• Lancaster + Henri V extension - FICHE DE JEU
  • 4

Lancaster + Henri V extension

Note moyenne
9.50
(2 notes)
Règles: 60' - Partie: 150'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

796 Lancaster 1

 

SwatSh:  9,5 /10

Henri V est la première et seule grosse extension pour le magnifique Lancaster.

Henri V propose 3 ajouts:
1) De nouvelles lois qui vont d’ailleurs très bien avec l’extension 😉
2) Un nouveau pion: le lord de chaque joueur qui pourra réaliser une des actions bonus (ces bonus ne peuvent être utilisés qu’une seule fois durant le tour qui suit leur acquisition):
– Payer un cube de vote pour recevoir un bouclier permettant de protéger un de vos chevaliers sur son emplacement anglais contre la surenchère adverse (il ne peut donc pas être délogé)
– Payer 1 écuyer pour recevoir un archer de niveau 2.  Cet archer pourra être placé dans un conflit où vous participerez, ajoutera sa force et vous rapportera les PVs de son rang (en plus des PVs de votre rang).
– Payer 1 pièce pour recevoir 1 chevalier de niveau 2 qui peut être placé en soutien de vos autres chevaliers.
– Prendre toutes les tribus déjà payées pour recevoir un des bonus susmentionnés
Le truc sympa c’est que votre lord pourra être délogé par un Lord adverse si sa puissance est supérieure à celle de celui en place.  On peut augmenter sa puissance en le soutenant par un autre chevalier ou par un évêque s’obtenant par l’action « augmentation de puissance » (au lieu d’augmenter la puissance d’un de vos chevaliers, recevez un évêque).  Et si votre lord se fait éjecter, ben le tribu qu’il aura payé sera perdu.  Vous allez donc avoir tendance à le poser plus tard dans la manche sauf si aucun de vos adversaires ne veut soutenir son lord alors il vaudra mieux le placer plus tôt.  Dilemme, dilemme…
De plus, en plus des bonus, vous allez recevoir des jetons « seaux ».  A la fin du jeu, vous allez multiplier vos seaux par votre nombre d’évêque pour obtenir des PVs supplémentaires.  Et ce n’est pas négligeable: 4×3=12 mieux que les 8 points d’une majorité.  Il peut donc être intéressant de laisser tomber la course à une majorité pour mieux profiter de ces PVs supplémentaires.
Cet ajout est vraiment très bien pensé, il offre plus de choix et de stratégies.  Très bon.
3) Les jetons malédiction
Cette extension est ma préférée des 3.  A chaque fois que vous ne participez pas à un conflit, vous recevez un jeton malédiction.  A la fin du jeu, les 2 joueurs qui auront le plus de jetons malédiction perdront des PVs.  Et ce n’est pas rien car on parle ici, en fonction des parties, d’environ 12 PVs de perdus pour le majoritaire!  Ce qui veut dire que l’importance des conflits est accrue et ça c’est vraiment très bien car on avait tendance à les négliger en début de partie alors qu’ici, ils sont importants dès le premier tour.  Vous n’allez donc plus envoyer votre « surplus » de chevaliers dans les conflits mais même ceux que vous destiniez à l’Angleterre, ce choix sera difficile…
Et ce n’est pas tout, un nouveau emplacement est disponible pour vos chevaliers: le château d’Henri V.  Lorsque vous y placez un chevalier, vous pouvez vous défausser d’autant de jetons malédiction que la puissance du chevalier que vous y avez mis.  Mais la place est limitée dans le château: A chaque tour, la puissance totale des chevaliers qui peuvent y être placés ne peut pas dépasser 7.  Si vous y placez votre chevalier de niveau 4, non seulement vous perdrez 4 jetons malédiction mais en plus, il ne restera de la place que pour un chevalier de puissance 3 ou 1 de 2 et 1 de 1 ou 3 de 1.   Evidemment, cette action est plus intéressante à la fin du jeu qu’au début mais si vous attendez la fin pour vous y mettre, la lutte risque d’être dure et s’y placer plus tôt peut être beaucoup plus judicieux en laissant les autres se battre plus tard et en profitant des actions laissées libres à ce moment là.  Encore des choix cornéliens.  Magnifique.

Vous l’aurez compris, Henri V est clairement une très bonne extension pour ce déjà très bon Lancaster.  Elle rend l’action combats contre la France plus intéressante dès le début de la partie, elle offre une nouvelle manière de gagner des PVs permettant de nouvelles stratégies et augmente vos choix qui seront encore plus difficiles.  Une grande réussite.  Bravo.

_____________

Philrey212:     9,5/10

Ahhhh, Lancaster! Ce fût déjà une belle réussite à sa sortie et un coup de coeur pour beaucoup d’entre nous. Cette extension rajoute encore un peu plus à cette réussite. SwatSh revient bien sur les extra apportés. Je ne le répétera donc pas.

Dans notre partie, comme vous pouvez le voir, la différence de points au final est énorme. Et à la fin de la partie, on s’interroge sur le pourquoi du comment de cette victoire (ou défaite selon du côté où on se place) sans vraiment trouver l’argument qui explique tout. De petits détails sans doute qui ont un grand impact au final.
Les évêques et les « sceaux », qui permettent de glaner des PV, n’ont pas été utilisés. C’est peut-être une stratégie à essayer la prochaine fois.

En bref, mis à part les nouvelles lois qui n’apporte pas grand chose (sauf une petite variété), c’est clairement les 2 autres éléments qui pimentent encore plus Lancaster: les jetons Lords et les pions malédiction (ainsi que le Château d’Henri).

_____________

 

 

796 Lancaster 2

 

796 Lancaster 3

Ce très bon cahors accompagne très bien Lancaster car il est d’abord historiquement lié à Lancaster et suffisamment charpenté pour convenir à tout chevalier digne de ce nom 😉
A noter que Philrey le vend sur son site Culture Jeux.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. Crenom dit :

    De fait xantonze. Après avoir joué avec les bonnes règles 😉 reviens-nous pour nous dire si ton ressenti est le même.
    Amuse-toi bien,
    SwatSh.

  2. xantonze dit :

    edit: j’ai mal interprété la règle: en fait, toute bataille non remportée directement en un round est considérée « perdue ». En bref, si on laisse pourrir un conflit même un seul tour (le tour où il passe de la colonne haut à celle du bas), on chope un jeton malédiction (et encore un s’il disparaît de la colonne du bas sans victoire). GLUPS!

  3. xantonze dit :

    Clair que les sceaux sont bien plus efficaces que les malédictions. Concernant ces dernières, comme on en chope que quand quelqu’un PERD une guerre à laquelle on n’a pas participé, j’ai du mal à voir comment on peut en recevoir assez pour qu’ils aient une réelle importance, à moins qu’un joueur abuse volontairement des guerres perdues (or, avec l’extension il est devenu bien plus facile de se gaver de points en gagnant des guerres avec archers… c’est là et dans les sceaux que résident les stratégies « anti nobles » renouvellant le jeu. Les malédictions me semblent franchement inefficaces par contraste).

  4. Nefisil dit :

    La stratégie sceaux + évêques perment de faire beaucoup plus que de glâner qqs PVs. Dans mes 2 parties avec cette extension, j’étais le seul à jouer avec cette orientation et j’ai littéralement laminé mes adversaires.
    Le truc avec cette stratégie, c’est qu’elle s’auto alimente : avec plusieurs évêques, c’est plus facile d’obtenir des sceaux (en les envoyant en soutien du lord). Et comme on marque des PV avec un facteur multiplicatif, ça peut aller assez vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *