• Mysterium - FICHE DE JEU
  • 3

Mysterium

Note moyenne
9.25
(4 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 10' - Partie: 35'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s): ,
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 7 joueurs
Récompense(s): ,
pub pub pub

1122 Mysterium

SwatSh:  9,5 /10

Il y a bien longtemps que je n’ai plus eu la claque comme ça pour un jeu familial !  Peut-être depuis Dixit ? 😉  Mysterium est clairement inspiré de Dixit mais en remodelant le jeu complètement pour l’intégrer dans un thème fort dont le jeu est imprégné jusqu’aux racines.

Le thème
Nous sommes dans un manoir hanté.  Les joueurs sont des médiums et un joueur représente le fantôme qui y règne.  Ce fantôme y a été tué il y a une centaine d’année car on l’a accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis.  Pour retrouver la paix, le fantôme doit réussir à faire deviner l’histoire du meurtre puis le meurtrier.  L’histoire du meurtre consiste en une combinaison d’objets, de lieux et de personnages.  Oui oui, il y a un côté Cluedo dans Mysterium 😉  Mysterium est un jeu de coopération.  Soit le fantôme arrive à faire découvrir le vrai coupable avant la fin du jeu et tous les joueurs gagnent, soit le fantôme n’y arrive pas et ils perdent tous en laissant le manoir hanté jusqu’à la fin des temps 🙂

La mécanique
Mysterium se joue en 2 phases.
1) La première consiste à découvrir l’histoire.
Le fantôme va essayer de faire découvrir un objet, un lieu et un personnage différent pour chaque joueur.  Pour cela, chaque joueur a devant lui une carte de chaque (objet, lieu, personnage) face cachée.  Chacun va devoir découvrir ses 3 cartes.  Pour cela, le fantôme va disposer au centre de la table un certain nombre de cartes objets, lieux et personnages en fonction du nombre de joueurs et de la difficulté choisie.  Chaque carte face cachée devant les joueurs est également visible au centre de la table parmi d’autres cartes.

Le fantôme dispose de 7 jours (= 7 tours) pour tout faire découvrir.  Le premier jour, il va d’abord commencer par faire découvrir l’objet face cachée en face de chaque joueur.  Pour cela, il dispose de 7 cartes « rêve » qui ressemblent aux cartes de Dixit avec des images poétiques qui veulent tout et rien dire.  Il va en jouer une ou plusieurs en face de chaque joueur (et piocher, entre chacun, de nouvelles cartes pour avoir toujours 7 cartes rêve en main).

Les joueurs vont alors devoir interpréter leur rêve.  Ils vont analyser les cartes rêve et vont devoir deviner à quel objet elles réfèrent.  Et évidemment, ce n’est pas facile, et l’image d’un ours peut vouloir se référer à une lame de rasoir mais aussi à un bâton pour nettoyer la fourrure,…   Les joueurs vont alors discuter entre eux pour se mettre d’accord sur la bonne interprétation des rêves et ce sont souvent des discussions assez animées.  C’est, déjà là, un plus considérable par rapport au magnifique Dixit.

Au tour d’après, le fantôme essayera de faire deviner le lieu aux joueurs ayant réussi à deviner l’objet.  Pour les autres, il devra jouer de nouvelles cartes rêve pour qu’ils puissent enfin découvrir l’objet.  Quand tout le monde a découvert son objet, son lieu et son personnage, ils ont tous bien compris l’histoire que le fantôme a tenté de raconter et il est temps de passer à la seconde phase.

2) La seconde consiste à découvrir le coupable
Chaque joueur a maintenant devant lui une carte objet, une carte lieu et une carte personnage face visible.  Le fantôme va alors jouer 3 cartes rêve, une représentant le lieu, une autre le personnage et une dernière l’objet d’un des joueurs.  Les joueurs vont alors devoir deviner le groupe de 3 cartes qui représentent le crime.  S’ils ratent et qu’il reste encore un ou plusieurs tours avant la fin du 7ème jour, ils ont encore l’occasion de faire une nouvelle proposition, sinon, tous les joueurs ont perdu.  S’ils arrivent à deviner la bonne combinaison, c’est la fiesta !  Le fantôme est libéré de ses chaines et le manoir n’est plus hanté.

Mysterium arrive à utiliser la mécanique de Dixit de façon originale et innovante.  Il ne remplace absolument pas son illustre ainé qui reste une valeur sûre.  Il propose néanmoins une expérience différente et 100% immergée dans son thème.  Il permet pas mal de discussions et d’échanges entre les joueurs qui vont enquêter et tenter de deviner ce que le fantôme essaye de leur dire.  Attention néanmoins, les 30 minutes annoncées sur la boite peuvent être largement dépassées tant chaque joueur a envie de jouer au fantôme 🙂  Mysterium propose un matériel de qualité et de nombreuses cartes différentes permettant de varier les parties à l’infini bien qu’on ne cracherait pas sur une extension proposant de nouvelles cartes 😉  (qui a dit que j’étais geek 😉 ).  Mysterium va bientôt être édité en Français par Libellud qui a vu juste : Mysterium va certainement devenir un classique des jeux aussi bien familiaux que d’ambiance entre amis.  C’est là encore une grande qualité du jeu.

Nouvelle partie

J’ai bien apprécié l’interaction entre les mediums, comment ils interprètent chacun à leur façon les rêves du fantôme et comment ils se mettent d’accord sur l’interprétation.  La dynamique est quelque fois excellente.  Cette variété d’interprétation, souvent très juste, peut même surprendre et étonner le fantôme (= celui qui doit faire deviner).

Ce que j’ai moins aimé, c’est la relative évidence entre certaines cartes rêves et les choses qu’il faut faire deviner.  Exemple: une image d’un soldat de plomb pour faire deviner le soldat!  Mais il faut bien dire que ça arrive très rarement.

_______________________________________________________________________

Philrey212:     9,5/10

Excellent! Tout bonnement magnifique! Mysterium reprend le principe de Dixit et l’applique à un thème accrocheur. Ce jeu coopératif où un joueur doit faire deviner les cartes lieu, perso et objets aux autres joueurs, uniquement avec des cartes graphiques, superbement illustrées. Vivement la sortie du jeu par Libellud, que Mystérium puisse rejoindre ma ludothèque et que je puisse en faire profiter tout mon entourage.

La mécanique et bien expliquée par SwatSh, ce qui m’évite de m’y attarder.

________________________________________________________________________

Thierry: 9/10

Sans être a priori le genre de jeu dont je raffole, je dois dire que j’ai été séduit par Mysterium qui se présente sous une sorte de Dixit amélioré avec la trame du Cluedo. C’est une course contre la montre et ça se joue de façon coopérative.  Les images sont très belles et laissent libre cours à votre imagination.  Le suspens peut être intense et agrémentera sans aucun doute de belles soirées familiales. A ne pas manquer.

________________________________________________________________________

Tapimoket:  9/10

Pour 2 à 7 personnes

–  450 grs de Cluedo

– 450 grs de Dixit

– 150 grs de décorations sublimes et quelques jetons de vote

– Une pincée de jeu de rôle

Désossez le Cluedo et transformez le plateau en cartes superbement illustrées. Conservez quand même les armes, lieux et assassins.

On se passera, cependant, de Moutarde, même si la cuisine est toujours là…

Épluchez le dixit, pour ne garder, également, que les cartes bizarroïdes

Laissez mijoter les joueurs quelques minutes dans une pièce sombre, saupoudrez à l’ ambiance adéquate.

Lorsqu’ils sont à point, dressez l’écran du fantôme qui sera en quelque sorte le maître du jeu.

Répartissez ensuite les cartes et laissez mariner le temps d’un sablier.

Répétez l’opération, jusqu’à ce que le but soit atteint…

Au bout d’une heure environ, en laissant réduire, vous obtiendrez un mélange innovant et excellent.

Pour rendre l’ensemble encore meilleur, vous pouvez ajouter une sauce de rôleplaying.

Consommez tout de même avec modération pour éviter d’habituer trop vos convives à des répétitions, ou alors variez vos invités !

Mystérium est un mélange de recettes connues mais qui apportera, avec son mélange, un plat original.

________________________________________________________________________

1019 Mysterium 3

_____________________________________________________________________

1019 Mysterium 2

 

Avec les 3 cartes rêves ci-dessus (les assiettes, les ballons et l’or) saurez vous retrouver le coupable (les 3 cartes de gauche ou les 3 cartes de droite)?

 

Réponse:

Les 3 cartes de gauche pardi!  L'indice que vous ne pouviez rater était les assiettes présentes sur la carte rêve et sur la carte lieu.

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

3 de réponses

  1. JeuxGeek dit :

    Moi je n’aime pas ce jeu. En faite je trouve que beaucoup sur l’aléatoire. J’ai jouer plusieurs fois avec des membres de ma famille et je suis pratiquement jamais tombé sur des cartes qui pourrais fournir des indices, du coup j’ai pratiquement toujours donné mais cartes de fantôme au pif sur des déductions bidon.

  2. SwatSh dit :

    Pas mal l’idée de l’assassin Samuel 🙂 Il faut juste qu’il revienne d’entre les morts aussi 😀
    Amuse-toi bien!

  3. Je trouve l’idée excellente !
    Par contre, j’aurai bien mis l’assassin parmi les joueurs afin qu’il essaye de faire perdre les autres ! 🙂
    Je pense que c’est mon syndrome BattleStar Galactica et Les chevaliers de la Table ronde ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *