• Paras - FICHE DE JEU
  • 0

Paras

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 5' - Partie: 20' - Meilleur score: 6
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Mécanisme(s): , , ,
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Langue: Sans texte
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh7,5/10

Le metagame, vous connaissez?  Et bien, à Essen, pour nous, le metagame est de dénicher ze jeu olni of ze salon !  Et on a eu du mal cette année.  On n’avait rien repéré avant le salon et c’est au détour d’un couloir qu’on est tombé dessus.  Oui, Paras est le jeu OLNI de cet Essen 2019.

Le but du jeu est d’être la joueuse qui contrôle le plus de zones à la fin du jeu (contrôlé = avoir un pion dedans).  Pour cela, à son tour, elle a le choix entre 2 actions : déplacer et scinder un groupe d’unités du plateau vers une zone adjacente.  Si elle tombe sur des unités adverses, il y a combat.

Combats

Les combats, en soi, sont fabuleux.  L’attaquant va prendre un dé et le placer face cachée dans sa main.  Pour chaque unité en défense, le défenseur peut deviner la valeur du dé caché par l’attaquant.  S’il trouve, l’attaquant perd autant d’unités.  S’il ne trouve pas, le défenseur perd son unité et l’attaquant place dans la zone autant d’unités que le valeur du dé caché.  Waouw !  Voilà une mécanique de combat, chaotique et moulesque certes, mais surtout originale et c’est ce qu’on demande à un jeu OLNI 🙂

Lancers de parachutes

L’originalité de s’arrête pas là.  La seconde action qu’on peut réaliser est le saut en parachute.  Nos GI vont débarquer, et ça va pas être joli joli 😉   Pour cela, on prend 2 dés et on les jette, non pas sur la table ou dans une tour à dés mais… sur le plateau !!!  Si les dés déplacent des unités, les éjectent du plateau ou échouent eux-mêmes en dehors du plateau, et bien tant pis !  Oui, on ne fait pas dans la dentelle dans Paras 🙂  Le ou les dés qui arrêtent leur mouvement dans une case (oui, dans une case et non entre 2 cases), vont soit amener autant de vos paras que la valeur du dé sur la case correspondante si celle-ci est vide, soit enlever autant d’unités adverses que la valeur du dé si la case est déjà occupée.  Oui oui, on est dans le plus pur adage moule-chaos-bourrin mais ça fait du bien par où ça passe 🙂  Et puis, ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur un jeu si particulier, en bois aggloméré, réalisé à la main en très peu d’exemplaires (il en avait 27 à Essen !!!).  Oui, on l’a eu notre OLNI ludique d’Essen 2019 😀


Ren
Ren: 8,5/10

J’ai un peu hésité avant de mettre ma note pour Paras. Le jeu est-il vraiment bien? N’est-ce pas un OLNI, comme le dit mon camarade SwatSh plus haut, qui est super rigolo à jouer pendant 5 minutes, mais qui ne tient pas la route une fois qu’on ramène la boite chez soi? Après moult réflexion j’ai tranché: il mérite une bonne note!

Les règles sont décrites plus haut, je ne vais pas les répéter. Ce qui m’a particulièrement plu c’est ce mélange absolument original entre stratégie, adresse, chance, thème et design.

Stratégie puisque le but est de contrôler le plus de territoires à la fin de la partie, et qu’une des actions consiste à déplacer des paras d’un territoire à l’autre. De plus il y a aussi de la stratégie dans le moment du choix de l’action parachutage, et sa fréquence. En effet votre nombre de paras qui peuvent sauter est limité par la capacité de l’avion au départ (la même pour toutes les joueuses). Donc si vous sautez 2 fois lors de vos 2 premières actions (donc quand le plateau est plus ou moins vide), et que vous faites de gros chiffres, il se peut que votre avion se vide complètement, et du coup vous n’aurez plus que l’action se déplacer pendant le reste de la partie.

Adresse puisque vous allez lancer les dés sur le plateau, de préférence en balayant des paras adverses, tout en les faisant arriver sur des cases vides ou des cases où il y a des paras adverses. Pas si facile…

Chance clairement! A la fois par le tirage des dés. Et à la fois parce que chaque fois que vous ferez preuve de manque d’adresse, vous pourrez invoquer cet incroyable manque de bol qui vous poursuit ha la la c’est vraiment dégoûtant d’être maudit comme ça! 🙂

Thème car le mécanisme principal colle je trouve parfaitement avec le thème, ce qui est extrêmement rare: si les paras sautent, vous lancez des dés depuis le dessus du plateau, et vos paras sautent de l’avion. C’est cohérent d’un point de vus physique, sympa!

Et enfin design parce que le jeu est très joli, très graphique, avec du bois, des jolis petits avions, et sur tout ça des paras aux couleurs bien tranchés qui foutent le bordel quand ils arrivent, un peu comme dans la vraie vie…

Si on ajoute à tout ça

  • un compte-tour qui vous permet librement de choisir le nombre de tours et donc la durée de la partie, pour faire une partie courte et pleine de bordel et d’adresse/chance (biffez la mention inutile) ou une partie longue qui devient une fois que tous les paras ont sauté un vrai jeu abstrait, ou toute combinaison entre ces deux extrêmes.
  • le fait que le jeu soit totalement artisanal. Je sais c’est très bête mais chez moi ça déclenche tout de suite une pulsion emphatique très forte, genre: « purée le gars il se bat comme David contre Goliath face aux monstres tentaculaires qui ont pris le contrôle du monde du jeu de société. Il tente péniblement de survivre alors que certains se font des co****** en or avec des daubes en plastique produites dans de lointaines contrées orientales, à coup de SG et d’exclusivités KS… je vais résister avec lui, je vais lui prendre son jeu pourrave à 99 euros en peau de castor (bio, vegan, fairtrade, élevé au sol, ayant accès à des sanitaires et ayant une pause réglementaire de 1h par jour ) recyclé et ensemble nous allons lutter contre l’asservissement de l’homo ludicus par le grand capital franco-américain. Grâce à ce 3ème exemplaire vendu en 6 mois il pourra aller s’acheter des graines de chia et du boulgour cru et il aura de quoi manger pour les 6 derniers mois de l’année. Ensemble résistons! ».
  • le fait qu’on se soit vraiment bien marrés pendant la partie jouée à Essen.

vous obtenez un jeu super original, créatif et artisanal, qui certes ne plaira pas à tout le monde (loin de là) et qui ne sera pas Vin d’Jeu de l’année (oui je sais je spoile un peu, désolé), mais qui mérite largement d’être mis en avant! Au moment-même j’ai hésité à prendre une boîte, pour finalement renoncer. Et bien en écrivant cette chronique je me dis que j’aurais dû la prendre parce que là maintenant j’ai envie de rejouer une partie!


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *