• L’île au trésor - FICHE DE JEU
  • 0

L’île au trésor

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 10' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

75-lile-au-tresor-matagot-covertapimokat2Tapimoket : 8/10

En route vers l’aventure !

Lorsque ce marin patibulaire est entré dans l’auberge, on a tout de suite deviné qu’il nous cachait quelque chose ! En fait, il était recherché par des pirates, mais là non plus, on ne savait pas trop pourquoi. Toujours est-il que ce ne sont pas ces ennemis qui ont eu raison de lui, mais les litres de Rhum qu’il buvait. Cela nous a permis de fouiller son coffre et de découvrir cette carte au trésor. L’aventure allait commencer !!

L’île au trésor est un jeu qui se base sur l’histoire du roman de Stevenson. Les joueurs, des pirates, ont fait prisonnier Long John Silver, la seule personne qui sache où se trouve le trésor. Après l’avoir enfermé dans une tour de l’île, ils vont lui soutirer des indices pour faciliter leurs recherches pour le trésor, avant qu’il ne parvienne à s’échapper et reprendre son bien.

Long John Silver ! Non, ce n’est pas du whisky !

L’île au trésor est un jeu asymétrique. Alors que tous les joueurs prennent le rôle d’un pirate à la recherche du trésor, l’un d’eux incarne long John Silver.

20181220_194812Au départ chaque joueur reçoit une petite carte où il pourra faire des annotations, ainsi qu’ un paravent pour garder tout cela au secret des autres joueurs. La petite carte carte représente l’île au trésor du plateau de jeu déployé au centre de la table. De plus, chaque pirate sera décrit par une fiche individuelle, et aura des actions communes aux autres, mais aussi des actions propres au personnage qu’il incarne.

Long John Silver, quant à lui, inscrit secrètement en faisant une croix sur sa petite carte, l’emplacement du trésor. C’est un acte de bonne foi, il ne pourra pas tricher sur l’emplacement durant toute la partie. Puis il donne à chaque joueur un premier indice, c’est à dire l’emplacement d’une région de l’île où ne se trouve pas le trésor. Bien entendu, chacun a l’information d’un emplacement, mais personne ne connait celle des autres…

20181220_201222Tour à tour, les joueurs vont faire avancer un pion à leur couleur sur une partie « calendrier » du plateau (un tour = 1 jour), jusqu’à la prochaine case libre. Chaque case où atterri un pion peut indiquer alors plusieurs choses. Soit le joueur actif fait une ou deux actions (une au début, puis deux à partir du cinquième jour). Mais la date du calendrier peut aussi donner un des deux jetons bluff à Long John Silver, ou l’obliger à révéler un indice à tous les joueurs.

Les indices permettront surtout à tous les joueurs d’éliminer des zones de l’île pour leur recherche, comme par exemple, toute une zone autour d’un point donné, ou encore un côté de l’île, ou encore des zones désignées par une boussole. On pourra alors dessiner sur le plateau ou sa mini carte à l’aide de véritables instruments comme un compas ou une boussole ! Bien entendu, le matériel est prévu pour cela, puisque tout sera fait à l’aide de feutres effaçables sur des surfaces nettoyables (tout le plateau, les mini cartes et les fiches des pirates).

20181220_194823Lorsque Long John Silver doit révéler un indice, il posera une carte sur la case calendrier concernée ainsi qu’un jeton. Ce jeton restera secret et indiquera s’il s’agit d’un bluff ou pas, sachant que la pose d’un jeton bluff ne signifie pas forcement que ce soit un indice erroné ! Mais ça les joueurs n’en sauront rien, et devront juger si l’indice est bon ou pas. Pour jouer certaines cartes plus puissantes, Long John Silver devra, au préalable, lâcher un indice à un joueur unique. Pour que tout cela se fasse discrètement, Long John Silver utilisera un mini coffre fourni par le jeu, pour y glisser un indice (ou pas) et le donner au joueur de son choix. Bien entendu, il fera tout pour en dire le moins possible et donner des informations plus ou moins similaires avec celles qu’il a déjà fourni. Bref, moins il révèle de choses, plus il aura de chances de gagner en fin de partie. Même si cela me semble très difficile car il y a 19 tours quand même à tenir !

Marcher ! Creuser ! Marcher ! Creuser !

20181220_203701Les actions des pirates sont en général le déplacement et/ou la recherche dans une zone tracée sur le plateau à l’aide d’un gabarit de cercle. Ainsi, on peut se déplacer jusqu’à 6 lieux, ou bien tracer un grand cercle, ou se déplacer deux fois moins loin et tracer un cercle plus petit. Ces recherches sont à la vue de tous, donc tout le monde sera au courant de vos déplacements et de vos cercles. Toutefois, les indices personnels fournis par long John Silver doivent rester secrets. Ainsi chacun des pirates devra faire les recoupements entre sa mini carte et les informations du plateau pour déduire où se trouve le trésor. Chacun pourra aussi, deux fois dans la partie, consulter un jeton placé sous un indice afin de savoir s’il s’agit d’un bluff ou pas. Enfin, une fois par partie, on pourra se déplacer n’importe où sur l’île ! Pratique si vous savez pertinemment que le trésor n’est pas du tout là où vous fouillez actuellement.

20181220_203711Chaque pirate possède également des capacités propres, à usage unique ou permanente, selon le cas. On aura, par exemple, la possibilité de fouiller sur un plus grand cercle, ou encore se déplacer deux fois, etc…

Au quatrième jour, il faudra placer la figurine de Long John Silver dans une des tours de la carte. Il est probable que les joueurs discutent entre eux pour le placer le plus loin possible de son trésor… Toutefois, en dire trop peut aider les adversaires, à vous de voir ! Mais au 19ème tour, Long John Silver pourra s’évader et foncer vers son trésor. S’il l’atteint avant les autres, en général en un ou deux tours après l’évasion, il gagne la partie et met tous les pirates en échec !

Si l’un des pirates trouve le trésor avant, alors il sera le vainqueur !

Un jeu innovant !

Wao ! Voilà ce que l’on prononce à l’ouverture de L’île aux trésor. Les illustrations de Vincent Dutrait donnent un véritable cachet au jeu et le matériel est de toute beauté. De plus, les instruments de mesure, dont un grand compas en bois, donnent un super côté réaliste. On a envie d’une seule chose : En faire une partie. Le plus grand défaut matériel viendra, hélas, de la visibilité de certaines des couleurs de feutres où il faudra être attentif.

De plus, je n’ai certainement pas assez de parties, mais je pense que les chances de voir gagner Long John Silver sont plutôt faibles. Sur toutes les parties jouées, il a perdu. Mais peut être que nous étions trop forts !? Le hasard est, certes, présent et il est possible d’avoir un coup de chance.

Toutefois, l’île au trésor est une idée vraiment originale. Se mettre à tracer et fouiller les lieux nous plonge complètement dans l’univers. On se croirait de véritables pirates, tenant dans nos mains une carte à la recherche de trésor et prêt à creuser ou fouiller pour tomber sur ce fichu trésor. Bien entendu, l’île au trésor prendra toute sa dimension si on est plutôt à 4 ou 5 joueurs, avec un bel effet de course entre les pirates.

L’île au trésor mélange aussi subtilement les indices communs, les indices privés et le bluff pour donner un bel effet de confusion. Malgré ses défauts, je le trouve sublime, captivant et surtout hors du commun !


20181220_204132

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *