• Trapwords - FICHE DE JEU
  • 0

Trapwords

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 5' - Partie: 45'
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 4 à 8 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

 

trapwordstapimokat2Tapimoket : 8/10

Pas si tabou que ça !

On pensait qu’il avait le monopole, mais non… Je parle de Taboo bien sûr. Mais cette fois, Trapwords va vous emmener dans un univers médiéval fantastique ! Faut avouer que mêler un troll et un jeu à base de mots, il fallait oser. Pourtant dès la lecture des règles, j’avoue qu’il a titillé ma curiosité.

Dans Trapwords, deux équipes d’aventuriers, incarnées par les joueurs vont progresser au travers d’un couloir, dans un sombre donjon. Leur but sera de combattre la créature qui se terre au fond. Mais cette fois, pour progresser, pas de pouvoirs magiques, pas de cartes de sorts, pas de brouettes de dés, il faudra éviter les pièges sous forme de mots à trouver ! Mais attention, certains seront interdits et vous tombez dans le piège si vous  prononcez l’un d’eux !

Troll de jeu

Après avoir installé le couloir du donjon avec des tuiles numérotées et placées en ordre croissant, les joueurs choisissent au hasard une carte de monstre, et place sa figurine au bout du couloir. La carte indiquera le type de monstre, Troll, Démon, Vampire, Dragon…  mais aussi son pouvoir. Enfin on peut placer sur le parcours, facultativement, deux cartes malédiction.

Chaque joueur place la figurine de son équipe au début du couloir et chacun prend une des feuilles fournies qui serviront à noter les mots interdits (les pièges) pour les huit manches du jeu.

A chaque manche, Chaque équipe pioche alors une carte qui contient des mots, puis la place dans son grimoire. Celui-ci laissera apparaître un mot que l’autre équipe devra deviner. On note celui-ci sur la feuille, puis dans la colonne en dessous, l’équipe se creuse la tête pour y placer des mots qui seront interdits et feront office de pièges. Par exemple, si vous avez le mot « Cerise », vous pourrez noter « Rouge », « Fruit »,  etc…

Bien entendu, on a une limite de mots, celle-ci dépend justement du chiffre indiqué sur la tuile où se trouve le pion adverse. Ainsi au début, comme le premier numéro de tuiles est « 3 », on ne peut noter que trois mots interdits, mais si on passe sur la tuile « 4 », on aura quatre mots interdits, ainsi de suite !

Pendant ce temps, l’équipe adverse fait la même chose…

20181221_205809Le piège, ça pique !

Une fois la liste de mots interdits établies, on passe alors le grimoire avec le mot à faire deviner à l’une des personnes de l’équipe adverse. il devra alors le faire deviner à son équipe le temps d’un sablier. Mais bien sûr, il n’aura pas le droit de dire ni le mot bien sûr, mais ne pas prononcer l’un des mots interdits sous peine de tomber dans le piège. En plus clair, ça ressemble à Taboo sur le principe, sauf que !

Sauf que la personne qui doit faire deviner le mot n’aura pas la liste des pièges !!!! Il sera juste stoppé, s’il en prononce un, mais en aucun il en aura pris connaissance.

Imaginez un peu le stress ! Il va devoir expliquer en essayant de deviner, en plus, les mots interdits…Terrible ! Et tout ça le temps d’un sablier. Gloups. Croyez-moi ce n’est vraiment pas évident, et il faut bien contourner chaque mot pour éviter de tomber… dans le piège.

20181221_210243Ça passe ou ça casse

Pour corser le tout, l’équipe ne pourra donner que 5 réponses possibles. S’il le sablier se termine avant d’avoir trouvé, si l’équipe n’a pas trouvé le mot ou si l’indicateur prononce un mot interdit, c’est loupé ! Le pion n’avance pas. Dans le cas contraire, le pion avance à la prochaine dalle du couloir et aura un mot interdit de plus, au prochain tour.

Viens ensuite, le tour de l’équipe adverse… Qui fera la même chose.

Si aucune équipe n’a avancé, ce sera le monstre qui avancera. Donc fatalement, il viendra à vous.

Vous trouvez ça coton ? Et bien sachez que si vous êtes le premier à atteindre une section de couloir avec une carte malédiction, vous serez affublé, en plus, d’un « gage » supplémentaire (parfois un bonus, ouf…) Par exemple, faire trouver le mot sans reprendre sa respiration ! Heureusement, que vous réussissiez ou pas, la malédiction n’est appliquée qu’une seule fois…

20181221_210234Taïaut ! Mort au monstre !

Une fois sur la case du monstre, vous devez le combattre. Le principe reste identique, mais le monstre a un pouvoir. Bien entendu, celui-ci influe aussi dans le principe de faire deviner. Par exemple le troll ne vous autorise que de prononcer que 10 mots pour faire trouver la bonne réponse. Chaque monstre a un pouvoir, et chacun d’eux a deux niveau de difficulté ! Je vous conseille d’ailleurs de commencer par le Vampire qui sera le plus facile.

Si vous trouvez le mot alors que vous êtes sur le monstre, vous gagnez ! Et si les deux équipes trouvent dans la même manche, elles se partagent la victoire.

Toutefois, on peut faire une alternative que j’aime beaucoup, mais après qu’on ait quelques parties d’entrainement. En effet, si les deux équipes sont sur la case du monstre. L’équipe qui commence arrête le sablier, si elle trouve le mot, en le couchant. Et le sable écoulé sera le temps donné pour l’autre équipe. Un petit côté pression que j’adore, mais c’est vraiment chaud !

20181221_210718Vivement !

Je dis vivement qu’un éditeur français puisse le faire, car malheureusement, il n’est pas encore disponible en français, au moment où j’écris ces lignes. Si le principe de base a quelques ressemblances avec Taboo, Il est nettement plus difficile quand même, en particulier dans le fait qu’on ne connait pas les mots pièges. Certes, on aura peut-être parfois le petit coup de bol.

Ce qui est amusant, c’est qu’on va même parfois éviter les mots pièges trop évidents. Tout simplement, parce que on se dira que l’adversaire va justement y penser et tout faire pour éviter quelque chose de trop facile. Ainsi, pour « Cerise », on laissera peut être de côté le « Rouge » ou « fruit », car c’est tellement évident, pour s’attarder sur des trucs plus tordus comme « Clafoutis » ou « Forêt noire ».

TrapWords fonctionne bien et c’est une bonne alternative du principe de Taboo. Il sera bien sûr, moins facile que ce dernier, ce qui pourra gêner les joueurs. En effet, à vos premières parties, il ne faudra pas s’attendre à foncer dans le couloir et je conseille même de démarrer avec deux mots interdits, puisqu’on peut moduler la difficulté. En revanche, les malédictions sont vraiment trop drôles pour certaines, qu’il ne faut pas s’en passer vu qu’elle ne dure qu’un seul tour.

TrapWords demande pas mal de concentration, à tel point parfois qu’on en oublie le thème qui l’accompagne, dommage. Toutefois, c’est un bon jeu auquel je rejoue volontiers, histoire de changer des classiques.


20181221_210436

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Vin d'jeu
Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *