• Celtae - FICHE DE JEU
  • 0

Celtae

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 25' - Partie: 95'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Mécanisme(s): ,
Catégorie: Expert
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Règles
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub pub

Phil
PhilRey: 8/10

Rien que la boîte de Celtae donne envie!

Et après une partie, il est un peu difficile de se faire une opinion claire sur le jeu. Tellement il sort un peu des sentiers connus. Et après plusieurs parties, et bien en ce qui me concerne, je ne suis pas super enthousiaste mais je lui trouve plein de bonnes choses. Comme si je n’avais pas encore bien fait le tour de la question! Et du coup, et bien j’ai bien envie d’en refaire une de partie!

La rondelle

Je ne sais pas trop si on peut appeler cela une rondelle. Toujours est-il, qu’à son tour, on déplace de 1 à 3 « cases » le pion Action. Comme on le déplace dans le sens horaire, on pense tout de suite à la rondelle bien connue des jeux de Marc Gerdts. Et bien ici, il n’y a que 4 cases et on a fait le tour. De plus, on déplace un pion Action commun pour tous les joueurs. On n’a pas chacun le sien. On est donc assez fort dépendant du déplacement de ses adversaires.
Par contre, chaque emplacement offre un choix parmi deux ou trois actions.

Le plateau

Le plateau est divisé en deux par un fleuve. L’action choisie se fera donc au sud ou au nord. Par exemple, l’action Ferme permet de prendre des cartes du marché. Évidemment, si vous êtes au sud, vous vous servez dans le marché sud et si vous êtes au nord, dans le marché nord! Et il en va de même pour les actions Combats, Recruter et Construire.
Chaque zone d’action a 3 ouvriers disponibles. Vous pouvez échanger un des votre contre un dispo, sans obligation.

Manche et objectifs

Chaque fois que le pion Action repasse au sud du fleuve, une manche se termine. Un pion Progrès est alors déplacé vers une carte Progrès. Ces cartes sont des objectifs disponibles à tous les joueurs et chacun marquera 1, 2 ou 3 points en fonction du nombre de pions Progrès placés sur la carte. C’est assez futé comme approche puisque les objectifs sont disponibles à tous!

Les Actions

Les actions sont classiques: récupérer des cartes des marchés afin de pouvoir réaliser les autres actions, construire les citadelles afin d’obtenir un bonus et des PVs en fin de partie, Combattre les troupes romaines pour gagner des PVs uniquement ou encore Recruter des ouvriers actifs dans votre Tribu. C’est un autre aspect intéressant de Celtae: on a toujours 3 ouvriers actifs devant nous. Ces ouvriers augmentent la puissance de nos actions. Et on peut les recruter pour qu’ils intègrent notre tribu. Une fois dans notre Tribu, ils continuent à faire leurs effets mais ne peuvent plus être « virés ». De plus, avec la même action (Recruter) on peut envoyer des ouvriers de notre Tribu aux Ordres Druides. Ce qui nous permet d’obtenir un Druide, une sorte de Joker!

Qu’en penser?

Du coup, avec cette rondelle « à 4 cases », ces objectifs communs mais « activés » en cours de partie par tous les joueurs, le plateau divisé en deux et la flexibilité des ouvriers spécialisés (on peut échanger un ouvrier en arrivant sur la case Action) donnent finalement un jeu un peu hors norme. Alors on aime ou on n’aime pas mais Celtae ne vous laissera pas indifférent, c’est évident. Pour ma part, je pense bien le garder encore, persuadé que je peux encore le « découvrir ».
Et vous, vous en pensez quoi?


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *