• Black Fleet - FICHE DE JEU
  • 2

Black Fleet

Note moyenne
7.33
(3 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 65'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s): ,
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 3 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
8.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

837 Black Fleet 1

 

SwatSh7,5/10

Sébastian Bleasdale, l’auteur unique (c’est important, si si) de Black Fleet est tout d’abord un co-auteur de grands jeux: Prosperity et Keyflower.  En effet, il a réalisé ces 2 très bons jeux plutôt orientés « joueurs » en collaboration avec d’autres auteurs beaucoup plus connus que lui: Richard Breese et Reiner Knizia.  Mais même s’il n’est plus à prouver la qualité de ses collaborations, Sébastian a décidé de se lancer seul dans un registre différent, le familial+.  Il a d’abord fait le très bon We Will Wok You et maintenant il nous livre le tant attendu Black Fleet.

Black Fleet est, après le très bon Splendor, le second jeu qui est édité par le super nouveau éditeur Space Cowboys.  Et on commence à reconnaître leur patte: des jeux simples mais malins avec un matériel splendide.  En effet, la boite en super termaphormage en forme de tête de mort accueille un très joli plateau aux couleurs chatoyantes mais aussi et surtout 10 magnifiques navires en plastique pouvant transporter de petits cubes colorés.  Vraiment chapeau pour ce matos splendide qui aide à rentrer dans le thème de ce jeu de pirates, et le tout en restant dans un budget raisonnable (autour de 45 Eur).  C’est d’ailleurs là la grande force de Black Fleet: son thème et son immersion.  Jouer aux pirates qui attaquent les embarcations adverses pour voler leurs précieux trésors pour les enfuir sur une île déserte, quel est le gamin qui n’a pas joué à ça d’une manière ou d’une autre?  Ici tout est fait pour écarquiller les yeux de nos gamins 🙂

Et c’est là tout l’étonnement que j’ai eu en regardant la boite de Black Fleet et en lisant les règles, des règles et un jeu légers, mais indiqué pour minimum 14 ans!!!  14 ans!!!  Bon d’habitude, les jeux les plus costauds sont indiqués pour minimum 12 ans, et dès qu’il y a du sexe on peut augmenter à 18 ans  😛 .  Mais ici point de sexe et un jeu beaucoup plus facile que la majorité des jeux indiqués pour plus de 12.  On y a d’ailleurs joué avec des enfants, et celui de 8 ans était légèrement dépassé.  Mais c’est sûr qu’à 10 ans, il y a moyen de très bien rivaliser avec les adultes.  On est vraiment dans du familial+, et non un jeu destiné rien qu’aux adultes à ce que pourrait laisser faire croire la boite.

En effet, les choix dans Black Fleet sont assez simples: au début de son tour, on a 2 cartes en main.  Ces cartes donnent 4 indications:
1) Laquelle des 2 frégates on va pouvoir déplacer et de combien de cases
2) De combien de cases on va pouvoir déplacer son bateau pirate
3) De combien de cases on va pouvoir déplacer son navire marchand
4) Combien de cartes bonus on va pouvoir tirer ou défausser.
Il va donc falloir choisir une des 2 cartes et la jouer.  Choix pas trop compliqué en fonction de ce qu’on veut faire à ce tour-là.  Puis, vous allez déplacer chacun des navires.

Le but du jeu est d’être, en résumé, le plus riche.   Il y a 4 façons de gagner de l’argent (liées aux déplacements de navires):
1) Livrer des marchandises demandées dans un port.  C’est la partie pick-up & delivery de Black Fleet.  Vous allez déplacer votre navire marchand dans un port pour le charger de 3 cubes de la couleur du port.  Vous allez ensuite voyager vers un autre port pour y vendre la marchandise chargée au prix que ce port propose (entre 2 et 3 pièces par marchandise).  Lorsque vous livrez un port, vous chargez immédiatement 3 cubes de la couleur de ce port pour être prêt pour un nouveau voyage vers un port demandant ce type de marchandise.  On remarque d’ailleurs qu’un certain schéma se dessine dans les déplacements.  Comme certains ports payent plus cher la marchandise que vous transportez, vous allez plus facilement vous diriger vers ce port à condition qu’il n’y ait pas trop de pirates qui rôdent dans le coin.  On verra d’ailleurs les différents bateaux des joueurs emprunter plus ou moins les mêmes chemins navigables et se suivre ou se gêner dans leurs déplacements, malgré ça, vu l’appât du gain, on se sent forcé de continuer la route vers le même port que les autres.  C’est un peu dommage qu’il n’y ait pas plus de choix à ce niveau là.
2) Attaquer un navire marchand avec son pirate.  Rien de plus simple, il suffit de placer son bateau pirate sur une case adjacente à un navire marchand ennemi et de lui prendre un de ses 3 cubes.  On reçoit alors immédiatement 2 pièces.  C’est une des actions les plus fun du jeu, attaquer les autres avec ses pirates, wééééééééééééééé  😀
3) Ce qui est très chouette aussi, c’est d’aller enfuir son trésor sur une île déserte.  Pour cela, on déplace son pirate jusqu’à une plage d’une île pour y déposer la cargaison volée et recevoir entre 3 et 6 pièces en fonction de l’île.  Mais ce n’est pas toujours facile car les 2 frégates rôdent…
4) Couler le bateau d’un pirate avec une des 2 frégates.  Il suffit de déplacer la frégate sur une case adjacente à un bateau pirate.  Cet exploit nous rapportera 2 pièces.

En résumé, vous avez 2 cartes en main et devez en jouer une des 2 en fonction du nombre de cases dont vous voulez déplacer chaque bateau.  Vous jouez une des 2 cartes et vous déplacez chaque bateau en essayant de gagner des pièces grâce aux 4 façons décrites plus haut.  C’est pas plus compliqué que ça, très opportuniste et tactique et peu stratégique.

2 éléments viennent néanmoins compliquer le tout qui était pourtant simple, peut être trop 😉 :
1) Les cartes bonus que l’on tire éventuellement en fin de tour dans la pioche commune.  Ici pas de choix puisque vous piochez la première du paquet!  Le choix se situe plutôt à savoir quand la jouer en fonction du bonus donné (déplacer de quelques cases tel ou tel bateau, gagner des pièces supplémentaires,…).  Il faut donc lire le texte de chaque carte, bien comprendre son utilité et la jouer à bon escient.  Rien de bien compliqué bien entendu mais déjà plus pour un enfant.
2) La belle trouvaille est celle des cartes « objectif« .  Au début du jeu, on distribue 5 cartes au hasard à chaque joueur.  Une carte de valeur 5, une de 8, une de 11, une de 14 et une de 10.  On les place face cachée devant soi et à chaque tour on peut en retourner une en payant le prix de sa valeur (5, 8, 11, 14 ou 10) (si on a l’argent bien entendu!).  Le premier joueur qui arrivera à les retourner toutes l’emporte à la fin du tour.  La saveur de cette mécanique est que chaque carte donne un pouvoir (gagner plus de pièces lors de telle ou telle action, pouvoir naviguer sur les cartes îles, gagner des points de déplacement,…) et qu’il vous faudra choisir dans quel ordre vous voulez les activer.  C’est assez sympa mais c’est dommage que tout ça soit distribué au hasard et qu’on n’a aucune maîtrise sur les cartes qu’on va recevoir.  Ca apporte du fun et des surprises au jeu mais la contrepartie c’est que, tout comme pour les cartes bonus, ça complique un peu plus le jeu.  On pourrait croire que cela apporte une profondeur stratégique mais pas tant que ça car vous allez jouer de la même façon peu importe les cartes que vous possédez.  Sauf bien entendu quand vous arriverez à les retourner où vous allez modifier légèrement votre façon de jouer pour profiter un max des bonus donnés par ces cartes.

Black Fleet est un jeu qui reste familial grâce à la simplicité de ses choix, à son fun et au hasard omniprésent par la distribution des différentes cartes, grâce aussi à son thème très « gamins » et son splendide matériel aidant une immersion totale.  Certains éléments compliquent néanmoins le jeu augmentant l’âge minimum pour y jouer à 10/11 ans rendant son public cible plus limité.

________________

Philrey212:     7,5/10

Belle surprise que ce Black Fleet, par sa fraicheur et son matériel plus qu’impeccable. C’est d’ailleurs cela qui frappe à l’ouverture de la boîte et l’étalage du matos.

Black Fleet est un jeu de « pickup & delivery » avec une touche personnelle bien appréciée. En effet, votre navire marchand arrive dans un port pour vendre ses marchandises (le prix est indiqué sur le plateau) et refaire le plein immédiatement et totalement (trois donc) de la seule marchandise disponible. Et ces cubes « marchandise » serviront aussi  de compteur de point de vie de votre navire marchand. En effet, lors d’une attaque par un corsaire adverse, vous perdrez une marchandise. Et si on vous pique la dernière, votre navire est tout simplement coulé. Pas d’inquiétude, vous repartirez à votre prochain tour avec un nouveau navire marchand du port de votre choix.

Autre élément intéressant. Chaque joueur a 2 navires: un marchand (la Galère) et un corsaire (votre propre bateau pirate). Le premier, tel qu’expliqué, ne vous sert qu’à transporter des marchandises d’un port à un autre. Le deuxième vous servira à attaquer les premiers (mais des adversaires, bien entendu) afin de leurs dérober une marchandise. Vous pourrez, si les vents vous sont favorables, aller enterrer votre butin sur une des nombreuses îles afin de glaner quelques pièces supplémentaires.

On a donc chacun 2 bateaux. Mais, et ces navires jaune et violet? Voilà une question intéressante, bien vu. Et bien il s’agît de frégates. Et leur rôle est de lutter contre … les pirates. Voilà qui rend le Black Fleet intéressant. En effet, il faudra se déplacer adroitement pour éviter les pirates adverses (votre navire marchand) et les frégates (votre bateau pirate).

Black Fleet est donc un jeu familial très plaisant avec un matériel splendide à avoir dans sa ludothèque privée, à coup sûr!

________________

PhilTap7 /10

Deuxième volet des spaces cowboys après l’immense succès de Splendor. Cette fois, ce seront les bouchées doubles pour le matériel, avec un superbe thermoformage représentant le symbole de la piraterie : Tête de mort entrecroisée de deux os.. Très sympa !

Mais ce n’est pas tout, avec de belles figurines de navires pouvant transporter « en vrai » les marchandises et, cerise que le gâteau, des doublons en métal. 

On ajoute à cela de belles illustrations toonesques pour bien mettre en condition le joueur, à savoir : un jeu familial

Bien entendu, le prix va s’en ressentir puisque celui-c i va tourner entre 45 / 50 euros… 

 

Les règles sont simples d’approche, mais on regrettera une petite carte de résumé pour les premières parties… Je sais, je chipote.

 

Dans blackfleet, chaque joueur va tenter de faire passer son navire marchand pour vendre des marchandises et attaquer ses petits camarades pour tenter de gagner un max d’argent afin de décoincer de nouveaux pouvoirs et de payer la rançon d’une princesse captive. Disons le tout de suite… on va  joyeusement se faire plein de vacheries pour ennuyer ses adversaires … Oui beaucoup de vacheries… trop peut être, tellement qu’il sera très difficile de préparer une stratégie. 

 

Black Fleet n’est pas un jeu pour les amateurs de stratégies, mais un jeu, je dirais, de « loisir ». Ce sera celui qui aura les meilleurs opportunités, souvent par des cartes tirées de la pioche de mouvement ou de pouvoirs (« fortunes de mer ») qui aura le plus de chances de réussir. Le hasard prend donc une très grande part.

 

Les spaces cowboys nous présente alors un second jeu bien et très beau, mais pas aussi stratégique que Splendor. Black Fleet n’est donc pas un jeu de réflexion mais juste un jeu pour s’amuser. Il conviendra aux familles et aux enfants (à partir de 10 ans). Vivement, qu’il nous sortent un bon gros jeu de connaisseurs comme je les aime…et toujours avec cette volonté d’avoir un matériel de qualité

________________

 837 Black Fleet 2

 

________________

 837 Black Fleet 3

 

_________________

837 Black Fleet 4

Je vous conseille particulièrement ce Rioja du Marqués de Riscal bien apprécié des pirates 🙂 .  En règle générale, de nombreux Rioja sont de grande qualité.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par limp
A sortir au compte goutte
Dommage que le renouvèlement des parties ne soit pas présent. Pour le reste, c'est beau et très agréable. On ne maitrise pas tout, mais à Jamaïca (thématique approchante) non plus, et pourtant le jeu est devenu un classique. Celui-ci méritait autant mais a été vendu trop cher (erreur de mettre les pièces en métal de base) et la cible ratée (le "14 ans" sur la boite qui a fait que des gamers exclusifs ont acheté et été déçu, le jeu étant familial).

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Ok je note Matthias, mais alors je ne puis que conseiller a l’editeur de changer sa boite pour le marché Européen. Perso, et je ne pense pas etre le seul, l’age minimum sur la boite est un critere d’achat. En effet, si je veux acheter le jeu A pour y jouer en famille et qu’il est indiqué min 12 ans, je vais me méfier, ou inversément, si je m’attends à un jeu bien lourd et qu’il est indiqué min 10 ans, je vais egalement me mefier. C’est un peu comme pour le dessin sur la boite qui doit etre plus ou moins enfantin…
    Amuse toi bien

  2. Matthias dit :

    @SwatSh : Mais non le 14 ans c’est pour le marché US 😉 (car si <14, alors faut passer des tests très couteux), idem pour un Lewis & Clarck edition 2
    Arf ça m'étonne de toi que tu n'es pas vu ça… :-p

    Je n'ai pas encore joué à Black Fleet, mais je suis assez étonné de vos notes si basses… car on est clairement dans du familial +

    A tester car il me fait bien de l'oeil, vu le buzz qu'il y a eu autour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *