• Conan (+ vidéo) - FICHE DE JEU
  • 1

Conan (+ vidéo)

Note moyenne
7.30
(5 notes)
Mise en place: 25' - Règles: 35' - Partie: 85'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
pub pub pub

1434 Conan 1

Swa 7

SwatSh7,5 /10

Conan a créé un énorme buzz lors de son lancement en campagne participative il y a déjà 2 ans en récoltant plus de 3 millions de dollars, un record à l’époque et qui reste toujours exceptionnel maintenant.  Il faut dire que son auteur Français, Frédéric Henry, n’est pas n’importe qui puisqu’il a déjà réalisé de grands succès tels que la série des Aventuriers, de Timeline et des Bâtisseurs.  Mais le nom de son auteur n’est pas la seule explication à ce succès.  Son matériel et ses illustrations en sont aussi pour beaucoup avec 74 miniatures en plastique, 148 tokens, 45 tuiles, 55 cartes, 75 gemmes,…   Conan coûte peut-être 90 Eur mais on en a pour son argent !  Le thème de Conan enfin, peu employé dans les jeux et assez proche des autres grands jeux de combats améritrash, tels que Descent, a réussi à convaincre le reste des indécis 😉1434 Conan 2

L’overlord

Tout comme dans Descent d’ailleurs, une joueuse joue la grande méchante, l’overlord, tandis que les autres jouent ensemble, en collaboratif, les héros.  Les héros sont bien entendu menés par l’intrépide Conan.  Chaque héros a ses propres capacités.

Les scénarios

Le jeu se joue en scénarios rejouables.  Il y en a 11 si j’ai bien compté.  Autrement dit, une boite de Conan propose 11 jeux différents et tous rejouables.  La majorité des scénarios sont jouables à 4.  Le nombre de scénarios permettant d’y jouer à 2, 3 ou 5 joueurs est beaucoup plus réduit.  Un scénario décrit une série de règles spécifiques pour la partie : les objectifs pour les héros, le nombre de monstres, leur force et leurs capacités, où ils sont situés, à quel rythme arrivent d’autres monstres, les équipements des héros,…

1434 Conan 3Conan propose 4 plateaux différents qui seront utilisés dans différents scénarios.  L’aspect très chouette aussi de ce système est qu’il laisse la porte ouverte à la création de scénarios home made.  Miam miam 🙂  Comptez tout de même de nombreuses heures/jours d’élaboration pour parvenir à un scénario intéressant et équilibré.

Le rythme

Les tours se divisent en 2 phases : la phase des héros où chaque héros va effectuer les actions décidées et la phase de l’overlord qui va exécuter toutes ses actions en une fois.  Ce qui est très intéressant durant la phase des héros, c’est qu’il n’y a pas d’ordre imposé.  Tout est libre : l’ordre d’action et le nombre d’actions par héros.  Conan peut réaliser une action, ensuite Shevacas peut en réaliser 2, puis Conan en refait 1 pour finir avec Valéria qui en réalise 3.1434 Conan 4

Les gemmes

La grande originalité et l’idée géniale de Conan est sa gestion des gemmes.  Pour pouvoir exécuter une action, une héroïne doit dépenser une ou plusieurs gemmes.  Chaque action lui coûte une ou plusieurs gemmes qu’elle va déplacer de sa zone disponible à sa zone de fatigue.  Quand on sait qu’en fonction du scénario joué, seul un nombre très limité de gemmes pourra étre déplacé de la zone fatigue à la zone disponible, il vous faudra bien gérer cet élement.  A la place de réaliser vos actions d’ailleurs, vous pourrez aussi simplement vous reposer.  Cela vous permet de gagner plus de gemmes dans votre zone disponible.  Et même si ça vous fait perdre un tour (c’est cher), c’est indispensable surtout que ces gemmes vont vous servir à vous protéger durant la phase de l’overlord s’il vous attaque.  Ce sont ces gemmes d’ailleurs qui sont déplacées dans la zone blessure lorsque le héros doit encaisser des dégâts.  Et ça fait très mal car un héros blessé disposera de moins de gemmes du coup.  Il aura moins de souplesse dans ses actions et pourra plus difficilement se défendre.  C’est logique et thématique tout ça 🙂

1434 Conan 5L’overlord a lui aussi un nombre limité de gemmes qu’il utilisera pour réaliser ses actions.  Il a lui, par contre, un plateau personnel qui indique une suite de monstres qu’il pourra activer.  Les monstres qu’il a activés il y a le plus longtemps coûtent le moins cher en gemmes pour être activés (1 gemme pour le moins cher) tandis que ceux utilisés récemment peuvent coûter jusqu’à 8 gemmes.  C’est très cher mais ça peut en valoir la peine.  Les choix ne sont pas toujours faciles dans Conan !  Activer un type de monstre équivaut à déplacer tous les monstres de ce type d’un nombre maximum de cases relatif à leur capacité de mouvement et ensuite, éventuellement, de les faire combattre un héros.1434 Conan 6

Les actions

Elles sont elles beaucoup plus classiques : se déplacer, attaquer au corps à corps ou à distance, fouiller, échanger, lancer, se protéger, lancer un sort et relancer un dé.  Et oui, les combats et certains sorts se font aux dés.  Et il y a beaucoup de combats !  On va donc bien souvent lancer les dés.  Et si leur résultat ne vous plait pas, on va les relancer encore et encore jusqu’à plus de gemme 🙂  Il y a 3 types de dés, du plus puissant au moins puissant.  Chaque monstre, chaque héros et chaque arme a son type de dés.  Mais ce n’est pas pour ça que David ne peut pas battre Goliath 🙂  Et j’aime autant vous dire que le malchanceux pourra bien pester 😀

1434 Conan 7Conan est un jeu épique dont les multiples scénarios sont bien ancrés dans le thème.  Il est dommage que les règles soient si confuses et que de nombreuses zones d’ombre subsistent.  Il n’est pas rare qu’on doive se replonger dans les règles en cours de partie pour éclaircir un point ou l’autre sans y trouver de réponse.   De plus, certains scénarios semblent déséquilibrés et avantager trop un camps.    Malgré ça, le jeu est fort plaisant.  Chaque partie est une petite histoire dont on a plaisir à se remémorer par après.  On imagine aisément les extensions d’ailleurs.  Ce n’est pas pour autant nécessaire tant chaque scénario est rejouable et nécessite une certaine stratégie de combat de la part de chaque camps.  Malgré une stratégie au point, il vous faudra également bien gérer vos gemmes et compter sur dame chance durant les moments clés pour pouvoir l’emporter.  Conan ne fait pas dans la dentelle !


phil-4

Philrey    6,5 /101434 Conan 8

Bon, que dire de ce Conan? Des jets de dés, beaucoup de hasard, beaucoup de hasard, et des jets de dés. Bon j’exagère sans doute un peu mais c’est ce qui me reste en tête plusieurs jours après notre partie.

Il y pourtant quelques bonnes idées qui auraient pu être exploitée un peu mieux, enfin, c’est vite dit j’avoue.
– Les créatures que l’Overlord maîtrise: Chaque type est représenté par une carte. Activer une carte coûte de 1 à 8 (comme indiqué au dessus de celle-ci sur le tableau de bord de l’Overlord, ci-contre). Le joueur « Overlord » ne peut activer que 2 d’entre elles maximum. Ces 2 cartes sont ensuite placées en fin de rangée et coûteront nettement plus chères à activer par la suite.
– La gestion des gemmes: Pour les héros, elles permettent de réaliser des actions mais servent aussi à comptabiliser les points de vie. En journée, càd en mode « héros actif », un héros en récupérera 2 en début de tour. La nuit, càd en mode « repos », le héros en récupérera 5 (si mes souvenirs sont exactes) mais ne pourra rien faire (il passe son tour).

Par contre, tout au moins dans le scénario joué, il me semble qu’il y a un déséquilibre de force entre l’Overlord (et ses 15 gemmes) et ses 13+ monstres contre 3 héros avec 5 gemmes chacun.

De plus, pour à peine une gemmes, l’Overlord peut tenter de contrer un dommage lors de l’attaque des héros. Compte tenu du nombre de gemmes, c’est vraiment très peu tout en étant efficace.

Les dés sont vraiment (trop) pondérant. Dans notre partie, après 3 tours, deux héros avaient déjà perdu 3 points de vie. Et aucun monstre touché (enfin, peut-être quand même un ou deux). Difficile donc d’être optimiste quant à la réussite de la mission.

Conan plaira sans aucun doute aux fans de figurines. Si trop de hasard et des jets de dés répétitifs vous donnent de l’urticaire, passez votre chemin.


tapimoket

 

Tapimoket:  8,5/10

J’en ai entendu de toutes sortes… Oui le KS a pris du retard. Ça on ne peut pas le nier. Oui je n’ai pas encore joué tous les scénarios…

Mais, il faut avouer quand même qu’il s’agit d’un superbe Améritrash avec de nombreuses figurines, une mécanique bien fichue, un superbe matériel, et un thème qui fait rêver. Certes, les règles peuvent parfois paraître obscures pour celles et ceux qui le découvrent pour la première fois (Et je précise qu’on peut télécharger la dernière version). Et d’ailleurs, comme je suis très attaché à ce point de détail, c’est surtout pour ça que je descends ma note, mais il mérite un 9,5.   Mais en revanche, il s’agit quand même d’un des (le plus ?) beau jeu de type Améritrash réalisé par des français ! Et ça, moi j’encourage !

J’aime beaucoup le graphisme, et je trouve le système de l’Overlord tout à fait bien pensé, avec sa rivière, et permettant de sortir un peu des lancers de brouettes de dés. J’apprécie beaucoup le système de tour de jeu des héros, où l’on choisit ses actions dans l’ordre que l’on veut, ce qui donne, avec cette liberté, encore plus l’effet d’un jeu de rôles et d’aventures.

Pour son univers bien complet, son magnifique matériel et sa mécanique subtile asymétrique, j’aime beaucoup Conan.

Conan a bercé ma jeunesse, Frédéric Henry, l’auteur, a su réveiller mes souvenirs d’enfance, ceux de devenir un héros.


1432-voeux

Ren:  6/10

Je ne sais pas vous, mais moi de temps en temps j’en ai un peu marre de lire des chroniques écrites dans un français châtié par un pseudo-connaisseur sur un pseudo site spécialisé, pseudo-connaisseur qui croit qu’il est une star du jeu de société sur le web parce que son article a été lu 27 fois (en fait il a cliqué 26 fois lui-même, la 27ème fois c’était un visiteur coréen qui cherchait des renseignements sur le vin, et qui s’était malencontreusement égaré). Je suis sûr que vous avez de temps en temps ce sentiment en nous lisant.

Et bien aujourd’hui nous allons faire preuve d’humilité, et vous éviter un long et pénible article rempli de poncifs et de blagues lamentables, nous allons plutôt donner la parole à deux des protagonistes principaux du jeu, ce qui rendra mon article plus vivant! (et en passant ça m’évitera de me fatiguer à vous décrire le jeu, il n’y a pas de petit profit). Ecoutons donc Conan et Zogar Sag:

Conan: « Greuh aaaarg schton bafffff greuh brbrbrbrbrbr taper »
Zogar Sag: « Oyoyoyoyoyoyo klett BAM reuuuuuh taper aussi »
Conan: « Grrrrrr put*** de dés de mer** AAAAAAAAAAAAAAAAAAAARG »
Zogar Sag: « Niark niark niark Conan minable! Mauviette! Pleureuse! Niark niark niark »
Conan: « Pfffffffff greuh groaaaaaaar baff shton boum »
Zogar Sag: « Hin hin hin chasseurs pictes, guerries pictes, hyènes… maousse costo! »
Conan: « Humpf humpf humpf, récupérer énergie, habiletés de chaque héros, gestion fatigue, coopérer contre méchant Zogar, dés dés dés dés dés dés dés dés… maldita maldita maldita »
Zogar Sag (air satisfait): « Groumpf! »

J’en conviens avec vous, c’est bien agréable parfois de lire des témoignages de première main!

Au final et comme témoigné plus haut nous avons un jeu basé sur la baston, avec des illustrations qui collent bien au thème, et qui plairont aux décervel… aux amateurs d’ameritrash bien trash. Et il y en a manifestement des amateurs, puisque le jeu est un grand succès (tant mieux pour l’auteur!). Mais le jeu est vraiment rempli de bol (on doit lancer à peu près 17539 dés sur la partie – et 2 ou 3 résultats défavorables d’affilée ont vraiment une influence importante sur le déroulement d’une partie). J’ai mis une côte décente car le travail d’édition est très correct, le thème est bien rendu, et je n’ai joué qu’une fois, donc je suis prêt à lui redonner une chance, il faut être fair-play, pas comme cette crapu** de Zogar Sag! Mais il est clair que si la 2ème partie ressemble à la première, ma note plongera…


chaps-1

Chaps8/10

Un jeu de figurines à scénario… c’est pas pour moi ça, je ne joue plus aux petits soldats depuis longtemps et… ho… ben… si… incroyable ! J’adore.

On rejoue le film

Je n’ai pas d’expérience des jeux de figurines, c’est mon premier. Et j’avoue que le matériel est séduisant, moult belles figurines, des plateaux de jeu magnifiques et très immersifs, du coup on y est, pas de doute. Et c’est un jeu à scénario, donc on y est encore plus !

Donc me voilà très agréablement surpris, je rentre dans le jeu avec plaisir, le thème est fort.

Stratégies variées, Gemme !

Les mécaniques ? Là aussi pour moi c’est excellent, le système de gestion associé au jeu de figurines où on cogne l’autre est très bien pensée. On gère ses gemmes d’énergie, on stratège et on tire au mieux partie des différentes caractéristiques variées des personnages. Tout cela amène une richesse stratégique insoupçonnée qui baigne dans cet ambiance si bien rendue, ça me plait. Et en plus c’est très fluide. Vraiment très bon.

Le système Overlord contre Héro est pour moi très bien pensé. Deux modes de jeu différents qui permettent de faire des parties sous des angles opposés avec des mécaniques différentes bien huilées (j’aime la rivière de carte des méchants autant que les héros et leurs capacités/armes/objets/vêtements variés). Personnellement je préfère jouer à 2, comme pour Star wars Rébellion, un joue l’overlord, l’autre les héros, mais là pas de vérité chacun voit midi à sa porte.

Bref tout ça c’est que du bon, thème fort, matériel très beau, mécanique de gestion des gemmes de fatigue thématique et fluide, personnages variés, sensations de jeu variées, scénarii immersifs (je vous le fais une fois le respect du latin), vraiment tout ça est très bon mais…

Tout n’est pas rose dans les steppes des Cimmériens

Bon il y a quand même des choses qui fâchent.

D’abord les retards Kickstater, des mois et des mois… C’est un manque de respect évident pour ceux qui ont dépensé jusque 600 €… Je n’ai pas fait le kicksarter je le précise, mais je ne trouve pas ça correct.

Ensuite le manque de scénario, plein de figurines du KS pour l’instant inutiles… A tel point que les joueurs viennent à la rescousse en en créant. C’est un coté bac à sable sympa mais cela devrait rester comme un bonus pas comme au final LA source en scénario. Idem pour les figurines sorties en boutique depuis plusieurs semaines, aucun scénario.

Je continue, petite mesquinerie, un scénario du jeu de base demande des figurines absentes de la boite vendue en magasin… On différencie uniquement grâce aux couleurs des socles… 3 figurines…

Je n’ai pas fini, autre déception, les scénarios sont déséquilibrés et ça c’est très dommage, pour la majorité d’entre eux on sait qui va gagner.

Enfin les règles… Une catastrophe… Heureusement depuis une version 2.0 de ces règles est disponible sur internet.

Tout ça, avouons-le gâche le beau tableau ludique, rien n’est rédhibitoire mais malheureusement les ventes boutique s’en sont ressenties, à tel point que Monolith ne vendra pas en boutique son prochain jeu KS : Mythic Battle Pantheon.

Alors un lot de nouveaux scénario équilibrés intégrant les figurines non encore utilisées et tout ça sera du passé, mais c’est très dommage, d’autant plus que la sensation de jeu est je le répète excellente, de même que la rejouabilité. Voilà pourquoi ma note, bonne n’est pas un point au-dessus, voir 1 point ½.

Pour finir, un dialogue de Conan pour vous mettre dans le bain, (rassurez-vous le jeu a plus de finesse que le héro) :

Chef : Qu’il y a-t-il de mieux dans la vie ?
Guerrier : L’immense steppe, un rapide coursier, des faucons à ton poing et le vent dans tes cheveux.
Chef : Faux ! Conan, qu’il y a-t-il de mieux dans la vie ?
Conan : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
Chef : C’est bien.


1434 Conan 12


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 7 minutes par SwatSh

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. Brutepess dit :

    Citation : Par contre, tout au moins dans le scénario joué, il me semble qu’il y a un déséquilibre de force entre l’Overlord (et ses 15 gemmes) et ses 13+ monstres contre 3 héros avec 5 gemmes chacun.

    Les héros ont entre 10 et 11 gemmes, ils commencent avec 5 de ces gemmes en fatigue et, sachant qu’il en régénèrent 2 dès le début du jeux, ils commencent en fait avec 7-8 gemmes.
    Pour une partie 3 joueurs sur le village des Pictes, l’Overlord n’a que 13 gemmes dont certaines en fatigue au début.
    Avec seulement 5 PV par joueurs et un Overlord boosté, ça a dû être rude ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *