartes – il faut les deux).

Je lui préfère mille fois POISON par exemple.

____________

Ren 8/10

Bonne petite surprise que ce Ugo. Si on le prend pour ce qu’il est, c’est-à-dire un jeu de plis (jeu de plis –> il y a des cartes –> il y a de la chance), avec lequel on ne risque pas de se faire des noeuds au cerveau, et qu’il est préférable de jouer avec des enfants (et encore, il passera avec des adultes ayant gardé leur âme d’enfant. Ou alors si ils sont bourrés, ça peut marcher aussi). Bref. Pourquoi bonne petite surprise? Flash-back:

Arrivée à Essen mercredi soir. Moi « vous avez joué à des bombes »? S & F (pour préserver leur vie privée je nommerai mes camarades par la première lettre de leur surnom): « pas de bombes mais quelques chouettes jeux ». Moi: « ho ho! Lesquels par exemple? » S & F: « Le meilleur auquel on a joué est Ugo ». Moi: « Diantre! »

Vendredi midi à Essen. L&A (pour préserver leur vie privée je nommerai mes 2 autres camarades par la première lettre des prénoms de leurs 2 dernières filles): « on a joué à Ugo, c’est vraiment nul ce truc ». Moi: « Ciel! »

Il y a quelques jours, sur le site d’un concurrent de Vin d’jeu que je ne nommerai pas (faut pas pousser bobonne non plus!): « la boîte est trop grande, les dessins sont moches, le thème est naze ». Moi: « Bigre! »

Il y a quelques jours + 1, test officiel avec ma fille de 9 ans. Résultat des courses? En chemise et en caleç… non sorry je l’ai déjà faite celle-là. Résultat des courses: un petit jeu tout à fait acceptable. Certes le thème est complètement bidon (en gros on pourrait jouer le jeu avec un jeu de cartes normal et des pièces de monnaie. Mais il faut bien que les auteurs de jeu mangent ma bonne dame, de même que les illustrateurs). Mais le jeu en lui-même est plaisant. Et pas aussi idiot qu’il n’y parait. En gros c’est une bataille (carte de 0 à 8, en 5 couleurs), avec quelques règles classiques du jeu de pli (suivre la couleur, le plus fort gagne…) mais avec quelques astuces. Surtout deux: de un il faut gagner des agriculteurs pour labourer les terres (=cartes) que vous gagnez (ça c’est pour le thème bidon). Comment les gagne-t-on? Soit en gagnant des batailles avec certaines cartes (de 3 à 7, sachant qu’on en gagne 2 avec les cartes 3 à 5, et 1 avec les 6 & 7). Soit en perdant des batailles avec les cartes 1 & 2, sous certaines conditions (perdre dans la même couleur ou dans une couleur différente, selon). La deuxième astuce étant qu’on doit prendre toutes les cartes gagnées, et les mettre sur son plateau à l’emplacement ad hoc (il y a 5 emplacements, un par couleur). Et si on en regagne dans une couleur où on en avait déjà, on doit les mettre au-dessus. Donc il y a tout à fait moyen de pourrir le jeu des autres, ce qui est toujours plaisant dans n’importe quel jeu. A la fin on compte les points en additionnant simplement les points de la carte au dessus de sa pile de chaque couleur, sachant que si on n’a pas tous les agriculteurs requis dans une couleur on a -5 à la place d’avoir les points de la carte. Simple, rapide, pas prise de tête, chanceux, agréable.

PS le jeu ne vaut certainement pas une chronique aussi longue, mais c’est la première chronique post Essen, je suis encore plein d’énergie et d’enthousiasme, à la 20ème la motivation et l’imagination vont s’étioler quelque peu…

_______________

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *