• The Vale of Eternity - FICHE DE JEU
  • 1

The Vale of Eternity

Note moyenne
9.50
(2 notes)
Partie: 45' - Meilleur score: 60
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): , , ,
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub pub

SwatSh: 9,5/10

Vale of Eternity est notre coup de cœur d’Essen.  On ne s’attendait à rien, on s’est assis, on a joué, on a été conquis 😌

Malheureusement, il était déjà sold-out quand on a voulu passer à la caisse complètement sous le charme du jeu et groggy de notre déconfiture. Heureusement Blackrock games a eu le nez fin et a publié cette petite pépite de Mandoo Games (Deities) en Français. 

Vale of Eternity est un jeu de combinaisons original et sans engine building à proprement parlé même s’il y a une certaine montée en puissance grâce aux combinaisons progressivement construites. 

Le jeu se joue en 10 tours et chaque tour se joue de la même manière. On pioche 2 fois autant de cartes qu’il y a de joueuses et on les étale sur la table dans la colonne correspondant à leur couleur.  Ensuite, chacune, à son tour, va réserver une carte puis une seconde suivant un tour en serpent (la dernière en choisit 2 et on revient de la dernière à la première). 

Les pièces

Ensuite, chacun à son tour va décider ce qu’il fait avec chacune de ses 2 cartes. Soit il la vend, soit il la joue en payant son coût. Le truc vraiment sympa c’est que le jeu propose 3 valeurs de pièce: les pièces de 1, de 3 et de 6. Et chaque joueur ne peut avoir que 4 pièces dans son stock de n’importe quelle valeur. De plus, le jeu ne fait pas l’échange!

Vous allez avoir dès lors un tas d’effets liés à ce système : augmenter la taille de votre stock, changer la valeur des pièces, gagner des pièces d’un type lorsque vous prenez tel type de carte,…. Et les combos ne s’arrêtent pas là, vous allez pouvoir gagner des points en fonction des cartes de certains types que vous possédez, en défaussant certaines pièces, en reprenant des cartes en main (si en plus vous reprenez une carte qui rapporte des PVs à chaque fois que vous la jouez, ça peut être bingo 😎),… Il y a pas mal de texte sur les cartes ce qui va rendre vos premières parties un peu longues car tout le monde va vouloir lire l’effet de toutes les cartes.

Vous ne pouvez avoir devant vous qu’un nombre de cartes égal au numéro du tour en cours. Ce qui veut dire que vous aurez de plus en plus de cartes devant vous et tout ça sera sujet aux multiples combinaisons et enchaînements possibles. Cela procure une très chouette satisfaction surtout que The Vale of Eternity est une course et le premier à atteindre 60 points l’emporte. La tension est bien là, l’interaction aussi (on peut se faire des crasses comme détruire une carte adverse, ça peut couiner et casser un peu votre moteur) le tout dans un jeu malin, très varié grâce aux nombreuses cartes différentes, pas cher et rapide.


Phil
PhilRey: 9,5/10

Wouaw! Mais vraiment Wouaw!

Et je n’avais jamais entendu parlé de Vale of Eternity avant cette première partie au salon d’Essen 2023.

Ce jeu a plein d’aspects que j’apprécie. Tout d’abord, il est assez simple. entendez par là que les règles sont facilement expliquées et aussi assimilées par les joueurs. Ensuite, le jeu ne dure pas 4 heures. Pas que je n’aime pas les longs jeux, loin de là, mais j’apprécie de plus en plus les jeux qui prennent moins de temps à installer, expliquer et jouer! De même, j’apprécie les jeux simples et rapides mais il me faut quand même du challenge, des choix et un minimum de reflexion.

Et Vale of Eternity reprend tout ça!

Dans la mécanique, même si classique, j’ai apprécié la réservation de cartes: pas 36, juste 2! Et ensuite, la résolution.
Egalement, la gestion de son argent: maximum 4 pièces, quelle que soit leurs valeurs. Cela peut aussi bien être 4 pièces de 1 que une pièce de 1, 2 pièce de 3 et 1 pièce de 6. Et la dépense suit le même principe, heureusement d’ailleurs, le surplus étant juste perdu.

Si je dois donner une amélioration possible, ce serait la lecture des cartes. En début de chaque manche, elles sont placées au milieu et chaque joueur commence alors à lire le texte de leur pouvoir. Ceci dit, on en a discuté après la partie, je ne vois pas trop comment faire autrement sauf en étoffant l’icônographie, peut-etre.

Et bien, je sais déjà quel sera mon prochain achat dès que disponible en boutique!


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. Maff dit :

    Après 3 parties à 3 joueurs je dois dire que le jeu ne m’a vraiment pas transcendé.
    Plusieurs points m’ont vraiment gênés pour pouvoir apprécier ce jeu.

    Tout d’abord si le tirage des cartes et le draft des jetons vous est défavorable dans les 2 ou 3 premiers tours et que vous n’avez pas de cartes « moteur » vous avez de grandes chances de prendre un retard irrattrapable et vous condamner à regarder les autres joueurs vous rouler dessus tout le reste de la partie ce qui peut être très frustrant.

    Aussi le jeu manque de fluidité dans les premières partie car l’iconographie n’aide absolument pas la lecture des cartes et vous oblige à lire chacune des 50 ou 60 cartes que vous allez retourner.
    On finit par se lasser de demander aux autres joueurs que font telle ou telle carte dans leur arène car à distance la signification des icones est incompréhensible et le texte écrit trop petit, du coup on aura tendance à se renfermer sur son propre plateau et laisser les autres faire leurs actions dans leur coin.

    J’imagine que le problème s’atténue au fil des parties mais aurez-vous vraiment envie de faire 5 ou 6 parties « à l’aveugle » avant de connaitre les cartes par coeur pour rendre le jeu fluide ?

    Je rajouterai enfin une grosse déconvenue au niveau de l’insert carton qui n’est plus du tout adapté si vous décidez de sleever vos cartes (la base pour un jeu de cartes…).
    En effet celles-ci ne rentrent plus ni dans l’emplacement prévu pour le paquet, ni de manière cohérente dans le reste de la boite…
    On se retrouve donc à devoir virer tout l’insert pour faire rentrer les cartes qui deviennent « flottantes » au milieu de la boîte.

    Comment en 2024 un éditeur peut encore sortir un jeu de cartes sans prendre en considération ce genre de paramètres alors qu’en rajoutant 2mm d’espace entre les séparateurs le problème aurait été résolu !?

    Rajoutez à ça une grosse figurine en carton qui n’a aucune utilité, un jeton manquant dans ma boite et vous comprendrez pourquoi je ne recommande vraiment pas ce jeu.

    A choisir je préfère ressortir un classique Seasons, un peu plus long à mettre en place mais bien plus plaisant à jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *