• Caretos - FICHE DE JEU
  • 0

Caretos

[postbox]? [customer_box]?
[espritjeu-fiche]? [cultura_fiche]? [jeuxenboite_fiche]? [ludibay_fiche] [magic_bazar_fiche]? [philibert_fiche]?

Serval 8,5/10

Caretos nous vient tout droit du Portugal.

De “redoutables” personnages déguisés et mystérieux règnent sur une partie du nord du Portugal, vous incarnez un des monstres mystiques du folklore ibère , a vous de capturer ou d ‘effrayer un maximum de villageois !

Caretos est un jeu de capture de villageois mâtiné d’objectifs. Le thème est, je trouve, assez original et nous jouons cette fois les affreux monstres.

Trois catégories de personnages ornent le jeu, les pauvres villageois qui ont servir de pâture, les monstres (les joueurs), et les Caretos, sortent de « super » monstres redoutés de tous.

Le vainqueur sera le joueur qui aura marqué le plus de PV, principalement calculés sur un nombre maximum de villageois capturés. Pour se faire un joueur dirigera deux monstres (avec leur cartes monstres décrivant des pouvoirs particuliers) attribués aléatoirement au début du jeu ainsi qu’un objectif secret de fin de partie (sur un scoring particulier de villageois).

A son tour de jeu, un joueur doit choisir une carte « nuit » de sa main et la placer devant lui et exécuter les actions qu’elle indique et peut utiliser un ou plusieurs jetons « feu de camp » . A la fin de son tour, le joueur ramène sa main à 3 cartes. Une carte nuit peut être de 3 couleurs différentes et comporte potentiellement 3 zones/symboles.

Les cartes de la peur !

*En haut à gauche, un symbole « rune » qui ne servira que pour jouer les 2 monstres (la zone peut être vide). En effet, les cartes nuits sont empilées les une sur les autres une fois jouées, laissant apparaitre ce coin gauche. Si un une même rune apparait deux fois de suite, il est possible de jouer deux monstres à la fois.

Au centre en haut, deux types d’action possible , bouger les Caretos de 2 lieux ou rassembler les villageois. Action obligatoire avant la suivante…(la zone peut être vide).

Une plus imposante et action principale qui représente un des 3 symboles présents sur chaque carte monstre, au joueur de choisir un seul des deux monstres qui sera utilisé en fonction des actions matérialisées par ces derniers. Sauf si bien sur un joueur a cumulé deux runes identiques en posant votre dernière carte nuit*.

Le jetons « feu de camp » et des villageois apeurés autour !

Les actions proposées permettent généralement de bouger les Caretos, les monstres et les villageois.

Un Careto capture un monstre (qui est placé sur une carte chaudron et récupérable par un joueur en dépensant 3 tuiles feu de camp) , un villageois isolé (il est retiré du jeu) ou effraie un groupe de villageois (ces derniers se dispersant à un lieu de distance, un par un en rotation dans le sens des aiguilles d’une montre).

Un Monstre capture un villageois isolé ou effraie un groupe de villageois (à l’instar des Caretos).

Toute la subtilité du jeu se résume à disperser intelligemment les villageois afin de les isoler et les capturer avec les monstres.

On retrouve les 3 symboles des cartes nuit

A noter donc que chaque monstre possède ses propres aptitudes , de déplacement, de capture ainsi qu’une capacité unique toujours liées aux trois symboles centraux des cartes nuit.

Les feux de camp

Les jetons « feux de camp » sont générés à chaque fois que l’action « Rassemble les villageois est effectuée » . Pour se rassurer , les pauvres villageois vont se réchauffer auprès d’un feu dès qu’il se regroupe bien évidemment ! 🙂

Ces jetons sont récupérés par un joueur dès qu’un groupe de villageois à été effrayé et dispersé par un des ses monstres (Les Caretos, eux se débarrassent des feux de camps !). Il permettront de :

  • Prendre un objectif face visible (un scoring immédiat sur des missions de capture selon le type , le nombre ou la couleur des villageois)
  • Se déplacer d’un lieu supplémentaire par jeton.
  • Récupérer un monstre capturé sur le chaudron
  • Jouer les actions des deux monstres (à l’instar de la combinaison liée aux runes)

La partie prend alors fin quand tous les villageois sont capturés ou quand les joueurs sont à cours de carte Nuit. Un petit tour de frayeur est alors autorisé pour tout le monde.
Villageois, objectifs de départ et obtenus en cours de jeu vont déterminer le score total de chaque joueur.

Une peur bleue !?

Caretos est le premier jeu portugais qu’il m’est donné d’essayer et il faut bien avouer qu’il contient tout pour plaire dans son genre.

La DA (direction artistique) est une réussite absolue, les couleurs sont chatoyantes (et c’est un daltonien qui vous le dit) , les dessins sont magnifiques et le matériel et de très bonne qualité . On y trouve un plateau de jeu très clair, des pions monstre et Caretos en plastique transparent bluffants , des meeples villageois de 5 couleurs et de 5 formes différentes ! Des aides de jeu parfaites,… J’en rajoute ? Règles (certes en anglais) très bien illustrées et fort agréables à déguster !
La mécanique du jeu est elle franchement simple à prendre en main et même si ce n’est pas le style que j’aime le plus, je dois bien reconnaitre que ça fonctionne parfaitement. Ma moitié s’est d’ailleurs fait grandement plaisir (et pas seulement parce qu’elle m’a terrassé !).

Si vous prenez plaisir à effrayer les pauvres gens, Caretos vous ravira !

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *