• Otys (Proto) - FICHE DE JEU
  • 2

Otys (Proto)

Note moyenne
9.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 15' - Partie: 60' - Durée par joueur/euse: 20'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s): ,
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 11
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1551 Otys 1.0

Swa 12

SwatSh:  9/10

La première chose qui frappe lorsqu’on découvre ce prototype d’Otys, c’est la qualité de ses illustrations.  On est clairement sous le charme.  Il faut dire que son illustrateur, Paul Mafayon, est loin d’être un manche puisqu’il a déjà réalisé de splendides illustrations pour d’autres très bons jeux tels qu’Arena For the Gods, Earth Reborn ou Loony Quest.

Prototype

Vous l’avez lu, nous n’avons pas encore joué avec la version définitive du jeu, cette chronique est donc à considérer comme telle: nous n’avons joué qu’une seule fois à Otys, sur une version prototype, avec les règles et les illustrations définitives mais avec un matériel non encore définitif.   Et nous sommes plus qu’emballés.

Les plateaux individuels sont bluffants.  Ils sont très épais et sont en 3D avec des encoches un peu partout permettant de faire glisser toutes sortes de tuiles dans différents sens.  Ca donne un super effet que j’ai hâte d’essayer sur la version définitive.

2 éditeurs

Une chose qu’on ne voit pas souvent dans le monde du jeu, si ce n’est pour les versions multipays/multilangues, c’est la co-édition.  Otys est en effet co-édité.  De ce que j’ai compris de mon entretien avec Sébastien Dujardin, la répartition des tâches entre les 2 éditeurs a été assez simple.

  • Libellud

    Libellud, est spécialisé dans les illustrations splendides et en a fait une de ses marques de fabrique avec Seasons, Dixit, Lords of Xidit ou Mysterium pour n’en citer que quelques uns.  Ils ont donc justement pris la responsabilité des illustrations en collaboration avec l’illustrateur Paul Mafayon.  Une chose est certaine, elles sont magnifiques.

  • Pearl Games

    Pearl Games est quant à lui un éditeur spécialisé dans les bonnes mécaniques originales.  Oui, Pearl Games roule souvent des mécaniques 😉  Je ne citerai que DEUS, Troyes et l’Auberge Sanglante pour vous en convaincre.  C’est donc très justement qu’il a repris la responsabilité des mécanismes avec son auteur, Claude Lucchini, bien entendu!

Le thème1551 Otys 3

Avec Outlive, Saltlands, Anachrony et également Black Angel, le jeu en cours de développement chez Pearl Games, le thème post apocalyptique a le vent en poupe!  Mais aucun des jeux cités n’évoque la montée des eaux qui s’annonce pourtant inéluctable avec le réchauffement climatique.  Heureusement, Otys palie à ce manquement.  Chaque joueur est à la tête d’une cité dont la majeure partie est engloutie sous les eaux.  C’est ce que représente le plateau personnel (photo de droite).  Chaque joueur a 8 plongeur spécialisés qui vont devoir plonger sous les eaux pour réaliser leurs action.

La mécanique

La mécanique est vraiment très originale.  Chaque joueur exécute une action à son tour.  Le plateau personnel de chaque joueur comprend, sous l’eau, les 5 actions possibles, numérotées de 1 à 5.  En face de chacun de ces numéros est situé un plongeur qui indique une action qui lui est propre.  Quand on choisit une action à réaliser, on choisit le numéro de l’action et on exécute l’action du plongeur situé à ce niveau.  Ensuite, on doit retirer ce numéro et le placer en dessous de son plateau (sur la photo, le joueur ne dispose plus de son action numéro 2).  Ce qui veut dire que, tant que le joueur ne récupère pas ses numéros, il ne pourra plus exécuter une action de ce niveau.  De plus, le plongeur qui a exécuté l’action, remonte à la surface et les plongeurs situés au-dessus de lui descendent d’un cran.

Ce qui est marrant avec cette mécanique de plongeurs qui remontent à la surface et décalent les actions vers le bas, c’est qu’elle me fait un peu penser à la mécanique de déplacement du vaisseau Black Angel.  Est-ce que Pearl games se construit une mécanique qui va être approfondie de jeux en jeux comme Feld s’amuse avec les dés ou Gerdts avec la roue?  Ca m’étonnerait mais ça serait comique 😀

C’est vraiment très malin comme mécanique et ça nécessite pas mal de vision et de planification.  Il faut prévoir où vont aller les plongeurs, où on veut qu’ils aillent et où on veut et peut exécuter leurs actions.

1551 Otys 1Les contrats

Les joueurs doivent exécuter des contrats qui consistent, assez classiquement, à obtenir des combinaisons de matériaux.  4 plongeurs ont la faculté de trouver les 4 matériaux du jeu: blanc – noir – vert – rouge.  Quand on active un de ces plongeurs, on va placer un cube de la matière correspondante dans un espace disponible de l’étage où est exécuté l’action.  Si vous regardez la photo du plateau personnel ci-dessus, vous voyez que le joueur a actionné le plongeur produisant une ressource noire et celui en produisant une blanche, tous deux, au 3ème niveau.  A ce niveau, il y a encore 2 espaces disponibles pour accueillir des cubes.  Si un contrat demande un cube vert + un noir et un blanc, il faudra encore descendre le plongeur vert au niveau 3 et s’arranger pour avoir le marqueur « 3 » de disponible pour pouvoir actionner l’action de cet étage.  On aura alors, à un même étage, la combinaison demandée, on score le montant du contrat et on défausse les cubes demandés.

Ce qui est génial avec ce système c’est qu’il va plus loin qu’un simple système de contrat.  Il ne suffit pas d’avoir la combinaison demandée, encore faut-il l’avoir à un même étage.  Il vous en demandera pas mal d’ingéniosité et de planification pour y arriver.

L’interaction

Elle n’est pas fort présente et se situe principalement au niveau des contrats.  Même s’il y a moyen d’en avoir rien que pour soi, la majorité des contrats sont disponibles pour tous les joueurs.  On va viser à remplir certains contrats tout en étant attentif à ce que les adversaires font afin de ne pas se faire griller la priorité 🙂

La double course

Otys, c’est une double course:

  • Une course au niveau des contrats tout d’abord où on va tenter de réaliser certains contrats avant ses adversaires.
  • Et une course au niveau des points où le premier à atteindre 18 points remporte la partie (on termine le tour)

Cette double course amène une tension qui est assez succulente.

La profondeur1551 Otys 2

Otys n’est pas si simple et amène plus de profondeur grâce à divers éléments:

  • L’action X

    En plus de vos 5 numéros d’action, vous disposez d’un jeton X que vous pouvez utiliser pour réaliser l’action du numéro de votre choix.  Bonjour les combos!

  • Votre cité a 2 capacités

    La première permet de récupérer ses tuiles numérotées plus vite.  Normalement, on les récupère dès qu’on les a toutes utilisées.  Vous devrez donc réaliser une action de chaque numéro avant de récupérer tous vos numéros.  Mais un plongeur permet d’améliorer cette capacité et de réduire le nombre nécessaire de tuiles chiffre jouées avant de les récupérer.
    La seconde permet de déplacer des plongeurs de plusieurs cases et de dépasser les autres plongeurs.  Là aussi, au plus vous améliorerez cette capacité, au plus de cases vous allez pouvoir « sauter » avec vos plongeurs.

  • L’argent & l’énergie

    Il y a 2 ressources dans Otys.  L’argent permet de réaliser certaines actions et l’énergie de déplacer vos plongeurs ou de les maintenir au fond alors qu’ils devraient remonter suite à une action (c’est malin ça 😉 ).  Il va vous falloir bien gérer vos ressources.

  • Les bonus de contrat

    Un plongeur va vous permettre d’acquérir des bonus de contrat qui se placent à l’étage où on achète ce bonus.  Dorénavant, à chaque fois qu’on réalisera un contrat à cet étage on bénéficiera du bonus (gain de ressources ou de PVs).  Vous allez alors orienter vos actions pour vous concentrer sur cet étage pour réaliser vos contrats.

  • La table de correspondance et ses bonus

    C’est là où Otys décolle et prend une autre dimension.  Une échelle sur le plateau central indique le bonus reçu lorsqu’on exécute une action de l’étage correspondant!
    Autrement dit, vous allez exécuter une action à un étage déterminé car:

    • vous disposez encore du numéro d’action correspondant
    • vous voulez exécuter l’action correspondante
    • vous voulez faire descendre les plongeurs du dessus pour qu’ils correspondent à d’autres étages
    • vous visez d’obtenir un cube d’une certaine couleur à un étage précis
    • et vous voulez obtenir le bonus du plateau central qui correspond à l’étage où vous exécutez l’action

Pire ces bonus sont très intéressants et en fonction de ce que vous désirez réaliser vous allez devoir jouer avec afin d’optimiser vos actions et les combinaisons possibles.
(Re-)Pire, lorsque vous jouez votre pion « X », vous déplacez ces jetons bonus d’un cran: le bonus correspondant à l’action 1 correspond maintenant à l’action 2, celui correspondant à l’action 2 correspond à la 3,…  Jouer son action X est a donc un double impact et permet de bénéficier d’un autre bonus que celui prévu.  Génial!

Conclusions

Vous l’aurez compris.  Otys a tout pour plaire.  J’aurais aimé pouvoir faire plus de choix stratégiques avec des stratégies différentes mais Otys se joue principalement au niveau tactique.  Otys apporte néanmoins certains aspects stratégiques comme l’amélioration des capacités de votre cité ou l’achat de bonus qui s’enclenchent lorsqu’on réalise un contrat à un étage donné.  Otys séduit par ses mécaniques très originales et son ingéniosité ainsi que par la planification et les combinaisons qu’il nécessite.  Otys est un jeu assez simple, qui a des côtés « Splendor » en plus profond.  On a un peu l’impression que c’est Splendor avec une extension 😉  Et cette profondeur est la bienvenue tant elle permet des tactiques et combinaisons différentes.  Le jeu est varié et addictif.  On a clairement envie d’en refaire une et quand on sait qu’il n’est pas encore sorti, on est malheureux et attend cette sortie avec impatience!


1551 Otys 8


Vin d’jeu d’music

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. domkennoby dit :

    Absolument pas d’accord avec toi Lordsavoy. Cet avis tranché et sectaire vis à vis de pearl games est d’ailleurs suspect, je vai sme méfier des avis de lordsavoy post invention d’internet!
    l’auberge sanglante n’est répétitif que si TU joues de la même façon. Tentes d’autres tactiques, peut être…
    Deus ne s’est JAMAIS présenté comme un jeu de conquête, et il est bien moins autiste que beaucoup beaucoup d’autres jeu (je t’invite à te méfiez des jeux de Lacerda, Pfister, et même de certains wallace dans ce cas!!)
    Bref, un commentaire pour faire UNE ligne sur le jeu et le reste en critiques obtus, subjectives et condescendance sur une EXCELLENTE boite de jeu, je dis non. tu peux t’en passer la prochaine fois!

  2. Lordsavoy dit :

    Pas emballé à la lecture des règles.
    Méfiant des productions Pearl Games post Bruxelles.
    L’auberge sanglante ultra répetitif
    DEUS jeu d’autiste avec trop d’aléatoire et ou l’aspect conquête est assez anectodique
    Je ne parle pas de la Granja qui est tres bon mais Spielworxx à la base
    Donc méfiance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *