• The King’s Guild - FICHE DE JEU
  • 0

The King’s Guild

Note moyenne
7.50
(2 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 20' - Partie: 60' - Durée par joueur/euse: 15' - Meilleur score: 58
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 6 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1951 Kings Gold 1

Swa 24

SwatSh: 7/10

Après Chaosmos, The King’s Guild est le second jeu de son éditeur Mirror Box Games.  Le thème est ici différent puisqu’il vous faudra prouver votre bravoure pour remplacer le roi mourant.  The King’s Guild est un jeu comme on les aime: aux règles simples mais au jeu profond et varié.

Règles simples

On a rarement fait aussi simple!  Les règles tiennent en 2 pages et s’expliquent en 20 minutes (il faut bien expliquer tous les icones 😉 ).  A votre tour, vous réalisez une des 3 actions possibles:

1) Récolter des ressources
Le système est génial et assez similaire au splendide Splendor 🙂   Les ressources sont toutes en nombre limité.  Lorsque vous réalisez cette action, vous prenez soit 3 ressources du même type soit 2 des types de votre choix avec 2 restrictions: vous avez un entrepôt limité à maximum 5 ressources et ne pouvez pas prendre les ressources rubis et magie sauf si vous possédez les bâtiments correspondants.

2) Partir en quête
Même si ça peut vous paraitre étrange, partir en quête ici veut dire donner les ressources exigées par une carte quête et en recevoir les bénéfices sous forme d’argent et de cartes trésors tirées au hasard.  Ces cartes vont vous donner différents bonus soit sous forme de ressources, soit sous forme de PVs.1951 Kings Gold 3

3) Construire un bâtiment et/ou engager un assistant
C’est ici que The King’s Guild prend son envol grâce à la variété des effets des bâtiments et assistants.  Les bâtiments vous permettront de produire les ressources rares, d’avoir plus de place dans vos entrepôts, de gagner des PVs selon une multitude de conditions et de pouvoir héberger plus d’assistants.

Les assistants, eux, vont vous donner certaines capacités, comme de gagner des ressources quant on exécute une certaine action, de diminuer les contraintes du jeu,…  Dans l’ensemble on a été assez déçu des pouvoirs des assistants.  Leur rapport coût / bénéfice nous a semblé mal équilibré.  Le jeu est trop court pour pouvoir en profiter et les joueurs vont rapidement les délaisser.

1951 Kings Gold 2Ressources > Quêtes > Bâtiments

The King’s Guild est assez linéaire puisqu’on va récolter des ressources qui nous serviront à réaliser des quêtes qui vont nous donner de l’argent qui nous permettra d’acheter des bâtiments et d’engager des assistants.  On va donc rapidement tourner en rond et avoir un sentiment de répétitivité.  Heureusement, cette linéarité est rompue par la durée du jeu justement calibrée à une heure et par la variété des bâtiments.  On aurait aimé des assistants mieux équilibrés rendant leur acquisition intéressante mais ne boudons pas notre plaisir.  The King’s Guild est déjà très bien même sans les assistants.  Sur une base à la Splendor, le jeu arrive à développer une mécanique plus élaborée séduisant particulièrement les joueurs occasionnels dont le hasard du tirage de cartes à l’aveugle ne dérange pas et impatients de prendre la relève du roi mourant 😉

1951 Kings Gold 4


Pascal 2

Pascal:     8/10

Je n’avais pas entendu parlé de The King’s Guild … mais à voir la boîte et le matériel, il m’a très vite donné envie d’en découvrir plus.

Les règles sont très simples à assimiler.  La mécanique de jeu se base sur le choix d’une action parmi 3 à votre tour de jeu.  Très accessible, il pourra facilement être sorti avec des enfants (ou jeunes ados !).

Les actions vous permettront d’acquérir des ressources, avec lesquelles vous pourrez effectuer des quêtes, qui vous permettront de gagner de l’argent, et l’argent vous permettra d’agrandir votre chateau ou recruter des assistants.  Rien de révolutionnaire, avouons-le, mais ca tourne très bien, et quelques petites subtilités vont rythmer la partie !

Au chapitre des déceptions, notons le hasard un rien trop présent dans la révélation des quêtes disponibles, et une rejouabilité limitée.  Un bon petit jeu donc, très agréable et accessible, qui ne vous décevra pas !  Allez, je tente une comparaison : ca ressemble à un « Age de Pierre » allégé.



1951 Kings Gold 8


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 5 minutes par SwatSh


Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *